Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

“j’ai décroché mon premier poste de Community Manager grâce à Twitter”

“j’ai décroché mon premier poste de Community Manager grâce à Twitter”

Avez-vous déjà recherché ou trouvé un emploi depuis Twitter ? Pourquoi ne pas transformer un objet de plaisir – Twitter ou Facebook – en objet utile, c’est-à-dire un moyen de recherche de travail ? Twitter ne remplace pas les moyens traditionnels de recherche d’emploi, cet outil n’est qu’un moyen supplémentaire, certes, mais face à d’autres réseaux sociaux – notamment celui de Facebook -, le Pôle Emploi se verrait bien obligé de régler ses pendules à l’heure.

Twitter et son rapport à la recherche d’emploi est un sujet intéressant. L’entreprise et l’emploi sont au cœur des préoccupations des Français. J’avais publié un article sur la question, il me semblait utile de recourir à quelques cas pratiques, des personnes qui avaient utilisé le site de microblogging pour trouver un poste. Il se trouve que Carole, alias @TheBrune sur Twitter, s’est proposée de répondre à mes 8 questions.

L’emploi & Twitter : 8 questions posées à Carole

Je m’appelle Carole j’ai 28 ans. J’ai fait des études rigolotes en arts du spectacle mais qui en sont pas vraiment un laisser passer pour l’emploi non plus. J’ai donc erré dans de multiples petits jobs pendant 6 ans entre Montpellier, Toulouse et Barcelone. Jusqu’au jour où Twitter est entré dans ma vie… Je suis Community Manager sur Toulouse chez X-prime iD et avant j’étais chargée de référencement naturel chez Mandellia.

1. Dites-nous pourquoi vous êtes sur Twitter (en 140 caractères).

J’aime l’idée que l’on construise son fil d’actualité selon ses affinités ou ses préoccupations. On fait ce que l’on veut de Twitter !

2. Quels moyens utilisez-vous pour rechercher un emploi ?

J’utilise essentiellement Twitter pour trouver des offres d’emploi et pour la diffusion de mon CV. Je candidate aussi spontanément auprès des entreprises qui me plaisent.

3. Connaissez-vous des personnes qui ont trouvé un job via Twitter ?

Moi-même.

4. Racontez-nous comment vous avez trouvé un emploi depuis Twitter ?

J’ai reçu ma première offre d’emploi « sérieuse » venant d’un de mes followers qui lisait aussi mon blog. Je clamais haut et fort que je cherchais du travail dans la communication sur le net mais que je n’avais pas d’expérience. Vu que l’on était en contact virtuellement, il a souhaité me rencontrer car il avait alors l’impression de me connaître un peu. C’est ainsi que j’ai décroché mon premier poste de Community Manager grâce à Twitter. Pour les deux postes suivants, c’est grâce à des annonces que mes followers m’ont fait passer et grâce à ma présence sur ce réseau qui palliait alors mon manque d’expérience et montrait ma connaissance du média ainsi que ma motivation.

5. Si vous deviez choisir entre Twitter et le Pôle Emploi, que choisiriez-vous ?

Chez Pôle Emploi, ils n’ont pas encore créé toutes les cases pour inclure les métiers du net. Et puis si on trouvait un boulot grâce à Pole Emploi ça se saurait. Je choisirais Twitter sans aucun doute.

6. Pensez-vous que le Pôle Emploi devrait se mettre à Twitter ?

Je ne vois pas de quelle manière ils l’utiliseraient si ce n’est pour communiquer sur la structure et sur les chiffres de l’emploi. Ils pourraient peut-être s’en servir pour diffuser leurs annonces liées aux métiers du net. Mais pour le moment les employeurs ne font pas appel à eux pour ce type d’emploi. Un jour peut-être, dans ce cas là Twitter aura un intérêt.

7. Comment imaginez-vous Twitter (en France) d’ici 3 ans ?

A force d’entendre parler de Twitter dans les séries américaines, les gens finiront bien par s’y mettre, alors on sera tout plein à l’utiliser 🙂

8. Pensez-vous que les réseaux sociaux peuvent ternir l’identité numérique (e-réputation) d’une personne ?

Il ne ressort des réseaux sociaux que ce que l’on veut bien montrer. A soi de ne pas montrer ce qui pourrait ternir sa réputation.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 3

  • Christophe de CCD Design
    23 décembre 2010 10 h 45 min

    Je suis le dirigeant d’une petite agence web et je peux vous dire que depuis plus d’un an je n’utilise QUE Twitter lorsque je cherche des profils précis pour un projet web, essentiellement des Freelances. J’ai toujours mon client Twitter d’ouvert. C’est donc simple et rapide de déposer une petite annonce. La propagation de l’annonce se fait toute seule et j’ai rapidement plusieurs proposition.

  • Roms
    9 janvier 2011 10 h 33 min

    Si on veut travailler dans un domaine et que l’on possède un compte Twitter spécialisé dans ce même domaine, alors Twitter peut peut-être nous aider à trouver un emploi sans trop se dévoiler. Par contre, si l’on a un compte Twitter où l’on parle non seulement de son domaine d’activité mais aussi de loisirs, goûts personnels, de politique… on pourra peut-être toujours trouver un emploi via Twitter, mais à quel prix ? Celui de l’exposition de sa vie privée. Parler de sa vie privée et en même temps espérer trouver un emploi via Twitter : n’est-ce pas un peu se vendre un peu soi-même ?

    Je dis ça car je vois des choses très personnelles sur les tweets de @TheBrune (Carole). Il y a des choses que d’éventuels employeurs ne devraient pas savoir.

  • Carole (TheBrune)
    27 janvier 2011 12 h 15 min

    @Roms il est vrai que j’écris des choses personnelles mais c’est ce qui m’a aidé à trouver du boulot… et qui m’a aussi certainement écarté d’autres opportunités. Tout d’abord je préfère utiliser twitter pour moi, et si cela a pu favoriser mon embauche tant mieux.

    Mais il est vrai que parfois j’y réfléchis à deux fois avant d’envoyer un tweet, mais bon, finalement je l’envoie toujours en me disant qu’au pire, si un employeur lit ça et me rappelle, c’est que l’on sera sur la même longueur d’ondes 🙂

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.