Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Google prend en compte le texte d’ancrage du lien interne

Liens internes (SEO) - chez Ya-graphic

Google prend en compte le texte d’ancrage du lien interne

Le maillage interne – ou “maillage de liens internes” – est une pratique très répandue dans le référencement. Il permet d’envoyer des signaux à Google Search pour lui indiquer quelles sont les pages importantes. En effet les liens internes transfèrent la popularité d’une page vers une autre. Le maillage interne participe aussi à l’expérience utilisateur, il permet d’indiquer aux utilisateurs de trouver des informations importantes. Le lien interne permet donc une proximité de l’information.

Aujourd’hui je vais m’attarder sur la dimension SEO sans négliger l’expérience utilisateur. Le fait que le texte d’ancre des liens internes soit pris en compte comme signal par Google n’est pas une surprise dans le milieu du référencement. La question de l’article me semble toutefois importante pour ne pas l’éviter. L’algorithme de recherche de Google évolue en permanence, il est intéressant de savoir ce qu’il en est aujourd’hui, en 2016. Bon nombre d’autres sujets du SEO comme le tiret ou l’underscore dans l’URL méritent – et ont mérité – une remise en question.

Alors, est-ce que le texte d’ancre des liens internes est toujours pris en compte par Google comme signal ?

Une réponse sans équivoque

Si vous ne savez pas ce qu’est un texte d’ancre dans les liens internes, regardez le lien créé sur l’expression “tiret ou l’underscore dans l’URL”, ci-dessus, c’est un bon exemple. Le texte d’ancre est lié à un article que j’ai publié le 3 juin 2016. La date est importante.

La semaine dernière j’ai partagé une publication du site Searchenginewatch.com. “Does Google look at anchor text in external links ?” – Est-ce que Google regarde le texte d’ancre des liens internes ? -, la publication mentionne le test de Shaun Anderson de Hobo Web – publié en mai 2016.

Shaun a créé un lien interne vers une page de son site en utilisant un mot-clé dans le texte d’ancrage. La page cible ne contient pas le mot-clé utilisé dans le texte d’ancre, ça permet de focaliser le signal uniquement sur le texte d’ancre du lien.

Dans le graphique de Shaun, ci-dessous, on peut voir qu’après le lancement du test la page a progressé dans le classement de Google.co.uk. Quand les liens ont été retirés, la page a chuté dans le classement. Donc la réponse est sans équivoque, c’est oui, Google compte le texte d’ancre des liens internes comme signal. Notez que l’article de Shaun va plus loin que cette simple constatation et je vous recommande de le lire.

Capture d'écran : test de l'impact du mot clé dans les liens internes sur le ranking

Capture d’écran réalisée par Shaun Anderson de Hobo Web. Lancement du test, classement du site pour des requêtes différentes, suppression des liens internes et chute dans le classement.

Que dit Google à ce sujet ?

Mes recommandations

Je propose une série de recommandations sur la création de liens internes et l’utilisation des mots clés dans le texte d’ancrage.

  • Créez des variations de votre mot clé dans le texte d’ancre. Ça peut être des mots de la longue traîne. Dans le cas que j’ai cité plus haut, “tiret ou underscore”, on peut imaginer des variantes comme “tiret ou underscore pour le référencement”, “tiret ou underscore dans les URLs”, etc.
  • Attention aux outils qui automatisent la création de liens internes. Faites un travail sérieux, réfléchi et manuel.
  • Ne soyez pas tentés par le spam, c’est-à-dire par une création agressive de liens. C’est la grande tentation des SEO stressés. Un lien interne doit être utile et paraître le plus naturel possible pour les utilisateurs.
  • Vous pouvez utiliser des termes génériques tels que “en savoir plus” ou “cliquez ici” dans le texte d’ancre, Google prend en compte les termes du contenu de la page cible et de la page où le lien est créé. Travaillez bien la sémantique de votre contenu.
  • Le maillage interne est un signal parmi d’autres envoyés à Google tels que la qualité du contenu, les liens externes, etc. Les autres signaux pondèrent les résultats. Donc ne vous attendez pas à des miracles en termes de positionnement de pages. Travaillez sur tous les points chauds du référencement sans faire de suroptimisation.
  • N’oubliez pas l’utilisateur. C’est pour lui que le site est créé. Quand vous créez des liens internes, faites que vos pages restent lisibles. N’ajoutez pas de liens internes à chaque ligne de votre texte par exemple.
  • Liez des pages de votre site qui traitent un univers sémantique similaire, qui parlent de la même chose si vous préférez.
  • Un lien créé dans un texte ou un descriptif de fiche produit a plus de poids qu’un lien créé dans une sidebar ou le footer de votre site.
  • Évitez de créer une grande quantité de liens vers une même page. Évitez de le faire surtout si vous comptez utiliser un mot clé identique dans le texte d’ancre.
  • Pensez toujours à la “règle des trois clics”. Autrement dit les utilisateurs doivent accéder aux pages cibles en moins de trois clics. Au-delà de trois clics la navigation commence à être difficile.
  • Ne mettez pas vos liens internes en attribut nofollow sauf certains liens mais pour des raisons très particulières. Gary Illyes et John Mueller, de Google, ont confirmé ce point en 2015. “There’s absolutely no need to nofollow every link on your site!” avait déclaré Mueller dans un forum de Google.

En SEO il faut éviter les vues unilatérales. Si vous avez la possibilité de faire des tests pour confirmer ou contredire ce qui a été dit plus haut, il faut le faire.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 2

  • Jean-Claude Ponsonnaille
    29 octobre 2016 20 h 45 min

    Bonjour,
    Merci.
    Enfin un article clair et compréhensible sur ces liens internes.

  • Patrick
    16 juillet 2018 16 h 48 min

    On y voit un peu plus clair.
    Compliqué les liens avec Google !
    Merci pour ces éclaircissements.

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.