Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Écrire pour le Web

Dessin vieil homme devant ordinateur portable

Écrire pour le Web

La lecture d’articles du Web est différente de la lecture des livres. L’écrit du Web doit donc se démarquer de l’écrit sur papier. On doit respecter certaines règles d’écriture. De plus, on écrit non seulement pour les internautes mais aussi pour les moteurs de recherche. Des critères SEO (techniques de référencement on-page) interviendront. Alors voici une check-list pour épater vos amis :

  1. pyramide inversée : qui ? quoi ? où ? quand ? comment ? De quoi parle notre article. Il est préférable d’aller dans le vif du sujet dès qu’on attaque ses premières lignes. On commence par le plus important, et on termine par le moins important. On part de l’information essentielle, on développe ensuite les détails de notre article.
  2. URL : on placera les mots-clés pertinents dans l’URL de notre article. On y bannira les stop words (le, la, de, du, au, aux, dans, pour, etc.). Il faudra faire attention de ne pas créer de longues URL. On fera clair et concis.
  3. titre : il devra être explicite, court (pas plus de 60 caractères), les mots/expressions-clés pertinents devront apparaître le plus à gauche possible. On évitera de commencer chaque article par une même phrase-clé. Les titres devront être uniques pour chaque article écrit.
  4. sous-titres (balises H2, H3, H4) : j’utilise des balises heading (Hn). De même que le titre de l’article, on choisira des sous-titres explicites et courts. Les sous-titres peuvent être le prolongement des titres. Car on ne peut pas tout dire dans un seul titre.
  5. corps du texte : plus c’est long, moins on lit. Les internautes sont furtifs. Ils n’ont pas toujours le temps. Si le texte est trop long, et s’il ne trouvent pas ce qu’ils recherchent, ils s’en iront. Un clic suffit. Il vaut donc mieux faire court et aller parler directement du sujet. La création de paragraphes permet d’aérer le contenu. Séparer ses idées par paragraphe, c’est mieux.
  6. mise en forme : on réservera les gras (balises <strong> de préférence) pour les mots-clés importants. Ceux-ci doivent faire écho au titre. Les italiques seront réservés aux mots étrangers, aux citations aussi.
  7. liens entre pages internes : les ancres de liens doivent être pertinents. Quand on fait un lien vers une autre page Web de son blog, le mot-clé de l’ancre doit aussi être dans le titre de l’article pointé par ce lien. Les mots-clés de l’ancre de lien doivent faire écho au titre. J’entends par là qu’ils doivent faire partie d’une même famille sémantique.
  8. médias (photographies, dessins, graphiques, vidéos, Word/PDF, audio) : doivent être impérativement optimisés pour les moteurs de recherche. Concernant les images je fais allusion à l’attribut ALT. Concernant les vidéos (YouTube par exemple), on choisira des titres et des descriptions explicites et dans lesquels les mots-clés seront préalablement choisis selon leur pertinence. Les tags devront refléter le thème de la vidéo. Insérés dans l’article, les médias profiteront de l’univers sémantique du contenu. Concernant les fichiers PDF, on s’assurera que leur titre et leur description soient optimisés. Le PDF est une page Web, il doit être optimisé comme une page Web classique.
  9. liens externes : en fin d’article, rien ne nous interdit de faire quelques liens vers des pages complémentaires. Pour la page pointée le lien est beaucoup plus profitable lorsqu’il se trouve au cœur du texte.
  10. tags : on choisira pas plus de 8 tags. Les tags sont des sous-catégories. 50% des tags seront des tags ré-utilisés, l’autre moitié sera composée de nouveaux tags.
  11. flux RSS/Atom : Google trouve de nombreuses sources pour trouver des pages du Web. Les flux RSS/Atom sont une très bonne source parce qu’ils permettent au moteur de recherche (via le service Ping) d’indexer rapidement votre page Web. On s’assurera que le fichier robots.txt n’empêche pas Googlebot de découvrir nos flux. On peut faire un test d’accessibilité via Google Webmaster Tools qui nous testera le fichier robots.txt.

Écrire pour le Web. Ce n’est pas tout, mais c’est un bon début. Je vous recommande l’article sur les fautes d’orthographe, et un autre sur les règles pour concevoir un message promotionnel.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 9

  • yagraphic
    17 avril 2010 7 h 35 min
  • Samuel
    17 avril 2010 9 h 57 min

    Un résumé court et efficace, compendieux, tout ce que j’aime ! ^^

  • CCachera
    17 avril 2010 10 h 19 min

    Très intéressant… le but étant d’intéresser à la fois les internautes et les robots des moteurs de recherche!

  • Al-Kanz
    17 avril 2010 11 h 39 min

    Tiens, je n’optimise jamais les vidéos que je poste sur mon blog.

  • Mamzelle Print
    3 mai 2010 9 h 17 min

    Article intéressant, qui résume en quelques mots ce qu’il faut savoir sur une bonne mise en page. Merci.

  • Campagne
    8 mai 2010 18 h 42 min

    Bonjour,

    merci pour ces infos.
    Ce n’est pas toujours facile d’écrire, et pas seulement pour le web 😉
    Ce qui compte beaucoup c’est aussi d’avoir quelque chose à dire.

  • Alban
    18 juin 2010 11 h 18 min

    Article intéressant, merci ! Il est aussi important, je pense, de bien remplir les meta description. Pas forcément pour le référencement, mais pour inciter les visiteurs de Google à cliquer sur votre lien. C’est donc important aussi de mettre le mot clé visé par l’article dans la balise meta, car le mot clé cherché apparaît en gras dans les résultats de Google 😉

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.