Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Pourquoi le SEO est réservé à une élite

5 conditions pour réussir son référencement SEO

Pourquoi le SEO est réservé à une élite

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne quand il s’agit d’améliorer le classement d’un site web. Autrement dit le SEO ce n’est pas pour tout le monde mais réservé à une élite qui réunit toutes les conditions pour envahir les pages les plus vues du moteur de recherche de Google. C’est une observation d’une réalité que je n’ai jamais exprimée dans mon site Ya-graphic.com.

5 conditions pour mesurer la faisabilité d’un projet SEO

J’ai pensé à 5 conditions qui peuvent booster ou bouleverser un projet SEO. Chacun d’eux peut avoir des répercussions sur les autres.

Dans le graphique en étoile ci-dessous je propose un cas de figure. Un client n’a pas un budget relativement grand. En conséquence le travail de référencement nécessitera beaucoup plus de patience et de persévérance. Bien sûr il existe autant de cas de figure qu’il existe de clients. Et ça n’est pas sans incidence sur l’effectivité du SEO fourni par le prestataire.

5 conditions pour réussir son référencement SEO

Si vous vous reconnaissez dans ces 5 points, ci-dessous, alors la réussite de votre projet SEO tient beaucoup plus de la probabilité. Les autres leviers du marketing digital sont beaucoup plus chers et ça peut constituer un frein à l’essor de votre activité.

1) L’assiduité

Par définition l’assiduité désigne la “présence exacte et régulière de quelqu’un en quelque endroit où les obligations professionnelles, le devoir le conduisent ou l’appellent”.

Vous ne faites pas assez d’efforts, voire aucun, pour alimenter le contenu de vos pages web. Soyez proactifs. Si vous êtes seul(e), rapprochez-vous d’un rédacteur web freelance pour créer du super contenu. Vous aurez plus de chances d’obtenir des avantages : Google vous fichera la paix, vous informerez mieux vos clients, vous les rassurerez et vous attirerez des liens utiles pour le référencement de votre site web.

J’apprécie beaucoup les clients qui montrent beaucoup d’assiduité dans leur projet SEO. Dans le graphique en étoile une assiduité qui dépasse les 50% a forcément un impact positif sur la confiance. Mais il faut que ça dure. En cas de budget relativement bas il faudra redoubler de patience et de persévérance.

Vous pouvez lire :

Parmi vous il y en a qui ne font pas assez d’efforts et d’autres qui en font trop, mais pas comme il faudrait. Ce sont des extrêmes à éviter.

2) La confiance

La confiance entre vous et votre prestataire de référencement est indispensable. Parmi vous il y en a qui mettent la main à la pâte en croyant bien faire. Certains sont tellement obsédés par un mot clé qu’ils l’exigent partout où c’est possible. Ils dépassent les limites malgré les nombreux avertissements. Les recommandations du prestataire sont considérées comme des contraintes.

Google observe patiemment votre site web jusqu’au jour où il le pénalise sévèrement. Panda, Penguin… peu importe, ils ont trop exagéré. La suroptimisation en SEO c’est comme un boomerang qu’on n’a pas su rattraper. Des dents peuvent tomber. En cas de pénalité ne vous entêtez pas à nier la décision de Google. Il faut éviter ce scénario.

Dans le graphique en étoile une confiance en-dessous de 50% peut être une catastrophe pour le projet SEO du site.

3) Les moyens (budget)

Vous voulez un “référencement pas cher”. Vous recherchez le prestataire de référencement bon marché et vous limitez le travail d’acquisition de liens à des annuaires web ou à de la soumission automatique dans des annuaires bidons.

Il faut lutter pour garder ses places dans la SERP ! Votre prestataire de référencement doit attirer des liens en provenance de blogs populaires et de forums, notamment des liens de contenus éditoriaux. Oubliez les liens du footer, de la sidebar et des pages partenaires.

Comprenez que ça n’est pas une prestation de 60€ par mois qui vous permettra d’obtenir le travail acharné que demandent les grandes enseignes pour envahir la SERP avec leurs milliers de pages web. Vous avez des concurrents qui sont capables d’investir plusieurs milliers d’euros par an pour vous prendre “vos” positions dans le moteur de recherche de Google.

Bien sûr si vous travaillez votre SEO pour des mots clés non concurrentiels – spécialisés dans une niche, composés de 3 mots minimum et/ou localisés dans une commune de moins de 3 000 habitants -, vous n’êtes pas concernés.

Avec des moyens en-dessous de 50% il faudra redoubler de patience et de persévérance. Votre confiance en votre prestataire diminuera probablement avec le temps et vous changerez probablement de stratégie.

4) La patience

Vous voulez des résultats immédiats. Le problème c’est que le SEO ne rime pas avec l’urgence. Pour obtenir des résultats immédiats vous devrez investir dans les liens commerciaux, via une régie publicitaire (PPC/SEA). Alors que la visibilité est immédiate en SEA, les résultats en termes de classements ne sont visibles qu’après plusieurs mois de travail.

Vous pouvez lire :

Infographie : SEO ou SEA

Dans tous les cas, même si le budget alloué au SEO est relativement petit, la patience reste une vertu – pour ne pas dire une nécessité. Dans le graphique en étoile il ne peut pas être en-dessous de 50%. La patience est demandée non seulement dans l’attente des résultats mais aussi dans le travail d’optimisation des pages web et du netlinking. On le dit depuis des années, le SEO est un travail de longue haleine.

5) La persévérance

Vous changez de stratégie SEO comme de chemise. Une stratégie SEO est une chaîne d’opérations établies à l’avance en vue d’atteindre des objectifs précis. Sachant que les résultats du SEO ne sont pas immédiats, si à chaque fois vous changez de cap, il y a de fortes chances que vous ne voyez pas le large. Par exemple il faut se mettre d’accord sur le choix des mots clés et se fixer un minimum de 4 à 6 mois avant de changer radicalement de stratégie, notamment si vous jugez qu’il n’y a pas eu de résultats positifs. Des ajustements sont bien sûr possibles et ne causeront pas de dégâts.

Il faut persévérer en SEO. Le moindre fléchissement est une opportunité pour la concurrence. Avec une persévérance en-dessous de 50%, il y a de fortes chances que l’assiduité, la confiance et la patience s’essoufflent. Et votre retour sur investissement (ROI) sera nul.

Pour clôturer cet article je dirais que ces 5 raisons me permettent de savoir de manière intuitive que le SEO est fait pour vous ou pour vos concurrents.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.