Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Buffer gagne une levée de fonds en piétinant le SEO et le Search Marketing

Buffer (logo)

Buffer gagne une levée de fonds en piétinant le SEO et le Search Marketing

buffer-512L’équipe fondatrice de Buffer.com a publié la présentation qui leur a permis de réussir leur levée de fonds. Les axes de la présentation : le SEO et les moteurs de recherche, c’est du passé ; la croissance de Buffer ; un marché du Social Media Marketing florissant et très concurrentiel.

En lisant les quelques pages de la présentation de Buffer qui a été présentée aux investisseurs, les utilisateurs se rendront compte que le SEO est considéré comme quelque chose de vieillot, de dépassé, voire d’archaïque par rapport au Social Media Marketing. Buffer cite Donanza : « it won’t be long before social media marketing will surpass seo », la traduction : « Le Social Media Marketing ne va pas tarder à dépasser le SEO ».

Dans la huitième page de la présentation l’équipe de Buffer dit que le trafic généré par les sites de Social Media va bientôt dépasser celui des moteurs de recherche. Noter que Facebook seul réalise quatre milliards de publications par jour. Twitter génère 200 millions de tweets par jour, 55% des tweets contiennent des liens.

Noter que le contenu de la présentation n’est pas un choix hasardeux, tout est longuement débattu et choisi après mûre réflexion. Guy Kawasaki a été le conseiller de Buffer, c’est le même Kawasaki qui avait soulevé un vent de polémiques au sujet d’une éventuelle fin du SEO technique.

Buffer divise sa présentation en deux parties : la croissance de Buffer dans un marché compétitif.

1. Montrer la croissance dans un marché florissant

La première partie est appelée « traction » comme le montre la capture d’écran ci-dessous. Ça consiste à montrer des chiffres de croissance (croissance du nombre d’utilisateurs, croissance du chiffres d’affaires, croissance de l’utilisation du service par les utilisateurs, etc.).

traction-buffer

2. Buffer parmi la concurrence

Dans la seconde partie de la présentation les fondateurs de Buffer situent l’application de social media par rapport à la concurrence. Le marché du social media est en effet très concurrentiel aujourd’hui. Il s’agit de situer Buffer parmi d’autres applications qui se rapprochent peu ou prou de ce que fait Buffer.

social-media-buffer

La présentation de Buffer:

Qu’est-ce que Buffer ?

C’est une application web et mobile qui permet d’automatiser ses publications dans les réseaux sociaux aux heures de grande audience. Les dates et les heures de publications peuvent être définies pour chaque média.

Comme le montre l’image ci-dessus Buffer a des concurrents : Crowdbooster, Socialflow, Socialyzer, HootSuite. Il y avait Timely qui a décidé de fermer ses portes.

En savoir plus sur la présentation: http://onstartups.com/tabid/3339/bid/98034/The-Pitch-Deck-We-Used-To-Raise-500-000-For-Our-Startup.aspx

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 3

  • Jguiss
    13 mai 2013 10 h 01 min

    Je me suis inscrit depuis ce week end sur Buffer et c’est vraiment pas mal, la version gratuite permet de programmer 10 publications sur une page et grâce à cela j’ai augmenté mon nombre de fans facilement ! Intéressant de savoir que seulement 2% des comptes gratuits passent en payants 🙂

  • Damien P.
    13 mai 2013 17 h 20 min

    Je pense que Buffer n’est pas l’annonce de la fin du SEO. On va dire que comme avant : le SEO est un canal parmi tant d’autres => par exemple on a le SMO, l’affiliation, les partenariats. Les réseaux sociaux ont permis l’ouverture d’un nouveau canal qui peut être également travaillé pour apporter de la valeur. Reste que ce n’est pas la mort du référencement, mais une façon plus sûre d’apporter des visiteurs sur son site internet.

  • Fanny Sylvestre
    31 mai 2013 14 h 56 min

    Pour moi un référenceur digne de ce nom doit utiliser tous les leviers possible : SMO, SEO, SME, linkbaiting, etc… c’est ce que je fais lors de mes missions SEO, et le fait de varier les actions est beaucoup moins monotone et plus intéressant du coup qu’avant. J’ai du mal à imaginer un référenceur qui s’arrêterait au netlinking… c’est en effet archaïque comme méthode voire dangeureux.

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.