Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Pourquoi acheter un domaine avec l’extension .CO ?

Pourquoi acheter un domaine avec l’extension .CO ?

extension colombienne nom de domaine .co

Extension de domaine .CO

25 ans après le lancement de l’extension .COM, plus de 90 millions de noms de domaine ont été enregistrés en .COM. Aujourd’hui l’extension colombienne .CO, lancée officiellement depuis le jeudi 20 juillet 2010, se veut être une alternative au .COM. Devrais-je acheter un nom de domaine avec l’extension .CO ?

Les entreprises devraient-elles opter pour une nouvelle extension qui ressemble à une contrefaçon du .COM ? Le .CO est-il une bonne idée d’achat ou n’est-ce qu’un vulgaire parasite ? Plusieurs grandes sociétés ont déjà acheté un domaine en .CO. Overstock a acheté le domaine « O » à un prix exorbitant, tenez-vous bien : 350 000 $ (US). La raison serait que le « O » soit synonyme de leur marque. Twitter aussi a obtenu son domaine en .CO : http://t.co (« t » pour Twitter). Plusieurs compagnies n’ont pas tardé à acheter des noms de domaines génériques.

Les noms de domaine, c’est l’immobilier du 21ème siècle a affirmé Bob Parsons, CEO et fondateur de Go Daddy. Je la trouve juste, du moins à l’heure qu’il est. Je n’aime pas trop les prédictions car tout peut basculer d’un moment à l’autre. « Quand une bonne extension de nom de domaine, comme le nom. CO arrive sur le marché, a-t-il dit, vous voyez combien la force d’Internet est vraiment énorme et à quel point sa croissance sera pour les années à venir ».

Pourquoi donc acheter un nom de domaine avec l’extension .CO ?

Voici quelques « avantages » de l’extension .CO :

  • similitude de l’extension .co avec l’extension .com, donc une réelle alternative au .COM ?
  • pourrait être une alternative aux autres extensions .NET, .ORG, .INFO, .BIZ
  • l’extension .CO est facile à mémoriser

Achèterez-vous un domaine en .CO ?

Site officiel du registre colombien .CO Internet S.A.S. : http://www.cointernet.co/

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 8

  • Le Courrier Industriel
    2 août 2010 16 h 10 min

    Je suis d’accord avec l’affirmation « Les noms de domaine, c’est l’immobilier du 21ème siècle ». Un nom de domaine rentre dans les actifs immatériels et je pense que l’on peut commencer à parler de bulle spéculative sur les noms de domaines (voir <a
    Cependant, je ne suis pas sur que l’extension soit déterminante. Les internautes saisissent rarement l’url et vont généralement taper le nom de domaine (ou de l’entreprise/marque) dans un moteur de recherche qui lui propose les résultats. Ensuite, l’internaute marque la page ou utilise la complétion du navigateur.
    Comme évoqué dans l’article, de grosses marques réserves un nom en .co pour ne pas se faire cannibaliser ou parasiter. Mais pas pour un projet de création ou de développement.

      • Le Courrier Industriel
        2 août 2010 16 h 44 min

        Je vais modérer mon propos. Effectivement, pour un raccourcisseur d’url, ça présente l’avantage de n’avoir que 2 lettres en tld. Mais pour twitter, ils auraient tout aussi bien pu prendre un .ly ou que sais-je… Comme ils le disent sur t.co, l’objectif était clairement d’éviter le parasitage (“Twitter utilise désormais le domaine t.co comme partie d’un service permettant de lutter contre les actes de malveillance”).
        On peut imaginer aussi quelques jeux de mots avec le .co (ili.co ?) pour quelques développement de sites web mais je pense que cela reste marginal.

  • Mickael B.
    2 août 2010 16 h 20 min

    Je sais pas si ça a un intérêt pour “des gens comme nous”, dans le sens où :
    Ok ça a ré-ouvert le marché sur des ndd courts,
    Ok c’est bien pour faire du typosquatting (je suppose qu’il arrive que des gens oublient le m de .com)
    Mais sinon pour lancer un service en France je vois mal comment ça peut le faire, tu dira “blablabla.co”, “hein, .quoi .com ?”.
    Enfin bon sauf miracle je vois mal comment ce .co s’en sortirait mieux que les centaines d’autres extensions en deux lettres (on avait dit pareil du .me, aujourd’hui rares sont les sites qui l’utilise et surtout les Français qui connaissent son existance…)
    Donc moi je n’en n’acheterai pas (pour le moment)…

      • Mickael B.
        2 août 2010 16 h 33 min

        Oui on est d’accord, mais dans tous les cas ça reste (de mon point de vue) assez… geek comme extension 🙂

  • Anonyme
    2 août 2011 18 h 43 min

    Pensez-vous que l’extension .co est parfaite pour un référencement naturel ?

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.