FORRESTER: Les réseaux sociaux peu efficaces dans la vente en ligne Examiné par le . Selon un rapport récent de Sucharita Mulpuru chez Forrester Research les réseaux sociaux dynamiseraient très peu les ventes en lignes. Autrement dit les e-comme Selon un rapport récent de Sucharita Mulpuru chez Forrester Research les réseaux sociaux dynamiseraient très peu les ventes en lignes. Autrement dit les e-comme Rating:
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » FORRESTER: Les réseaux sociaux peu efficaces dans la vente en ligne

FORRESTER: Les réseaux sociaux peu efficaces dans la vente en ligne

Selon un rapport récent de Sucharita Mulpuru chez Forrester Research les réseaux sociaux dynamiseraient très peu les ventes en lignes. Autrement dit les e-commerçants investiraient massivement dans les réseaux sociaux pour peu de résultats.

Dans son rapport intitulé The purchase path of online buyers in 2012 – document payant – Mulpuru révèle que les réseaux sociaux apporteraient moins de 1% des transactions en ligne. Autrement dit la création et l’animation de pages Facebook ainsi que l’animation des communautés sur Twitter apporteraient très très peu de clients immédiats.

Les liens sponsorisés – ou référencement payant – seraient le moyen le plus efficace pour les e-commerçants qui veulent engager de nouveaux clients, tandis que l’e-mail marketing entretiendrait la fidélité des clients.

e-mail marketing: pour fidéliser les clients

L’e-mail marketing resterait une solution pour fidéliser les clients.

Dans son rapport Mulpuru indique que l’engagement des communautés des réseaux sociaux autour des marques ne donne pas de résultats concluants sur des ventes immédiates.

Les tactiques sociales comme moteur de ventes ne sont pas significatives. Alors que le battage médiatique autour des réseaux sociaux comme un moteur d’influence dans l’e-commerce continue de captiver l’attention des cadres en ligne, la vérité est que le social continue de lutter et s’inscrit comme une source à peine satisfaisante du chiffre d’affaires pour les nouveaux clients ou les clients fidèles. En fait, moins de 1% des transactions pour ces deux types de consommateurs pourraient remonter jusqu’à des liens sociaux suivis. Mulpuru

Ne plus investir dans les réseaux sociaux ?

À l’heure de la crise et des impôts élevés les cadres en ligne pourraient revoir leur stratégie. Si Facebook et Twitter ne permettent pas de générer des ventes immédiates, est-ce que les entreprises devraient continuer d’investir dans ces médias ? Une chose est sûre, Facebook et Twitter ont une utilité importante dès lors qu’ils génèrent une source de trafic supplémentaire, donc non négligeable.

Source: Business Insider

Besoin d’un Community Manager pour appuyer votre marque dans les réseaux sociaux ? Cliquez sur l’image ci-dessous pour obtenir plus d’informations.

[meteor_slideshow slideshow= »community-manager-2″]

A propos de l'auteur

Consultant SEO, Social Media et Content Strategist

Consultant SEO + Social Media + Content Strategist situé dans le sud de la France. J'optimise le référencement des sites Web, je conseille les entreprises sur leur stratégie de communication digitale.

Nombre d'entrées : 1459
  • http://www.boncheapbongenre.com Annaïs

    Cest marrant, ce matin j’ai lu la même info mais qui disait totalement l’inverse… Comme toi je pense aussi que les réseaux sociaux ne sont pas franchement une bonne source de ventes pour le e commerce. Du moins, ca dépend franchement des marchés… Mais au final, il y en a pas beaucoup qui réussissent leurs ventes grâce aux RS…

    Enfin, peut être que les choses évolueront !

    • http://www.ya-graphic.com/ Yassine A.

      Il faudrait faire d’autres études sérieuses à ce sujet, au niveau Européen ce serait plus pertinent. Les réseaux sociaux ont un impact plutôt indirect sur les ventes comme le souligne Daniel Roch.

  • http://www.seomix.fr Daniel Roch

    Les résultats ne sont guère étonnants. Sur la plupart des sites ecommerce sur lesquels je travaille, j’obtiens les mêmes chiffres. C’est d’ailleurs aussi pour cela que Facebook ou Twitter ont autant de mal à rentabiliser leur infrastructure.

    A mon avis, les réseaux sociaux vont plutôt venir en renfort d’une source de trafic pour crédibiliser ou non un produit ou un service.

  • http://matthieulanglade.fr/blog/ Matthieu Langlade

    Ce n’est pas très étonnant de voir des résultats différents sur ce genre d’études. Le problème avec les réseaux sociaux, c’est qu’ils n’apportent pas de ventes directes. Là, où du référencement payant ou l’emailing va cibler le prospect et l’emmener sur une page d’atterissage, il va être facile de comptabiliser les taux de rebonds, de conversion, etc…

    J’ai tendance à penser que les réseaux sociaux jouent un rôle important dans la fidélisation, et c’est une bonne manière d’humaniser une entreprise, comme l’a dit Daniel, un complément dans une stratégie. Ils ne doivent pas servir à apporter des ventes directes, ce n’est pas en 140 caractères qu’on fait une démarche commerciale.

    Le jour où on aura une étude complète, avec des explications sur les chiffres, on pourra se prononcer. Mais j’ai du mal à voir comment cela sera possible ;).

  • http://www.sensvisuel.com fabien

    Comme d’habitude on en fait trop avec les réseaux sociaux pour ma part ca sert à suivre plus facilement l’actualité de la marque et surtout savoir si un produit et bon ou pas mais ca ramener pas plus d’acheteur que ca faut exagérer

Tous droits réservés. 2008-2014 - Ya-graphic.com - France

Lettre d'information

Abonnez-vous !

Abonnez-vous pour suivre les conseils, critiques et astuces dans le monde du SEO et du Social Media. Renseignez votre adresse e-mail ci-dessous !