fbpx

« Dans quelques semaines nous arrêterons Google Buzz »

« Dans quelques semaines nous arrêterons Google Buzz »

Google BuzzC’est Bradley Horowitz, un des responsables de Google, qui a déclaré l’arrêt définitif de Google Buzz sur le blog officiel de Google. « Dans quelques semaines nous arrêterons Google Buzz et l’interface de programmation de Google Buzz, pour nous concentrer plutôt sur Google+, dit-il ». La plateforme avait été lancée le 9 février 2010 sur Gmail, la messagerie en ligne utilisée par plus de 176 millions d’utilisateurs, en 2010.

Après Google Wave, c’est au tour de Google Buzz de passer à la trappe. Pourtant à ses débuts certains observateurs considéraient la plateforme comme un succès. En effet, selon les mots de Mashable Google Buzz était une « bombe atomique lâchée sur Internet ». Aujourd’hui la bombe est devenue une vulgaire allumette brûlée et jetée.

Il faut dire que Google Buzz a créé de suscité la plainte de nombreux utilisateurs au regard du principe de confidentialité. Google Buzz est trop intrusif disaient certains. Deux mois après le lancement de la plateforme la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) adressait un courrier à l’ex-patron de Google. Il était question du droit à la vie privée des utilisateurs remis en question par le moteur de recherche. Google a réagit dans le sens du poil, mais ce n’était pas suffisant. Pourtant Facebook aussi suscite la méfiance en matière de protection des informations personnelles.

Les arrêts successifs démontrent la difficulté du géant de la recherche à créer une plateforme de socialisation pérenne, un véritable rival de Facebook. Le message de Steve Yegge ne peut être qu’empreint de lucidité.

Yassine A.

Expert visibilité Google (SEO, webmarketing) depuis plus de 10 ans. Certifié Google. Créateur de boutiques en ligne et responsable e-commerce. Basé en France métropolitaine.