Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

8 cas qui expliquent une baisse de trafic de votre blog

8 cas qui expliquent une baisse de trafic de votre blog

Vous avez un blog, vous espérez accroître le nombre de visites, mais ça ne fonctionne pas. Pire, vous perdez des positions clés pour votre activité. Des positions qui vous apportaient des visites qualifiées. Que s’est-il donc passé pour en arriver là ? Qu’est-ce qui peut expliquer une baisse de trafic de votre blog ?

Créer un blog en partant du bon pied !

Il y aurait plus de 40 raisons qui pourraient attirer la colère de Google sur votre blog. J’en cite 8 dans cet article. Bien sûr chacun des points abordés a son propre degré d’importance et selon les cas la pénalité de Google sera différente. Notez aussi qu’une baisse de trafic peut ne pas être liée à une seule cause. Par exemple, un cas de “contenu dupliqué” peut être associé à un domaine à mots clés exacts (EMD) et à du keyword-stuffing.

8 cas pour expliquer une baisse du nombre de visites

1. Duplicate Content : en français le “duplicate content” signifie “contenu dupliqué”. C’est du texte et des images identiques ou très semblables que vous publiez dans votre blog. Il y a un cas de duplicate content soit entre les pages de votre blog, soit entre les pages de votre blog et les pages d’un ou plusieurs autres blogs.

Ça peut être par exemple des articles de presse que vous copiez-collez régulièrement dans votre blog sans savoir que c’est une pratique déconseillée. Ça peut être une plate-forme externe qui republie vos articles.

Selon les cas le contenu dupliqué pourrait être considéré comme du vol de contenu, notamment quand la source du contenu n’est pas citée. Google Panda est toujours dans les parages…

2. Keyword-Stuffing : vous consultez des tonnes de blogs de marketing digital qui ressassent inlassablement la toute puissance des mots clés. Et vous tombez dans le piège de la sur-optimisation. Le keyword-stuffing est une vieille pratique qui consiste à créer une overdose de mots-clés dans vos articles. Par exemple quelqu’un qui publie un article sur les remèdes pour soigner le rhume fera une utilisation abusive de l’expression “soigner le rhume”.

Une question à se poser : est-ce que Google sait faire la différence entre un keyword-stuffing et une répétition de mots clés par principe de mémorisation ?

3. Blog souvent indisponible : vous ne risquez pas une pénalité si votre blog est indisponible pendant quelques heures par semaine ou quelques jours par mois. Ce n’est pas une raison de ne pas agir pour corriger le problème. N’oubliez pas qu’un site de qualité pour Google est un site de qualité pour vos lecteurs. Vous pouvez lire cet article : Site web inacessible ? Une baisse de positionnement est proche.

4. Le temps de chargement de vos pages est trop lent : si c’est le cas, votre site ne sera pas pénalisé mais vous perdrez des points par rapport à vos concurrents qui y font attention. Faut-il affirmer qu’un chargement de page trop long n’a rien de dramatique ? Encore une fois préoccupez-vous de fournir un site de qualité pour vos lecteurs. Moi par exemple, je n’attends jamais qu’une page se charge pour la consulter, je quitte la page.

5. Guest blogging pour le SEO : Matt Cutts, ingénieur et chef de l’équipe webspam de Google, avait plusieurs fois annoncé la couleur. Le guest blogging pour le SEO est pénalisable. Autrement dit, vous risquez de perdre vos positionnements et votre PageRank si votre blog sert uniquement cet objectif. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans cet article : Google pénalise la plateforme “très connue” MyBlogGuest.

6. Des échanges de liens excessifs : les blogrolls servent à faire des liens vers d’autres blogs ou sites web. Si vous le pratiquez pour faire quelques échanges de liens, ça va. Mais si vous le pratiquez pour créer une longue liste d’échanges de liens, ça peut causer des problèmes au niveau du référencement de votre blog et du référencement des blogs auxquels vous êtes lié.

7. Liens d’articles sponsorisés et advertorials en attribut dofollow : votre blog réalise un trafic assez important et très ciblé. Vous attirez parfois des agences qui vous proposent de publier un article sponsorisé. Dans votre article, si vous placez un lien en attribut dofollow, il se peut que Google pénalise manuellement votre blog. Lisez donc cet article si vous n’êtes pas au courant de la pénalité infligée à l’entreprise Buzzea : Buzzea pénalisé par Google : la fin des articles sponsorisés ? ou celui-ci concernant le site anglais d’Interflora, le service de transmission florale : Interflora en galère après une pénalité de Google.

8. Mots clés exacts dans le domaine (EMD) : plutôt qu’un domaine à mots clés, je vous recommande un domaine qui inclut votre marque. Si vous n’avez pas de marque, trouvez un nom simple. L’essentiel c’est de créer une identité au blog. La raison est simple : Google pénalise les sites dont le domaine inclut des mots clés exacts. Par exemple si vous avez une entreprise de location de voiture à Cannes, il faudra éviter les domaines de type “location-voiture-cannes-pas-cher.fr”. Préférez un nom court et facilement mémorisable. Vous pouvez lire : Google: Nouvel algorithme pour pénaliser les domaines à mots clés.

D’autres cas qui expliquent une baisse de trafic

Je cite d’autres cas en fonction desquels votre blog pourrait être pénalisé :

  • des publicités affichées à outrance,
  • le contenu “spinné” (une pratique que je ne recommande pas si la qualité du blog est recherchée!)
  • le spam de commentaires,
  • des liens qui pointent trop souvent vers des sites peu recommandables,
  • un nombre important de liens brisés,
  • etc.

Notez que parmi les cas cités ci-dessus – et non cités – certains n’entraînent pas forcément une pénalité mais un frein au référencement (SEO).

Si vous créez un blog pour mener une stratégie de marketing de contenu, partez du bon pied. Apprenez tous les pièges et erreurs à éviter pour obtenir une bonne visibilité. N’hésitez pas à demander des conseils personnalisés.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 5

  • Kevin Joubin
    21 juillet 2014 9 h 50 min

    Effectivement toujours le problème de cette fameuse sur-optimisation 🙂

    En revanche pour le point #7 quel intérêt de placer le lien en nofollow d’un point de vue SEO ? Comment Google peut-il différencier un lien sponsorisé d’un lien “naturel” ?

    • Ya-graphic.com
      21 juillet 2014 19 h 45 min

      Moi-même je peux reconnaître un “article sponsorisé” qui n’est pas indiqué comme tel. Parfois il y a des indices, par exemple quand un sujet d’article est en décalage avec la thématique du blog ou quand l’afflux des backlinks est massif dans une période donnée (Ahrefs et Majesticseo peuvent vous aider…). Google n’aurait aucun mal à débusquer ces liens non naturels (en dofollow), à quelques exceptions près.

      • Kevin
        22 juillet 2014 0 h 20 min

        Merci pour votre réponse. Je peux également reconnaître un article sponsorisé mais si le lien est bien placé, seul dans l’article et qu’il respecte la thématique du blog (aucun signe de sur optimisation) je persiste a croire que Google n’a aucun moyen de vérifier qu’il s’agisse d’un lien sponsorisé. 🙂

        • Ya-graphic.com
          22 juillet 2014 0 h 53 min

          Vous êtes libre de croire ce que vous voulez. 🙂 Dans cet article je m’adresse essentiellement à ceux qui veulent créer un blog de qualité. L’honnêteté – avec son lectorat – fait partie de la qualité. Masquer un “article sponsorisé” c’est tromper son lectorat.

  • Cedric Autexier
    22 juillet 2014 19 h 40 min

    Je pense exprimer une idée très répandue dans la Blogosphère,mais sans doute peu exprimée ouvertement en disant que Google nous les brisent menu. Cette entreprise a acquis un monopole qui met en danger la liberté sur internet. Il serait temps de lui faire comprendre que sans ses utilisateurs Google n’est plus rien, et qu’il doit se plier à la volonté des internautes et non l’inverse…

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.