Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Facebook Search FYI est-il comparable à Google Search ?

Facebook Search FYI est-il comparable à Google Search ?

Facebook ouvre une nouvelle fois les vannes sur la recherche de messages publics en annonçant son Search FYI (For Your Interest). La nouvelle a été annoncée le 22 octobre par Tom Stocky, VP de la Recherche (Facebook). Comme son nom l’indique vous utiliserez ce moteur de recherche selon votre intérêt. Les utilisateurs feront peut-être plus attention à leur e-réputation, les organisations l’utiliseront comme un outil de veille stratégique.

L’idée répandue par les médias est que ce moteur de recherche prétendument nouveau, Search FYI, aurait pour concurrent direct celui de Google. Je donne mon avis sur cette comparaison qui me semble un peu audacieuse.

Search FYI (For Your Interest)

Quand quelque chose se passe ici ou ailleurs vous pouvez non seulement voir ce que votre famille et vos amis publient mais aussi ce que “le monde” publie dans le réseau social. Autrement dit vous pouvez rechercher tous les posts publics – et privés, que vos amis ont partagé avec vous – sur un sujet quelconque. Des suggestions de recherche permettent de connaître les sujets tendance grâce à l’affichage du nombre de posts par mot clé suggéré. Évidemment des organisations vont profiter de cette ouverture.

Suggestions Facebook Search FYI

Une fonctionnalité utile pour votre entreprise, marque, produit…

Cette fonctionnalité de recherche de messages publics n’est pas nouvelle, elle avait déjà été lancée en 2009. Kathy H. Chan, ex-Facebook, affirmait déjà que les utilisateurs pouvaient chercher le nom d’une organisation ou d’un produit pour connaître l’opinion des gens. Il était possible d’affiner les résultats de recherche en fonction de la langue, du type de publications, etc. Des outils comme Openbook permettaient aux organisations de comprendre le comportement, les usages et les attentes des utilisateurs.

Aujourd’hui la recherche de messages publics est mise en avant ce qui n’était pas le cas en 2009. Les deux premiers onglets des résultats de recherche, “Top” et “Latest”, montrent les messages publics d’utilisateurs. On ne peut pas le manquer. Facebook veut qu’on s’y intéresse.

Résultats de recherche de Facebook

Vous gérez une entreprise, une marque, des produits ou des services et vous avez beaucoup de clients ? Voici pourquoi vous devez surveiller les messages publics d’utilisateurs dans Facebook :

  • Collecter des avis / opinions sur votre entreprise, votre marque, votre produit et synthétiser les résultats.
  • Répondre aux critiques ou à des clients qui recherchent une réponse.
  • Pour vous inspirer des idées partagées par les clients et rebondir sur d’éventuelles suggestions.

Search FYI, un concurrent direct de Google ?

On peut lire ici et là que le moteur de recherche de Facebook est devenu “un moteur de recherche à part entière” et que désormais il se positionne comme “un concurrent direct de Google”. Je dirais que la comparaison n’est pas correcte. Search FYI et Google Search sont deux modèles différents. Voici ci-dessous une explication argumentée.

Facebook Search Vs Google Search

Facebook Search FYI, un concurrent direct de Google Search ?

1) Facebook : un réseau social avant tout.

Facebook est un réseau social et il le reste, c’est comme ça qu’il a été créé. Son moteur de recherche interne n’indexe pas des milliards de pages web à l’instar de Google Search, il est spécialement dédié à son réseau social.

2) Search FYI : un monde clos.

Si on voulait comparer Search FYI à Google Search, il aurait fallu que les résultats de recherche de Facebook incluent la totalité des posts, qu’ils soient publics ou privés. En effet Stocky dit que les résultats de recherche sont uniques et personnalisés pour chaque utilisateur. Il ajoute qu’on peut seulement voir les résultats qui ont été partagés avec vous. Evidemment si quelqu’un décide de partager un post en public, celui-ci pourra être observé par des milliers d’utilisateurs qu’il ne connaît pas.

Le classement des résultats de recherche de Google dépend d’un minimum de 200 facteurs. Quand un utilisateur recherche un dentiste les résultats de recherche dépendent, entre autres facteurs, de sa localisation et des liens hypertextes qui pointent vers les sites web où les dentistes de sa ville sont répertoriés. On voit aussi des résultats de Google Maps. Chez Facebook les résultats de recherche de dentistes sont influencés par les relations de l’utilisateur, notamment les “likes”, les citations d’un dentiste, les goûts identifiés. Je dirais que chez Google les résultats tendent, à priori, vers quelque chose d’objectif, on attend une réponse d’une machine – la recherche sémantique ne change pas cette nature. Chez Facebook les résultats semblent, à priori, avoir une affinité avec l’humain, le social c’est son ADN. Je cherche un dentiste mais Facebook n’est pas fait pour me fournir une liste complète de dentistes de ma ville, Facebook voudrait plutôt me proposer des dentistes connus et appréciés de mes amis. Si je voulais me contredire, parce que les choses changent, je dirais que Google Search a tendance à devenir “social” et que Facebook veut faciliter l’accès à la recherche.

Je dirais que pour “être visible” il faut être dans Google Search et pour “se faire entendre” – bouche à oreille – il faut être dans Facebook. Les deux se complètent.

En quoi Facebook peut être utile pour vos affaires ?

  • Annoncer de nouvelles offres (promos, bons de réduction, nouveaux produits à prix réduit, etc.).
  • Trouver de nouveaux clients par bouche à oreille, par la publicité et par le moteur de recherche interne.
  • Créer de la proximité avec votre clientèle et la fidéliser.
  • Se montrer expert dans son domaine avec du contenu que vous créez vous-même et que vous faites partager.

3) La sérendipité et la recherche en ligne.

Découvrir des choses – concept de sérendipité – c’est à priori la spécialité des réseaux sociaux, notamment du réseau social co-fondé par Mark Zuckerberg. On ne cherche pas comme dans un moteur de recherche classique. Ce sont deux modèles différents. Mais depuis 2010 les choses ont tendance à changer. Il est possible que l’avenir de la recherche sur Internet c’est les réseaux sociaux.

Vous pouvez lire : Les réseaux sociaux remplaceront les moteurs de recherche. Dans cet article on peut lire que les gens considèrent de plus en plus les réseaux sociaux comme une alternative aux moteurs de recherche.

4) L’opinion, l’e-réputation et la publicité.

Malgré son milliard de recherches quotidiennes on ne peut pas encore considérer Facebook comme un concurrent direct de Google Search. Considérons que ce soit le cas, feriez-vous vos recherches dans Facebook comme vous le faites habituellement dans Google ? Je ne le crois pas un instant. La pertinence n’est pas la même quand bien même les deux ont leurs propres équipes de quality raters, spam fighters et d’ingénieurs. Et puis Search FYI de Facebook n’a pas la maturité de Google Search !

Si on devait comparer les deux “moteurs de recherche”, ce serait alors en fonction de trois critères : l’opinion, l’e-réputation, la publicité. Si des outils nous permettent de mettre en place des stratégies de veille d’opinion et d’e-réputation dans un moteur de recherche ouvert – celui de Google – c’est moins aisé avec celui de son prétendu concurrent parce que les messages ne sont pas tous publics. Avec le matraquage médiatique sur la confidentialité des utilisateurs on pourrait s’attendre à un renforcement des posts privés.

Comment faire pour changer vos anciens messages publics en messages privés ? Il y a deux manières de le faire :

  1. Revoir chacune de vos publications et les changer manuellement en publication privée. Ça prend du temps, mais vous serez tranquilles.
  2. J’utilise la version anglaise de Facebook, donc il faut aller dans “Privacy Settings and Tools” puis “Who can see my stuff?” et cliquer sur “Limit Past Posts” – Limiter l’audience des anciennes publications, en français. Cliquer sur “Limit Old Posts”, vos anciennes publications seront privées.

Paramètres de confidentialité Facebook

On a tous le droit de “protéger” sa vie privée même si, dans le fond, ça tient plus d’une utopie parce que les grandes plateformes enregistrent tout, et souvent à notre insu. Je prends l’exemple du Graph Search de Facebook. Il faudra passer à la version anglaise de Facebook pour voir toutes les photos/vidéos publiques “likées” ou commentées par votre voisin, votre professeur, votre patron, votre enfant ou vos parents. Ces données sensibles sont disponibles même si ces utilisateurs ne font pas partie de vos amis. Tapez donc ces requêtes dans le moteur de recherche : “photos commented by nom_d’un_utilisateur” ou “photos liked by nom_d’un_utilisateur”. On peut aussi taper “people who like nom_d’une_personnalité / nom_d’un_produit” pour voir toutes les personnes qui aiment une personnalité ou une marque particulière. Ça vous fait peur ? Il faudra faire attention à vos prochains “likes” et commentaires…

Les 45 milliards de recherches mensuelles de Facebook sont un sérieux atout pour le réseau social. On est tenté d’affirmer qu’il peut se positionner comme concurrent direct de Google Search, notamment en termes de publicité pour les marques. Quand la concurrence est directe ça signifie qu’on peut obtenir des résultats semblables des entités concurrentes. Les liens commerciaux de Google sont de manière globale plus performants, selon l’agence WordStream. Facebook est fait pour distraire les gens, ce n’est pas l’idéal quand on veut attirer des clients vers des produits ou des services et développer le chiffre d’affaires d’une boutique en ligne. Il faudrait voir si, en 2015, les performances globales des pubs Facebook affichées dans ses résultats de recherche sont supérieures à celles de Google Search.

5) Qu’en est-il du Graph Search de Facebook ?

Il ne faut pas confondre le Graph Search et la recherche classique de Facebook qui a été mise à jour récemment – Search FYI. Le Graph Search de Facebook, co-réalisé avec l’équipe du moteur de recherche Bing, est un moteur de recherche sémantique. Son lancement a fait beaucoup plus de bruit que de résultats. Deux ans après son lancement on se pose encore la question si le Graph Search peut encore être au niveau de Google Search. Mais est-ce que c’était le but de Facebook ?

6) N’est-ce pas plutôt Twitter qui est visé ?

Le classement antéchronologique des résultats de Facebook et leur disponibilité en temps réel s’écarte des résultats de Google Search qui dépend d’un algorithme de classement. Le nombre de clics nécessaire pour survoler l’ensemble des posts Facebook est aussi une différence à prendre en compte. Comment peut-on affirmer que les deux moteurs de recherche sont des concurrents directs sachant qu’ils ont leurs propres spécificités. Ce sont deux univers différents qui obéissent à des lois différentes.

Comparer Search FYI au moteur de recherche de Twitter me semble plus correct surtout que Facebook a lancé Signal au mois de septembre. Cet outil de veille sur les sujets tendance, créé à la base pour les journalistes, permet aussi de voir un classement des personnalités publiques les plus mentionnées dans le réseau social, les photos prises lors d’événements ciblés selon la région et le thème.

Signal de Facebook, outil de veille pour journalistes

Pour conclure rapidement je dirais que le moteur de recherche interne de Facebook, Search FYI, ne s’impose pas vraiment comme un concurrent direct de Google Search. Ils partagent, certes, des points communs mais aussi beaucoup de différences. Il faut ajouter le fait que Search FYI n’est pas vraiment une innovation. Facebook n’a fait que rendre accessible des posts publics. S’il fallait le comparer à un moteur de recherche, je le comparerais à celui de Twitter.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaire : 1

  • Facebook nous surveille...
    2 novembre 2015 9 h 55 min

    Effectivement cela relève
    plus d’une utopie que de la réalité… Ce n’est plus « Search For Your
    Information » mais bien « Fuck Your Information » ! Bien
    que Mark Zuckerberg ai annoncé que son moteur de recherche indexera seulement
    les publications publiques, je suis d’accord avec vous sur le fait que les
    grandes plateformes telles que Facebook enregistrent tout… Et pas seulement les
    contenus publics ! Grâce à son nouveau moteur de recherche, Facebook s’offre
    une belle riposte concurrentielle et, au passage, une belle surveillance de nos
    vies Facebookienne….

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.