fbpx

Bing donne des conseils d’acquisition de liens

Bing donne des conseils d’acquisition de liens

Bing.com (logo)Duane Forrester, chef de produit principal chez Bing, conseille les SEO pour qu’ils tirent le meilleur parti de leur travail d’acquisition de liens externes.

Duane débute son article en soulignant l’importance du lien en SEO, mais pas n’importe lequel et n’importe comment. Il cite et commente quatre méthodes d’acquisition de liens externes : l’envoi d’emails en masse, le spamco et les liens de forums, les injections de liens et les plateformes de guest-blogging.

1. Ne pas envoyer pas d’emails anonymes en masse

Duane recommande de ne pas envoyer anonymement des emails en masse à des inconnus. C’est assez mal vu, j’en reçois aussi et dans 200% des cas je n’y réponds pas.

2. Éviter le spamco et les liens de forums

Duane donne quelques exemples de commentaires de blog bidons qui n’ont d’autre but que d’acquérir du lien. Certains blogueurs valident tout et ça peut causer des dommages pour la visibilité de leur blog.

Il est vrai qu’un commentaire de type “bonjour, merci pour cet article très intéressant” dénote une certaine indifférence – je risque fort d’en recevoir encore avec cet article. J’avais déjà publié quelques conseils au sujet des commentaires de blog. Duane affirme que ces liens n’aident pas à gagner des positions dans le moteur de recherche – étonnant non ?

3. Ne pas faire d’injections de liens

Duane cite particulièrement le CMS WordPress comme cible favorite des spammeurs. Je dirais qu’aucun SEO sérieux ne conseillera le piratage de site en vue d’acquérir des liens. Il est inutile de commenter plus longuement cette méthode Black Hat.

4. Ignorer les plateformes de guest-blogging

Duane recommande d’accepter les invitations à bloguer, particulièrement dans un blog lié à son domaine. En revanche il recommande d’ignorer les plateformes généralistes qui systématisent le guest blogging. Ces plateformes sont du même type que les sites de « communiqué de presse » gratuits. Duane précise que Bing connait ces sites et que leurs liens sortants sont dévalués. Si Bing le fait, Google le fait déjà.

Ce qui vaut pour Bing vaut aussi pour le moteur de recherche de Google qui détient plus de 90% de part de marché en France. Il sera donc inutile de polémiquer sur le fait que Bing a très peu d’importance en France.

La meilleure des méthodes est de rester honnête avec les autres webmasters, d’agir avec bon sens, de développer du contenu informatif et intéressant dans et/ou hors d’un site web à référencer.

Vous pouvez lire l’article de Duane Forrester (en anglais).

Yassine A.

Expert visibilité Google (SEO, webmarketing) depuis plus de 10 ans. Certifié Google. Créateur de boutiques en ligne et responsable e-commerce. Basé en France métropolitaine.

Commentaires : 3

  • Thomas Courjeault
    10 septembre 2013 10 h 38 min

    Merci pour cette traduction

    Juste une petite remarque sur le point 3. Il s’agit là d’une technique de piratage et je trouve excessif d’associer les BlackHat à ça.

    Sans faire l’apologie des BlackHat, leurs techniques visent à automatiser les choses à outrance au détriment de la qualité, à spammer, etc… mais pas à pirater. La frontière peut parraitre mince mais elle existe bel et bien pour la grande majorité d’entre eux.

    • Ya-graphic.com
      10 septembre 2013 11 h 23 min

      Je ne souhaite pas polémiquer sur ce détail. Renseignez-vous bien sur le terme Black Hat, cette activité ne touche pas uniquement le domaine du SEO. 😉

  • Seo One Kenobi
    10 septembre 2013 12 h 32 min

    Merci pour ce post mais c’est plutôt Bing nous dit où il ne faut pas poster. Et encore je trouve cela très relatif dans le sens ou il est certain qu’il ne faut pas faire cela directement vers le money site, mais dans une stratégie de link en pyramide, on peut très bien utiliser ce type de lien, sur des sites avec PR, histoire que ça passe mieux , et ce en dernier étage, uniquement pour améliorer l’indexation des liens des étages inférieurs.

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.