fbpx

Snapchat piraté : les comptes américains sont-ils les seuls concernés ?

Snapchat piraté : les comptes américains sont-ils les seuls concernés ?

snapchatSnapchat est une vraie passoire diront certains. L’application mobile qui permet d’envoyer des snaps – petits messages qui disparaissent au bout quelques secondes – a été piratée. TechCrunch confirme que les 4,6 millions de noms d’utilisateurs et de numéros de téléphone publiés et disponibles en téléchargement libre sont bien réels. 

Des lecteurs de TechCrunch ont annoncé que leur numéro de téléphone faisait bien partie de la liste des comptes publiés. Même le numéro de téléphone d’Evan Spiegel, fondateur de Snapchat, figurait dans la liste. Triste sort pour la start-up qui pouvait éviter ce piratage. En effet, il y a quelques jours Snapchat avait annoncé qu’un groupe d’étudiants spécialisés en sécurité informatique – Gibson Security – lui avait signalé l’existence d’une faille. La start-up était déjà au courant de cette faille depuis août 2013 !

En 7 minutes un pirate pouvait récupérer 10 000 numéros de téléphone a indiqué Gibson Security sur son site :

We were able to crunch through 10 thousand phone numbers (an entire sub-range in the American number format (XXX) YYY-ZZZZ – we did the Z’s) in approximately 7 minutes on a gigabit line on a virtual server.

Ce ne sont que des numéros de téléphone…

Ça aurait pu être bien plus grave : des numéros de carte de crédit par exemple… Seuls les Américains seraient concernés par ce problème. Personne ne sait exactement combien il y a d’utilisateurs de Snapchat en France. Très peu certainement. Ce qu’il faut savoir c’est que la plupart des numéros de téléphone publiés proviennent des États-Unis. Ils étaient disponibles en téléchargement sur ce site www.snapchatdb.info avant que le domaine ne soit suspendu. Les utilisateurs de Snapchat peuvent consulter ce site http://lookup.gibsonsec.org pour voir si leurs données y figurent.

Snapchat piraté : votre numéro de téléphone a-t-il été publié ?

Rien n’est infaillible

Beaucoup disent que les utilisateurs de Snapchat sont des utilisateurs lassés de Facebook. Selon un sondage de l’IFOP la première raison de cette lassitude serait liée aux données personnelles. Ce qui est arrivé à Snapchat confirme que rien n’est infaillible en informatique, autrement dit aucun site de réseau social ni aucune application mobile n’est à l’abri d’un quelconque piratage.

Une question : si Snapchat avait accepté la proposition de rachat de Facebook, est-ce que l’application n’aurait pas été piratée ?

Yassine A.

Expert visibilité Google (SEO, webmarketing) depuis plus de 10 ans. Certifié Google. Créateur de boutiques en ligne et responsable e-commerce. Basé en France métropolitaine.