Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

[Google Suggest] Pour quel candidat Google votera-t-il en 2012 ?

[Google Suggest] Pour quel candidat Google votera-t-il en 2012 ?

Les présidentielles de 2012 approchent à grands pas et nous connaissons la plupart des candidats ou presque. Je me suis particulièrement intéressé aux suggestions de Google qui portent un coup et/ou un coût à l’e-réputation de particuliers et d’entreprises et qui sont souvent l’objet de polémiques.

Google Suggest

Je fais d’abord un rappel de ce qu’est le système de suggestions de Google qu’on appelle Google Suggest. Au fur et à mesure que l’utilisateur tape sa requête dans le champ de recherche de Google, l’algorithme de saisie semi-automatique de Google propose des termes de recherche similaires à sa requête. Autrement dit si je tape le terme « référencement », j’obtiendrai une petite sélection de résultats tels que « référencement google », « référencement gratuit » et « référencement naturel ».

Ces requêtes que Google affiche sont basées sur les activités de recherche des nombreux utilisateurs du moteur de recherche. La firme affirme que l’humain n’intervient pas dans la proposition des suggestions. Celles-ci sont le résultat de facteurs objectifs, parmi eux il y a la popularité des termes de recherche. Autrement dit, l’ensemble des suggestions que Google affiche est un ensemble de requêtes que les utilisateurs ont déjà tapé. Ces suggestions ne sont pas statiques, elles évoluent au gré des tendances de recherches.

Des suggestions neutres ?

Google Suggest est filtré. C’est ce qu’affirme Yoelle Maarek,  directrice du centre de recherche et développement qui a conçu l’outil de suggestions. Selon la directrice « tous les mots liés au “hate” (haine) et au “porn” (pornographie) sont filtrés, c’est-à-dire les mots offensants et les contenus choquants ». Les requêtes liées au piratage sont également filtrées.

Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris appuie la thèse selon laquelle Google Suggest n’est pas neutre. Autrement dit l’objectivité du moteur de recherche est remise en cause par la seule déclaration que « les algorithmes procèdent de l’esprit humain avant d’être mis en œuvre » (TGI).

Des particuliers et des entreprises ont déjà porté plainte contre Google.fr qui a été plusieurs fois assigné en justice en France. Récemment Max Guazzini a demandé à Google de retirer des suggestions liées à sa vie privée. On se souvient du fournisseur d’électricité Direct Energie qui avait demandé à Google de retirer le terme « arnaque » associé à sa marque. En 2010 un plaignant avait également demandé le retrait de son nom associé aux termes « violeur », « viol », « sataniste » et « prison ».

L’enjeu de cet article

L’enjeu de cet article peut être posé sous forme de question : Est-ce que Google Suggest peut influencer le choix d’internautes – de potentiels électeurs qui voteront pour un candidat aux présidentielles ou même à toutes autres élections ?

Sur la base de cet enjeu une problématique se pose. En effet, ce sont les internautes mêmes qui tapent ces requêtes, comment donc peuvent-ils être influencés par ce qu’ils ont déjà tapé ? On peut croire qu’une partie des internautes découvrent des suggestions d’où la création de l’effet boule de neige, car eux-mêmes vont vérifier les résultats pour ces requêtes suggérées. Si elles n’influencent pas les utilisateurs du moteur de recherche le plus utilisé du monde, elles nous font sourire et/ou parfois nous étonnent.

On commence à droite avec l’UMP.

Nicolas Sarkozy (UMP)
Nicolas Sarkozy - Suggestions de recherche de Google

Vous pouvez taper seulement « sarkozy », les suggestions varient.

François Copé (UMP)

Jean-François Copé - Recherche Google Suggest

François Fillon (UMP)
François Fillon - Recherche Google suggestions

Christine Boutin (Parti chrétien-démocrate)
Christine Boutin - Recherche suggestions de Google

Jean-Louis Borloo (Parti Radical)
Jean-Louis Borloo - Suggestions de Google

Dominique de Villepin (République Solidaire)
Dominique de Villepin - Suggestion de la recherche Google

François Hollande (Parti Socialiste)
François Hollande - Suggestions de Google

Martine Aubry (Parti Socialiste)
Martine Aubry - Suggestions de Google

Pareillement à la requête « sarkozy », la requête « aubry » seulement propose de nouvelles suggestions.

Arnaud Montebourg (Parti Socialiste)
Arnaud Montebourg - Suggestions Google

Ségolène Royal (Parti Socialiste)
Ségolène Ryal - Suggestions Google

Manuel Valls (Parti Socialiste)
Manuel Valls - Suggestions Google

Le terme « espagne » apparaît dans les suggestions de Manuel Valls lorsqu’on tape uniquement la requête « valls ».

Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche)
Jean Luc Mélenchon - Suggestions Google

Avec ou sans prénom, le candidat du Front de gauche est étiquetté franc-maçon.

Conclusion

On peut noter des récurrences dans les suggestions de Google :

  • L’appartenance à une religion, notamment juive pour la plupart des candidats ou supposés être candidats avec une exception pour Martine Aubry, Arnaud Montebourg, Christine Boutin, François Fillon et Ségolène Royal.
  • La situation familiale : mariage, divorce, union libre ou préférence sexuelle.
  • L’apparence physique, notamment pour Nicolas Sarkozy, Ségolène Royale et François Hollande.
  • Le profil et l’expérience : la requête « nom + biographie » est souvent tapée. Les requêtes « wiki » et « wikipedia » témoignent de la confiance qu’ont les utilisateurs envers l’encyclopédie en ligne.
  • Le blog, Facebook : les utilisateurs veulent connaître les actualités des candidats, leurs idées, leur manière de penser, leur façon de s’adresser à leurs potentiels électeurs. De manière générale on voit toute l’importance des médias sociaux.

Pour qui votera Google ?

La question n’est pas insensée. Selon Yoelle Maarek Google Suggest ne peut être qu’un « miroir de la société ». Qui sera le président en 2012 ? En fait, Google nous donne simplement une idée des critères qui peuvent orienter les électeurs, les 4 grands axes de récurrence de requêtes tels que l’appartenance religieuse, la situation familiale, l’apparence physique, le profil et l’expérience.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 6

  • Nolo
    22 septembre 2011 12 h 32 min

    Pourquoi juif ressort a chaque fois ? C bizarre qd meme vu que la communauté juive est plus petite que celle des 2 autrrs religion ?

    Des restes antisemite?

    • Noleau
      23 septembre 2011 15 h 21 min

      A cause de la conspiration judéo-maçonnique visant à établir un nouvel ordre mondial et à dominer le monde peut-être. On y croit ou pas, en tout cas, ça semble être un critère de recherche important.

  • alain
    22 septembre 2011 12 h 49 min

    C’est intéressant, mais pourquoi raisonner comme les grands médias et “commencer à droite” ? par l’ump et sarko ?

    A part ça, je pense que google est tout sauf un miroir de la société, c’est à mon avis tout sauf ça, c’est une toute petite partie de la société. C’est comme dire “les médias reflètent la société” … avec encore une fois la notion vague de neutralité dont tu parles au début.

    Et non, google ne donne pas du tout une idée des critères qui vont orienter les électeurs, pour peu que l’on assimile – même grossièrement – les internautes et les électeurs … et que l’on assimile les recherches à des critères de choix ! Il me semble que ce sont là deux approximations énormes, sauf à avoir lancé une campagne de tracking dément qui irait du clavier d’ordinateur au bureau de vote.

  • Jean-Baptiste
    22 septembre 2011 15 h 29 min

    Et maintenant pour mettre la zone chez tous les communicants politiques, on leur parle de mturk et de tout ce qu’on peut faire pour quelques centimes d’euro pour inflechir les tendances (pas sur) ou en créer de nouvelles (bien plus fun)

  • Cyril
    23 septembre 2011 7 h 32 min

    Ce qu’il sera intéressant de suivre, ce sont les suggest lors du “réel” lancement de campagne. Le script sur Yapadequoi pourrait bien convenir : http://www.yapasdequoi.com/seo/345-script-google-suggest-detecter-les-nouvelles-suggestions-de-suggestions.html

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.