Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Alibaba Group se débarrasse de Yahoo! Chine

Fermeture de Yahoo! Chine en accord avec Alibaba Group

Alibaba Group se débarrasse de Yahoo! Chine

L’empire du milieu se débarrasse du portail web Yahoo! Chine. Ce dernier était exploité par le géant chinois des services e-commerce et Internet Alibaba Group. Désormais l’URL de Yahoo! Chine – http://cn.yahoo.com – redirige automatiquement les internautes vers un site de nouvelles géré par Taobao d’Alibaba Group.

Fermeture de Yahoo! Chine en accord avec Alibaba Group

La page au-revoir de Yahoo! Chine redirige automatiquement les internautes vers le site now.taobao.com.

La fermeture de Yahoo! Chine n’est pas spontanée. D’après TechCrunch elle était programmée depuis un accord signé en 2012 entre Yahoo! et Alibaba Group. Ce dernier avait déjà clôturé d’autres services comme la messagerie en ligne et le service de musique.

Dans son pays d’origine, les États-Unis, Yahoo! reste un portail fort. Selon le tabloïd chinois Global Times les services proposés par Yahoo! Chine étaient populaires, mais les affaires avaient diminué au cours des dernières années. Entrée en Chine en 1998 la marque avait connu un âge d’or dans les affaires au début des années 2000. Elle avait été prise en main par Alibaba Group dès 2005. Xie Wen, ancien directeur de Yahoo! Chine, a fait comprendre que cette acquisition n’a donné aucun résultat, « les sociétés doivent comprendre que l’acquisition de grandes marques n’apporte pas nécessairement de gros bénéfices », a-t-il dit. Il a ajouté qu’il sera difficile pour Yahoo! de redémarrer ses activités en Chine dès lors qu’elle retournera à la société mère.

L’abandon de cette marque d’origine américaine serait un exemple qui manifesterait le début d’un processus d’évictions en chaîne. Trois facteurs pourraient expliquer cette situation :

  • la Chine veut le contrôle total des données (pour mieux censurer ?) ;
  • les sociétés chinoises connaissent une très forte croissance et sont désormais de taille à concurrencer les géants américains ;
  • les sites non Chinois sont mal adaptés aux besoins des internautes chinois.
Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.