Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

300 euros pour faire un lien hypertexte vers un article de presse

300 euros pour faire un lien hypertexte vers un article de presse

300 euros. C’est le prix – minimum – que les propriétaires de sites Internet devront payer s’ils veulent faire un à cinq liens hypertextes vers les articles d’un site de presse irlandais.

Presse en ligne irlandaise qui vend des licences pour permettre la création de liens hypertextes vers ses contenus en ligne.

Il ne s’agit pas d’une mauvaise plaisanterie ou d’un poisson d’Avril prématuré, c’est du sérieux. L’industrie de la presse écrite irlandaise demande une rémunération en contrepartie des liens hypertextes créés vers les articles qu’elle publie. Peu importe si le lien leur apporte des visiteurs ou pas, tout propriétaire de site devra acheter une licence pour pouvoir créer des liens vers les contenus de presse irlandaise.

Noter que cette décision est déjà mise en application. Plusieurs propriétaires de sites ont déjà reçu une lettre de mise en demeure leur recommandant de payer les liens hypertextes qu’ils pointent vers leurs articles de presse. À titre d’exemple l’association anglaise Women’s Aid aurait reçu des lettres, des e-mails et des appels téléphoniques leur demandant de payer une licence parce que l’association avait créé des liens hypertextes vers des articles de presse. Ça ne rigole pas en Irlande.

Le cabinet d’avocats Mc Garr Solicitors, basé à Dublin, a présenté une quinzaine de quotidiens irlandais qui pourraient proposer la vente de licences.

Le cabinet a publié une grille tarifaire. Plus le site fait de liens, plus cher il doit payer :

  • 1 à 5 liens : 300 euros
  • 6 à 10 liens : 500 euros
  • 11 à 15 liens : 700 euros
  • 16 à 25 liens : 950 euros
  • 26 à 50 liens : 1 350 euros
  • + 50 liens : négociable

Et que demande la presse française ?

En France, un projet semblable avait été proposé par l’Association de la presse d’information politique et générale (IPG). Ce projet permettrait aux organismes de la presse française de percevoir un paiement en contrepartie de la gratuité de leurs contenus référencés dans les moteurs de recherche.

Le projet français obligeait les moteurs de recherche à payer une certaine somme d’argent en contrepartie de l’indexation gratuite de leurs contenus d’information. Autrement dit tout acte de création de lien hypertexte vers des contenus de presse deviendrait payant. Il faut comprendre que si un tel projet était appliqué, les moteurs de recherche paieraient même s’ils apportaient de nouveaux lecteurs. Google n’a pas accepté ce projet et leur a même proposé le déréférencement de leurs sites. À l’heure actuelle les sites de presse française ne sont toujours pas déréférencés.

Question aux lecteurs : Pensez-vous qu’il soit normal de payer un site pour pouvoir lui faire un lien hypertexte ? Encouragez-vous cette idée ? Ou pensez-vous que l’Internet doit rester libre et neutre ?

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 7

  • Philnext
    3 janvier 2013 17 h 02 min

    Ce qui n’est pas clair, du moins pour moi, c’est pourquoi les sites de presse n’utilisent ils pas les fonctions de refus d’indexation style robot.txt. De plus on voit mal où s’arrête le ‘droit de lien’ car pas mal (tous ?) de sites de presse utilisent eux aussi les liens vers des sites ou blogs, doivent ils alors payer ?

  • Ahoefa
    3 janvier 2013 18 h 22 min

    Je trouve ça gonflé et je pense que ça va se dégonfler très vite à mon avis. C’est extrêmement prétentieux surtout pour un site d’information car de nos jours la même information se retrouve la plupart du temps sur une multitude de sites internet dans les 10 minutes de sa publication originale.

  • Florence
    3 janvier 2013 18 h 57 min

    Et voilà, ce qui importe n’est pas l’information mais l’argent que cela peut engendrer, je trouve cela lamentable.

  • Dall0o
    4 janvier 2013 0 h 12 min

    Comme cela se passe si je fais une redirection à base de bit.ly ?

  • Imminence
    4 janvier 2013 9 h 35 min

    Si un site fait un lien vers un autre site, c’est un signe de qualité. Donc si un site fait payer chaque lien hypertexte c’est gonflé. Surtout lorsqu’on sait que les backlinks jouent un rôle positif dans le référencement naturel…

  • Romain
    4 janvier 2013 9 h 46 min

    Il est impossible que ce modèle économique tienne.
    Les liens vers les sites d’infos leur apporte trafic, et popularité SEO relative, ce qui leur apportera au final une possibilité de monétiser leur audience de manière plus efficace.
    Cette mesure ne pourra être “utile” que pour les petits sites d’actu ou les sites hyper spécialisés, mais ceux ci ont déjà souvent des parties privées / payantes, ce qui est plus intelligent pour garder un modèle gratuit/payant durable dans le temps.

  • Icomchannel
    4 janvier 2013 11 h 17 min

    Le problème est vaste et ne peut être abordé que de manière macro économique. C’est tout un pan de l’industrie de l’information qui se cache derrière ces questions… et la mort de la presse papier au fond de l’analyse.

    L’information, la publicité, le trafic tout cela c’est du cash. Le papier va redevenir une forme de luxe car rare et cher.

    Aujourd’hui il faut un concurrent à Google. Ils dictent le modèle économique de demain en se positionnement là où demain il y aura du cash. Ils imposent les péages et le montant de ces derniers. Qui a dit que Google était philanthrope ? Personne !

    300 € pour un lien vers un site. Pourquoi pas… mais le backlink global sera bien faible. Cela impactera la visibilité et si le titre en question n’a pas d’autres manières de générer du trafic il touchera peu en pub etc…

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.