Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Comment améliorer votre stratégie de contenu dans Facebook

Comment améliorer votre stratégie de contenu dans Facebook

Si vous êtes gérant d’une entreprise et que vous gérez vous-même votre page Facebook, vous êtes censés savoir que le réseau social met à votre disposition des statistiques de fréquentations de votre page. Il ne s’agit pas seulement des données apparentes – celles que vous voyez directement dans votre page -, mais plutôt des données que vous pouvez télécharger au format Excel. Je trouve ces données plus complètes et exploitables à souhait.

Télécharger les statistiques de la page Facebook au format Excel

Pourquoi comprendre vos statistiques ?

C’est l’objet de cet article : il s’agit de savoir ce qu’est un contenu de qualité pour les fans de votre page Facebook. Pour moi un contenu de qualité est un contenu pertinent, en phase avec son lectorat. Comprendre vos statistiques vous apporte quelques avantages.

  1. Ça vous permet de mieux connaître vos fans.
  2. Vous créez une page Facebook pertinente (vous ne publiez pas dans le vide).
  3. Vous développez votre Reach (nombre de personnes atteintes) par post.
  4. Les fans aiment de plus en plus vos contenus : vous développez le nombre de mentions “J’aime”, de commentaires, de partages, etc.

Pour faire court, c’est bon pour votre entreprise.

Apprenez à connaître vos contenus

Si vous publiez un post par semaine, l’analyse de vos contenus est beaucoup plus souple. Je prends l’exemple d’une page Facebook que je gère. Aucune publicité n’est utilisée, le trafic est seulement organique. Chaque semaine j’y publie un post unique dont le contenu est un court message accompagné d’une série de photos sur un thème précis et unique. Si j’utilise cette forme de contenu c’est parce qu’aujourd’hui ça marche. La diversité des premières publications m’a permis naturellement de saisir la différence entre les contenus qui fonctionnaient et les contenus qui ne fonctionnaient pas. C’est propre à chaque page. J’ai déjà géré une page Facebook où le statut « texte » – sans lien – touchait le plus de monde. Le Reach c’est bien, mais c’est encore mieux quand les utilisateurs cliquent sur vos contenus.

La “Consommation de pages” dans Facebook

Pour la plupart des administrateurs de pages Facebook un contenu qui fonctionne est un contenu qui attire un grand nombre de mentions “J’aime”, de partages et de commentaires et ça s’arrête là. C’est un contenu “engageant”. Ça compte bien sûr, mais Facebook vous propose une métrique bien plus intéressante, à savoir : la “Consommation de pages”, une métrique qui indique “le nombre de clics sur l’un de vos contenus”. Le clic sur votre contenu désigne le clic sur – au moins – un lien du contenu, c’est aussi l’affichage d’une image, la lecture d’une vidéo et d’autres clics tels que les mentions J’aime, les commentaires, les partages, etc.

Les utilisateurs de Facebook – pas seulement vos fans mais aussi leurs amis – peuvent cliquer sur un de vos contenus depuis différents endroits de Facebook :

  • Depuis le journal de votre page Facebook.
  • Depuis leur fil d’actualité.
  • Depuis le Journal et/ou le fil d’actualité des pages Facebook qui vous suivent.
  • Depuis la colonne de droite (quand vous mettez en avant vos publications).
  • Etc.

La création d’un graphique dans Excel me permet de voir quels sont les publications qui attirent le plus de clics. En fonction de la tendance des courbes je peux analyser les contenus qui fonctionnent le mieux pour produire des contenus du même type et comprendre pourquoi les autres n’ont pas intéressés les fans. Attention, je ne suis pas en train de dire qu’il faut produire tout le temps le même contenu.

Consommation de pages Facebook (statistiques)

 

Je peux étoffer la pertinence du graphique avec d’autres données fournies par Facebook. Une comparaison avec les données “Je n’aime plus” et les commentaires négatifs pouvaient m’apporter des réponses. mais cette page Facebook enregistre zéro commentaires négatifs et le nombre de mentions “Je n’aime plus” est proche du zéro également. J’ai ajouté une autre métrique, regardez le graphique ci-dessous.

Consommation de pages / Portée organique des publications Facebook

Ci-dessus le graphique montre une comparaison entre la consommation de pages et la portée organique des publications (en orange). C’est un exemple. L’idée c’est de trouver les bons repères qui vous permettront de mieux cerner la qualité de vos contenus.

Pourquoi vos fans ne sont pas “consommateurs” de vos contenus ?

Note : ne pas confondre la métrique “Total des consommateurs” avec “Consommation de pages”.

  • “Total des consommateurs” : Facebook calcule le nombre d’utilisateurs uniques (quel que soit le nombre de clics effectué sur une de vos publications).
  • “Consommation de pages” : Facebook calcule le nombre de clics des consommateurs.

Revenons à la question. Plusieurs raisons peuvent expliquer l’indifférence qui existe entre vos fans et vos contenus. Une photo, une vidéo ou un article que vous aimez peuvent ne pas avoir la même répercussion sur vos fans. D’après des enquêtes les utilisateurs de Facebook seraient principalement attirés par les promotions, les remises et les cadeaux. Je vous demanderais, encore une fois, de vous intéresser aux statistiques de votre page. Croisez les métriques pour mieux analyser votre stratégie de contenu. Dans un prochain article je proposerai une liste d’astuces pour développer la consommation de vos contenus.

N’hésitez pas à suivre ma page Facebook : https://www.facebook.com/yagraphic

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaire : 1

  • MauriceLargeron
    12 janvier 2015 7 h 46 min

    Merci Yassine pour cet article, du seo facebook (conso. organique) il fallait le souligner, les subtilités et l’augmentation des indicateurs nécessitent toujours plus d’explications. Merci !

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.