Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

La CNIL ordonne Google France d’afficher un communiqué sur sa page d’accueil

La CNIL ordonne Google France d’afficher un communiqué sur sa page d’accueil

Le moteur de recherche Google France affiche sur sa page d’accueil un communiqué relatif à une décision de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). La société américaine a été condamnée à payer 150 000 euros d’amende.

Google condamné par la CNIL à payer 150 000 euros

Le 3 janvier 2014 la société Google Inc. avait été condamnée à payer la somme de 150 000 euros parce que ses règles de confidentialité mises en œuvre depuis le 1er mars 2012 n’étaient pas conformes aux dispositions de la loi « informatique et libertés ». Au mois d’octobre 2012, quelques mois après la fusion de ses règles de confidentialité, le G29 – groupe des CNIL européennes – demandait à Google d’offrir aux internautes « un meilleur contrôle de la combinaison de données entre les nombreux services qu’elle propose ». Il était aussi demandé à Google de modifier les outils utilisés pour éviter une collecte excessive de données. D’après la CNIL la société Google Inc. n’a pas donné de suite effective à sa demande.

Le G29 ne s’est pas opposé à la fusion des règles de confidentialité de Google en une seule politique, c’est plutôt au niveau de la collecte et du traitement des données privées des internautes que ça coince.

Google devait afficher le communiqué du G29 sous huit jours – à compter de la notification de la décision -, sur la page d’accueil du moteur de recherche Google.fr, pendant 48 heures. C’est chose faite même si Google a demandé la suspension de cet ordre, a indiqué Reuters. D’après le Wall Street Journal un avocat de Google aurait déclaré que l’affichage de cette notification pourrait causer des dommages irréparables à la réputation de Google.

Notez que chaque jour les internautes effectuent plus de 300 millions de requêtes de recherche dans le moteur de recherche Google.fr. Ça n’a pas manqué de créer quelques petits désagréments au site de la CNIL et quelques réactions dans Twitter.

La décision de la CNIL : http://www.cnil.fr/linstitution/missions/sanctionner/Google/

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.