Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

SEO : La “qualité” du contenu est aussi une notion objective

Plume

SEO : La “qualité” du contenu est aussi une notion objective

Un contenu dit “de qualité” n’est pas un jugement de la valeur. La plupart des blogs qui en parlent s’accordent sur l’idée selon laquelle la “qualité” d’un contenu est une notion subjective, ce qui est faux. La qualité peut être une notion subjective ET objective. Je l’explique dans ce nouvel article.

Parlons peu, parlons bien

Est subjectif ce qui est individuel et susceptible de varier en fonction de la personnalité de chacun. Ce qui est objectif, c’est la réalité qui s’impose à notre esprit indépendamment de toute interprétation. Les définitions sont tirées du Larousse. Tenant compte de ces définitions on peut retenir deux notions de la qualité de contenu, avec les conséquences que ça implique:

  1. La qualité d’un contenu est une notion subjective : il n’existe pas de critères qui nous permettraient de juger de la qualité du contenu puisque la qualité est soumise à la personnalité de chaque individu, les internautes apprécient le contenu grâce aux idées qu’il véhicule.
  2. La qualité d’un contenu est une notion objective : sa qualité peut être mesurée selon des critères objectifs, les internautes réagissent aux idées qu’il véhicule, mais cela ne veut pas dire qu’ils y adhèrent.

Je considère que la qualité d’un contenu, en termes d’engagement et de SEO – donc marketing -, peut aussi se mesurer par des critères objectifs, donc universels. Je vous donne un exemple. Un article de blog rédigé par un individu raciste, islamophobe, xénophobe et antisémite apparaît comme un article violent pour certains publics. De même, un article de blog rédigé par un individu tolérant et adepte du vivre-ensemble peut paraître violent aux yeux d’autres publics. Si le contenu fait réagir les internautes – notamment des partages dans les réseaux sociaux et des liens entrants -, ce n’est pas nécessairement grâce aux idées du contenu, mais grâce à un certain nombre de critères que je considère objectifs :

  • le titre d’accroche du contenu,
  • la diversification du vocabulaire employé par l’auteur,
  • les faits historiques rapportés par l’auteur,
  • l’argumentaire qu’il utilise,
  • des punchlines,
  • des citations,
  • un texte divisé en paragraphes et des sous-titres,
  • des images inédites avec une taille et une résolution optimisées,
  • l’identification de l’auteur,
  • la notoriété du site où est publié le contenu,
  • etc.

Les indicateurs de qualité du contenu – ou KPI – peuvent être :

  • un taux de rebond faible,
  • un grand nombre de partages dans les réseaux sociaux,
  • une acquisition de liens entrants vers le contenu,
  • une bonne visibilité du contenu dans les moteurs de recherche,
  • etc.

Les consultants SEO ont tort !

Les meilleurs contenus ont pour dénominateur commun ces critères, c’est pourquoi je les considère comme objectifs. C’est valable pour les blogs, les sites de presse, les sites institutionnels et bien sûr pour les sites e-commerce, notamment pour leurs fiches produits. On ne compte plus les articles qui s’accordent sur des critères objectifs de qualité de fiches produits. Un consultant SEO qui considère la notion de qualité – de contenu – uniquement sous l’angle de la subjectivité fait fausse route.

Le paradoxe

Il arrive que des sites de presse nationale et régionale fassent des liens vers les contenus du Front National. Est-ce à dire que les journalistes apprécient les idées du Front National seulement parce qu’ils font un lien vers le site du FN ? Voilà une preuve que la qualité d’un contenu n’a rien de subjectif. En cas de doutes on regardera de plus près la nature du contenu d’où provient le lien. Si un lien est créé vers l’article, c’est peut-être parce que le contenu apporte une information qui fait polémique comme ici – lien pour le Front National créé par le site de NPA -, peut-être parce que le contenu soutient une thèse négationniste ou révisionniste, inclut une phrase qui suggère implicitement une idéologie raciste, une islamophobie ou un antisémitisme très mal reçus par l’opinion publique, un conflit d’intérêts comme c’est le cas ici – lien pour le site du Front National vers le site de Mediapart -, etc.

On voit souvent des articles de la gauche et de l’extrême gauche s’insurger contre des publications de l’extrême droite – et inversement – en leur faisant le meilleur cadeau, à savoir un lien hypertexte – ce qui contribue au référencement du site “adverse”. Dans le tableau, ci-dessous, je vous montre les meilleurs liens entrants – classés par le Domain Score – obtenus par le site du Front National : on trouve des sites de FranceTV, de La Quadrature du Net, de Mediapart, du Monde Diplomatique, de Slate, du Républicain Lorrain, etc. Ces sites-là participent au référencement du site Frontnational.com et des idées du parti.

Référencement du site Frontnational.com

Les sites entourés en rouge, par exemple les sites de FranceTV, contribuent au référencement du site Frontnational.com. Autrement dit ces sites aident les idées du Front National à être mieux visibles dans le moteur de recherche Google.fr. (source: SEMrush)

Le Domain Score est une métrique SEO utilisée par SEMrush pour classer les sites par ordre d’importance, France2.fr arrive en premier. Si je m’intéresse aux liens entrants, je m’aperçois que les liens proviennent du forum de France2 :

  • 2 liens pour le site du Front National dans ce forum : http://forums.france2.fr/france2/avousdejuger/opposition-nouvelle-fausse-sujet_15457_1.htm
  • un 3ème lien ici http://forums.france2.fr/sport/profil-4245504.htm mais en attribut nofollow.

Liens retour Frontnational.com

L’idée que des sites, appartenant à la mouvance identitaire, fassent des liens vers Ya-graphic.com ne me déplairait pas ; par contre les idées de leurs contenus n’emporteront pas mon adhésion. Quoi qu’il en soit, ces sites contribueraient aussi au référencement de mon site.

Bref, j’espère avoir été clair sur cette notion de qualité – de contenu – qui n’est pas seulement subjective comme le déclarent des consultants SEO.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.