fbpx

Un nouveau facteur de ranking chez Google ?

Un nouveau facteur de ranking chez Google ?

Dans sa lutte contre les fermes de contenus (content farms) Google annonce aujourd’hui le lancement d’une extension pour son navigateur Chrome. D’après Matt Cutts, responsable de l’équipe anti-spam de Google, cette extension permet aux googlers de bloquer les content farms de leurs résultats de recherche. Mais l’effet de cette extension ne reste pas là. Matt précise que les informations des sites bloqués seront envoyées à Google. Ces données rapportées seront étudiées et utilisées comme des facteurs potentiels de classement de sites dans les résultats de recherche.

extension Chrome pour bloquer les content farms

Installation:

L’installation s’effectue instantanément. Disponible en français, elle peut être téléchargée à cette adresse : https://chrome.google.com/webstore/detail/nolijncfnkgaikbjbdaogikpmpbdcdef

En principe cette extension donne la possibilité aux utilisateurs qui trouvent une ferme de contenus de cliquer sur le lien « Bloquer nomdedomaine.com » (capture d’écran ci-dessous). Ce clic magique leur permettra de ne plus voir le site bloqué dans leurs résultats de recherche. Ils pourront aussi revenir sur leur décision et débloquer le site.
bloquer un site de content farms dans les résultats de recherche

Mon avis:

L’extension ne propose rien de nouveau. Elle ne serait qu’un raccourci vers le Spam Report de Google. Ce serait un outil supplémentaire qui permettrait à Google de pister les utilisateurs dans leur navigation, mais Chrome n’est pas encore aux navigateurs ce que Google est aux moteurs de recherche.

Yassine A.

Expert visibilité Google (SEO, webmarketing) depuis plus de 10 ans. Certifié Google. Créateur de boutiques en ligne et responsable e-commerce. Basé en France métropolitaine.

Commentaires : 4

  • Anonyme
    15 février 2011 8 h 52 min

    Proposer la délation en guise de technique pour lutter contre les fermes de contenu, c’est limite de la part de Google.Surtout que le problème concerne surtout le web américain

  • Frédéric
    15 février 2011 8 h 57 min

    Si ça peut aider à retirer les content farms de l’index de Google plus rapidement, je suis pour.
    Encore faut-il que l’équipe du spam report réagisse vite!

  • Daniel Roch
    15 février 2011 9 h 57 min

    Google nous vendra toujours du rêve comme on dit.

    Je trouve cette extension déjà dépassée : il suffira pour un concurrent de l’utiliser pour couler des sites et repasser devant eux. Dès lors que l’on demande un avis explicite aux internautes, on prend le risque de détourner l’outil…

  • Jibe
    15 février 2011 16 h 23 min

    En espérant que cela reste un outil béta
    Tous les médiocres vont pouvoir se lâcher : Le dé-référencement va devenir un axe d’action : je pourris mes concurrents plus vite qu’ils me pourrissent!
    Les “pros” de l’e-reputation vont avoir un outil de plus pour nettoyer les index.
    Google est encore à la pèche pour des données lui permettant d’affiner ses résultats. :
    Maintenant la super bonne nouvelle, c’est que l’extension n’est pas traduite en chinois, ça nous laisse quelques longueurs d’avance 😉

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.