Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Panda : un filtre ou une mise à jour de l’algorithme de Google ?

Panda : un filtre ou une mise à jour de l’algorithme de Google ?

Cet article est rédigé pour les propriétaires de sites Web (blogs, forums, boutiques en lignes, portails d’information, etc.) qui souhaitent obtenir des explications sur la modification de l’algorithme de Google nommé Panda. Est-ce qu’il s’agit réellement d’un filtre ou bien simplement d’une mise à jour de l’algorithme de Google ?

Panda était considéré depuis le début comme une mise à jour de l’algorithme de Google. L’équipe du géant de la recherche a fait également comprendre que son attaque contre les fermes de contenus (content farms) était bel et bien une mise à jour de son algorithme. Comment pourrions-nous en douter ? Il suffit d’éplucher les articles concernés des blogs officiels de Google.

Les articles de Google.

Dans l’article intitulé New Chrome extension : block sites from Google’s web search results, publié le 14 février 2011, Matt Cutts, responsable de la qualité du moteur de recherche Google, affirme que son équipe a exploré différents algorithmes pour détecter les fermes de contenu – des sites au contenu superficiel ou de piètre qualité. Le responsable y déclare aussi que les données collectées via l’extension de Chrome sont de potentiels signaux de ranking pour les futurs résultats de recherche de Google. Pour la firme ce fut le début d’une expérimentation.

Dans l’article intitulé Finding more high-quality sites in search, publié le 24 février 2011, Amit Singhal déclarait que son équipe venait de déployer une amélioration algorithmique de grande ampleur qui allait bouleverser les résultats de recherche de Google. Les résultats présentés par le moteur Google.com ont changé sur près de 12% des requêtes. Cette amélioration algorithmique allait pénaliser le ranking de sites Web de piètre qualité et fournir un meilleur classement pour les sites de haute qualité.

Dans le même article Amit utilise le terme anglais update qui veut dire en français « mise à jour » : « It’s worth noting that this update does not rely on the feedback we’ve received from the Personal Blocklist Chrome extension, which we launched last week. ». Cette mise à jour ne tenait pas compte des informations envoyées par les utilisateurs de l’extension de Chrome Personal Blocklist.

Amit affirme également qu’ils continueront à déployer de nouvelles mises à jour dans le but d’améliorer sensiblement la qualité des résultats de recherche, ce qui sous-entend que Panda était bien une mise à jour : « And we’re working on many more updates that we believe will substantially improve the quality of the pages in our results. »

Le 11 avril 2011 Amit Singhal avait mis à jour l’article. A la fin une note disait que son équipe avait mis en œuvre ce changement algorithmique globalement à tous les utilisateurs de Google de langue anglaise. Ils avaient également intégrés de nouveaux signaux.

Le même jour Amit publie un autre article sur le blog Google Webmaster Central Blog. L’article s’intitule High-quality sites algorithm goes global, incorporates user feedback. Amit y parle d’amélioration algorithmique. Dans cet algorithme les commentaires, les réactions d’internautes et les données collectées via l’extension de Chrome étaient des signaux pris en compte. L’objectif est de permettre aux internautes de trouver de meilleurs résultats de recherche. Ces nouveaux signaux allaient changer les résultats de recherche sur près de 2% de requêtes seulement. « Nous avons trouvé que l’algorithme était très précis pour détecter les sites de qualité » affirme Amit. L’équipe procède à de multiples tests, affine progressivement l’algorithme.

Dans un autre article intitulé More guidance on building high-quality sites, publié le 6 mai 2011, le même Amit déclarait que « le changement d’algorithme Panda avait amélioré les classements d’un grand nombre de sites de haute qualité ». Il s’agit bien d’un changement d’algorithme, c’est écrit noir sur blanc : « The “Panda” algorithm change has improved rankings for a large number of high-quality websites ». Pour le confirmer Amit dit ceci : « Certains éditeurs se sont fixés sur notre modification d’algorithme précédent nommé Panda (our prior Panda algorithme change), mais Panda n’était qu’une des 500 améliorations de recherche que nous allons déployer cette année ».

Faut-il parler d’un seul algorithme de Google ou de plusieurs ? Dans l’article Amit affirme que plusieurs algorithmes de Google travaillent pour aider les gens à trouver de meilleurs sites en déclassant les pages de sites de mauvaise qualité. Panda en fait partie. A l’image des molécules – ensemble d’atomes – nous pourrions penser à un assemblage d’algorithmes.

L’échange sur Twitter.

 

Matt Cutts répond à Tom Critchlow à propos de Panda

http://twitter.com/#!/mattcutts/status/66679295564722177

 

Le tweet de Matt Cutts du 7 mai 2011peut signifier que Panda est un filtre. Je vous présente le contexte de ce tweet qui s’inscrivait dans une petite discussion publique, sur Twitter, avec un jeune américain de New York nommé Tom Critchlow.

Tom Critchlow: Quelle est l’URL pour soumettre des questions à Webmaster team de Google pour faire des vidéos ? Je ne peux pas la trouver… cc @ mattcutts

Matt Cutts: Je crée une nouvelle URL à chaque fois que je prends une série de questions. A ce sujet je pense les mélanger pour la prochaine fois.

Tom: Ah ok – merci. Je vais surveiller ça pour la prochaine fois. J’ai une question qui tue que j’aimerais vous poser !

Matt: Laquelle ?

Tom: Je peux formuler une meilleure question au-delà des 140 caractères 🙂 jusqu’à présent je ne sais pas du tout quel site a regagné du trafic. Ce serait bon à savoir.

Matt: Je n’ai répondu que pour NPR, mais ils ne l’ont pas mentionné. La réponse n’entre pas dans les 140 caractères.

Tom: J’aimerais vraiment connaître la réponse – pourriez-vous la publier dans un article de blog ? Je serais heureux d’écrire un article pour vous sur @SEOmoz trop si vous le souhaitez ?

Matt: En gros, c’est qu’à l’heure actuelle il ne s’agit pas d’une donnée mise à jour quotidiennement. C’est plus comme lorsqu’on ré-exécute les algorithmes pour régénérer les données.

J’ai contacté Tom.

J’ai pu contacter Tom Critchlow pour m’éclairer un peu plus sur cet échange et surtout sur le fond de la toute dernière réponse de Matt Cutts. Tom m’a fait part de son interprétation du tweet en m’avouant qu’il ne pouvait pas m’en dire plus. C’est compréhensible, l’algorithme – ou les algorithmes – de Google c’est un peu comme la recette de Coca-Cola. Selon lui l’équipe de Google a travaillé dur pour créer un « modèle de qualité ». Quand Tom  me parle il emploie l’expression « mise à jour Panda ». Il me dit que cette mise à jour est basée sur ce modèle de qualité. Alors que d’autres parties de l’algorithme sont mises à jour plus souvent, ce « modèle de qualité » sur lequel s’appuierait Google serait beaucoup plus lent et beaucoup plus difficile à mettre à jour, il est donc resté statique. C’est une raison qui explique que les sites Web sévèrement pénalisés par Panda n’ont pas regagné leur trafic. « Notez s’il vous plaît que la plupart de ceci n’est que pure spéculation », m’a dit Tom à la fin de son message. Il a bien fait de le préciser.

Conclusion.

Panda pourrait effectivement être un filtre indépendant de l’algorithme de Google, ce n’est pas impossible. A plusieurs reprises Amit Singhal parle d’amélioration algorithmique sans nous donner des précisions. Nous pouvons également penser à une technologie imbriquée dans l’ADN de l’algorithme, une technologie qui préserverait toutefois son indépendance.

Par ailleurs les membres de l’équipe de Google parlent parfois d’algorithme – au singulier – et parfois d’algorithmes – au pluriel. S’il y en avait plusieurs ce serait plus logique que Panda soit un algorithme ajouté à d’autres algorithmes. Panda ne serait donc pas seulement un filtre, mais une pièce de plus au puzzle algorithmique. S’il y a mise à jour c’est tout l’ensemble qui serait mis à jour.

Quoi qu’il en soit le webmestre doit se focaliser sur la pertinence des contenus du site sur lequel il travaille, pas seulement sur les signaux tenus en compte par l’algorithme de pertinence de Google. La rétro-ingénierie comme les concours de référencement ne se baseraient que sur les algorithmes passés (cf. SMX de Londres 2011). Le webmestre doit se poser quelques questions qui déterminent la nature d’un site de qualité.

Vous recherchez un webmaster-référenceur-rédacteur Web ? N’hésitez pas à me contacter par email.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 7

  • episun
    6 juin 2011 10 h 34 min

    Merci pour cette analyse approfondie du Panda, cela permet effectivement de comprendre pourquoi Google a des difficultés à le déployer en Europe car ce modèle de qualité n’est surement pas assez souple pour l’instant… à suivre donc!

  • Anonyme
    6 juin 2011 14 h 16 min

    Il est également probable que le contexte de langue joue également et nécessite des adaptations avant le déploiement.

  • paul
    6 juin 2011 16 h 39 min

    Panda est un filtre pour les comparateurs de prix que Google veut descendre pour laisser le tapis rouge à Google shopping… les comparateurs de prix anglais comme Ciao en ont déjà payer le prix fort avec parfois plus de 100% de places perdues dans les classements

  • Denis
    10 juin 2011 5 h 09 min

    Otez-moi d’une doute ? Un filtre n’est-il pas lui-même dérivé d’un algorithme ? En tout cas, Google Panda est là !

    -> http://www.voie-militante.com/divers/blog/google-panda-chute-audience-des-agregateurs-et-des-blogs/

  • Jonathan
    10 juin 2011 22 h 55 min

    C’est l’article le plus complet que j’ai trouvé sur Panda, bravo.
    Je me demande aussi, si le déploiement de Panda n’est pas un peu plus compliqué dans des langues différentes de l’anglais ce qui expliquerait sa mise en place progressive à partir d’avril (d’après les retours que j’en ai) en France.

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.