Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

La recherche dans le graphe Facebook [dossier]

Graph Search (recherche dans le graphe) de Facebook

La recherche dans le graphe Facebook [dossier]

Dans sa conférence de presse prévue depuis la semaine dernière Facebook a finalement annoncé le lancement d’un moteur de recherche social, un moteur de recherche intelligent basé sur des goûts et des expériences d’humains. Il s’agit précisément de la recherche dans le graphe Facebook

Mardi 15 janvier 2013, au quartier général de Facebook situé à Menlo Park en Californie, Facebook a annoncé son propre « moteur de recherche ». Vous trouverez un compte rendu de la conférence sur ce lien: la recherche dans le graphe Facebook.

Graph Search (recherche dans le graphe) de Facebook

Le but de la recherche dans le graphe Facebook

Le moteur de recherche dans le graphe Facebook – ou Graph Search – n’est pas un moteur de recherche classique. Les utilisateurs ne verront pas une liste de sept à dix liens bleus de sites Internet proposée pour chaque requête de recherche. Ce sera différent. La recherche dans le graphe Facebook est à la recherche ce que la Timeline est au profil. Pour Bing la recherche dans le graphe Facebook n’est pas tout à fait une nouveauté, c’est plutôt le résultat d’une évolution.

Les blogueurs, journalistes et analystes pourraient penser que la recherche dans le graphe Facebook est une arme contre Google, pour Facebook c’est le résultat d’une évolution. Tous les jours les membres du réseau social effectuent des recherches de marques, d’entreprises et de gens. La recherche dans le graphe Facebook est une solution qui consiste à unifier plusieurs types de résultats dans un seul espace : le graphe social.

Avec la recherche dans le graphe les gens pourront rechercher des choses comme « restaurants sushi que mes amis ont aimé à Lyon », « hôtels près de Lyon » ou « émissions de télévision que mes amis aiment ».

La recherche dans le graphe Facebook sera disponible dans quelques mois pour tous les utilisateurs. Aujourd’hui la recherche dans le graphe Facebook est en version bêta, elle n’est disponible que pour les personnes qui utilisent Facebook en anglais américain. Les utilisateurs qui désirent le tester peuvent rejoindre la liste d’attentehttps://www.facebook.com/about/graphsearch. Le déploiement se fera progressivement, en commençant par un très petit nombre d’utilisateurs.

La recherche dans le graphe Facebook (Facebook Graph Search)

La recherche dans le graphe Facebook (version bêta)

Les liens hypertextes contre les J’aime

Chez Google les liens sont comme des votes pour déterminer la popularité des pages web ; dans le graphe Facebook ce sont les J’aime qui détermineront la popularité des résultats de recherche, ces résultats peuvent être des gens, des lieux, des monuments, des choses ou des photos. Ce que les utilisateurs aiment influencera les résultats de recherche de leurs amis.

Des résultats dynamiques, croisés

Les résultats de recherche de Google sont bien sûr dynamiques, mais ceux du graphe Facebook dépendent des données fournies par Bing, Instagram et des connexions sociales qui évoluent en permanence. Les résultats vont dépendre de l’âge et des préférences des amis, mais aussi de leur appartenance à un groupe. Les résultats seront personnalisés, uniques, aucun utilisateur ne verra les mêmes résultats.

Bing confirme avoir travaillé avec les développeurs de Facebook pour proposer une expérience de recherche unifiée. Quand les utilisateurs voudront trouver des résultats au-delà de Facebook, ils pourront obtenir des résultats de recherche de Bing, toujours dans un contexte social, ils verront aussi des informations supplémentaires telles que des pages Facebook.

Une expérience de recherche unifiée par Bing et le graphe Facebook

Capture d’écran de Bing. Une expérience de recherche unifiée.

Résultats de recherche de Bing dans le graphe Facebook

Les résultats de recherche de Bing et de Facebook sont présentés dans un même espace, à gauche. Chaque résultat montre les J’aime d’utilisateurs. À droite sont affichées des résultats de pages Facebook et des applications liées à la requête de recherche.

Il faut bien comprendre que ce n’est qu’un début, comme Google qui améliore en permanence son moteur de recherche, la recherche graphe de Facebook sera soumise à des évolutions, des innovations futures.

Foursquare ou Yelp n’apportent pas toujours des réponses pertinentes quand les utilisateurs recherchent un restaurant végétarien par exemple, la recherche dans le graphe Facebook apportera des réponses liées à leur voisinage, filtrées par les J’aime de leurs contacts proches.

Les résultats de recherche du graphe Facebook utilisent non seulement l’intelligence collective mais aussi l’appréciation collective, celle qui utilise l’expérience de l’homme.

Confidentialité

Facebook ne montrera pas ce qui ne pouvait pas être vu avant. Mark Zuckerberg l’a annoncé clairement. La confidentialité des utilisateurs ne sera pas violée. Ce qui était privé restera privé, ce qui était public restera public sauf si l’utilisateur décide de changer le statut de ses messages. Autrement dit Facebook ne fera que faciliter l’accès aux informations sans que les utilisateurs aient à demander à leurs amis.

Des résultats suggérés

Mark Zuckerberg a annoncé que le champ de recherche du graphe Facebook proposera des recherches suggérées – l’équivalent de Google Suggest (?). Si les utilisateurs tapent « amis qui », des suggestions seront proposées, par exemple « amis qui vivent à Paris ». Les utilisateurs pourront toutefois taper la phrase entière comme s’ils posaient une question à une personne, des résultats s’afficheront.

La barre de recherche renverra des suggestions de recherche de personnes, de pages, d’applications, de lieux, de groupes et d’autres types de recherches. Les gens pourront chercher des choses comme des restaurants près de chez eux, des hôtels dans des endroits où ils voudraient aller, des photos postées par des pages qu’ils aiment, ou des jeux que leurs amis aiment.

Découverte de photos

La recherche dans le graphe de Facebook permettra aux utilisateurs de découvrir de vieilles photos d’un lieu précis par le biais d’une liste de membres qui vivent près de chez eux, qui travaillent dans leur entreprise ou dans une entreprise concurrente. Les résultats de recherche de photos peuvent être affinés. Les utilisateurs pourront limiter les résultats selon les J’aime de leurs contacts et selon qu’ils ont visité le lieu. D’après les utilisateurs qui ont déjà fait l’expérience, la découverte des photos dans le graphe de Facebook est illimitée.

L’avantage pour les marques

Si les marques ont une page fan sur Facebook, la recherche dans le graphe permettra aux gens de la découvrir plus facilement. Les gens apprendront davantage sur la marque et l’entreprise.

Pour les entreprises la recherche dans le graphe Facebook se traduit par une meilleure visibilité. Si les entreprises n’ont pas de page Facebook pour leur marque, il devront en créent une et l’animer chaque semaine aux heures d’exposition. La création prend quelques minutes.

Facebook recommande de préciser le nom de la marque et sa catégorie, de définir une URL personnalisée et de créer une description pertinente dans l’À propos. Il faudra également renseigner l’adresse de l’entreprise, c’est utile si les gens cherchent un lieu précis. Facebook recommande aux administrateurs de pages de mettre à jour régulièrement leur statut et d’engager les utilisateurs avec leur contenu.

La publicité dans les résultats de recherche ?

Facebook annonce qu’aujourd’hui aucun nouveau format publicitaire n’est prévu. Les utilisateurs continueront de voir des publicités dans les résultats de recherche. Les marques pourront utiliser le programme publicitaire de Facebook pour afficher leurs annonces et gagner en visibilité.

Des nouveautés

Depuis 2011 Facebook permet aux utilisateurs de s’abonner aux contenus d’autres utilisateurs du réseau social. Avec la recherche dans le graphe Facebook il sera possible d’avoir des informations sur les utilisateurs qui s’abonnent à leurs flux d’actualités. Ils pourront connaître le pays et la ville où ils vivent, ce qu’ils aiment, l’entreprise où ils travaillent, les écoles où ils ont étudié, leur âge, leur genre, etc.

Sociétés des abonnés à un profil d'utilisateurs de Facebook

Inside Facebook montre sur son site quelques captures d’écran. Cette image montre une liste d’entreprises où les abonnés travaillent.

Google: un concurrent à abattre ?

Depuis la semaine dernière les hypothèses de nombreux blogueurs et journalistes ont poussé comme des champignons. Comme annoncé dans le précédent article les autres suppositions ne sont pas vaines, bien au contraire. Le réseau social Facebook a un fort potentiel dans plusieurs domaines, il lui suffira de gérer le tempo.

Facebook peut créer son propre smartphone, sa propre régie publicitaire externe au réseau social et pas mal d’autres choses pour contrer Google sur plusieurs marchés.

L’intérêt des utilisateurs – et de Facebook – était porté surtout sur le moteur de recherche. L’idée était loin d’être fantaisiste, Mark Zuckerberg l’avait annoncé au mois de septembre dernier. Une telle création fera probablement perdre des parts de marché à Google puisque la recherche dans le graphe Facebook va aussi intégrer des données de Bing, d’Instagram et fort probablement d’autres services en ligne. Les marques vont avoir plus de choix en termes de publicité.

Croire à l’obsolescence du moteur de recherche de Google est prématuré. La recherche en ligne reste utile, elle complète les données issues des connexions sociales. Un monopole ne doit pas être remplacé par un autre. Facebook aurait dû pousser les possibilités du graphe Facebook vers la recherche naturelle. Le besoin d’autres sources de trafic reste toujours présent.

[divide style=”2″]

Sources: Facebook studio – Blog de Bing – Conférence de Facebook – Gérer une page Facebook – Inside Facebook

** L’article sera régulièrement mis à jour. N’hésitez pas à le mettre dans vos favoris et à le partager dans les réseaux sociaux. **

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 2

  • Rick l'hébergeur web
    6 février 2013 21 h 35 min

    L’arme utile contre Google serait justement que Facebook crée sont propre moteur de recherche Internet. Je passe énormément d’heure dans une journée sur l’ordinateur pour le travail, et Facebook est toujours ouvert, comme des millions de personne. Beaucoup vont même sur l’ordinateur seulement pour Facebook. Celui-ci aurait la possibilité de créer un web encore plus fermé avec son réseau social. La majorité, selon moi, des utilisateurs de facebook ne quitteraient pas la plate-forme pour effectuer la recherche d’un site. Bref, j’ai hâte de voir Facebook Graph au Québec!

  • Rick l'hébergeur web
    6 février 2013 21 h 36 min

    L’arme utile contre Google serait justement que Facebook crée sont propre moteur de recherche. Je passe énormément d’heure dans une journée sur l’ordinateur pour le travail, et Facebook est toujours ouvert, comme des millions de personne. Beaucoup vont même sur l’ordinateur seulement pour Facebook. Celui-ci aurait la possibilité de créer un web encore plus fermé avec son réseau social. La majorité, selon moi, des utilisateurs de facebook ne quitteraient pas la plate-forme pour effectuer la recherche d’un site. Bref, j’ai hâte de voir Facebook Graph au Québec!

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.