Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Google pratique-t-il la censure en France?

Google pratique-t-il la censure en France?

Le 22 mars 2010 Google ferme son site chinois et le déplace à Hong-Kong pour ne plus se plier aux consignes de censure de la Chine.

Le 2 avril 2010 j’avais écouté un débat au sujet de Google et la censure (en France). Ce débat était diffusé dans les ondes via Macadam philo, une émission de France Culture (radio). L’invité était le philosophe Luis de Miranda. Selon lui les chinois ont un avantage sur nous, ils savent qu’ils sont censurés. Celui-ci ajoute que Google est aussi censuré en France, mais ce serait dans des « proportions moindres », et nous ne le savons pas. Selon un rapport allemand Google censurerait de deux manières : une censure directe et une censure qui proviendrait d’une standardisation.

  • censure directe : il s’agit d’un particulier ou d’une entreprise qui peut s’adresser à Google pour que certains sites n’apparaissent pas ou apparaissent très loin dans les occurrences (ce qui équivaut à ne pas être visible).
  • censure de standardisation : Google a des algorithmes qui favorisent la visibilité de certaines pages lorsqu’on ferait une recherche. Par exemple, souvent nous trouverons des résultats de Wikipédia. Selon Luis de Miranda ce type de censure serait une censure cognitive, car il s’agirait là de formater l’être humain. Et quand on formate l’être humain on influe sur ses comportements et sur ses choix dit-il. Ce serait donc une censure politique.

Mon avis est que je ne suis pas certain que la censure primaire puisse exister en France. Les idées d’e-réputation et de formatage suffiraient largement pour exprimer que les résultats de recherche ne sont pas vrais. Or ce que nous attendons d’un moteur de recherche, c’est la vérité.

Source : France Culture – Macadam philo
Télécharger le podcast sur iTunes (Macadam philo du 02.04.2010)

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 8

  • Renaud JOLY
    9 mai 2010 22 h 14 min

    Pas de censure directe en France à ma connaissance. Au grand dam de certaines sociétés / personnes.

  • Patrick
    10 mai 2010 0 h 41 min

    apparemment, un rapport parle bien de censure en France :

    Selon la lettre d’information du GILC, un institut de recherche allemand a découvert que Google censure une partie des liens trouvés lors de recherches sur google.fr et google.de. Ces liens ne sont pas censurés lors des recherches sur google.com.

    Voici la traduction du compte-rendu du GILC :

    Le moteur de recherche le plus populaire au monde empêche les utilisateurs de ses versions Française et Allemande d’accéder à certains sites.

    Des responsables de google ont confirmé qu’un certain nombre de sites présentés lors de recherches sur leur page principale (google.com) ne sont pas disponibles sur google.fr et google.de. Un porte-parole a expliqué « pour éviter une responsabilité légale, nous enlevons de google.de des sites qui peuvent contrevenir à la loi allemande.» La compagnie a refusé de fournir plus d’information, y compris quels sites étaient bloqués. « La politique interne est de ne pas révéler de détails sur pourquoi nous enlevons des sites et quand. Nous reçevons occasionnellement des informations de nos partenaires, utilisateurs, et d’agences gouvernementales sur des sites présents dans nos index. Nous étudions attentivement ces plaintes au cas par cas, et prenons les actions nécessaires quand c’est le cas. Ce n’est jamais pré-emptif : nous réagissons seulement aux requêtes qui nous parviennent… pour éviter des implications légales, nous filtrons de nos recherches les sites qui peuvent contrevenir à la loi locale. »

    Cette pratique a été découverte par Ben Edelman et Jonathan Zittrain du Centre Berkman à la Faculté de Droit d’Harvard. Les experts des droits digitaux préviennent que ces actes font partie d’une tendance grandissante où les lois de censure dans certains pays peuvent influer sur la liberté d’expression au plan International.

    Il ne reste plus qu’à faire nos courses sur google.com…

  • Secteur_sud
    10 mai 2010 9 h 23 min

    Pas tout à fait d’accord avec la conclusion. On attend pas de google la vérité mais la pertinence. On attend un résultat conséquent de notre recherche et comme cette dernière peut être bien ou mal formulée, le résultat sera pertinent (c’est à dire dépendant du contexte).

  • Samuel
    14 mai 2010 7 h 59 min

    Je trouve cela très intéressant de considérer les résultats d’un point de vue philosophique! Merci.

  • Albert
    14 mars 2012 3 h 03 min

    Un site peut-il être visible qu’en France ? Mon site est principalement en Anglais, et compte tenu des visites , il semble qu’il n’est pas accessible hors de France en raison du sujet traité. Pratiquement le même nombre de visiteurs/jour. De plus passant sur le moteur de recherche Yahoo.US , il ne semble pas référencé, malgré plus de 15 ans de présence.

  • GSMFUN
    16 mars 2012 21 h 02 min

    Il est temps de sortir du gaz!
    Google n’est plus (pourtant il aimerait bien le faire croire) l’entreprise sympathique de ses débuts..
    C’est devenu un ogre tout puissant…
    Puissant oui mais pertinent..

  • Verdun
    5 mai 2012 1 h 25 min

    Bonjour,

    Je vous le confirme, un jeune réseau de publicité gratuite, étoufé dans l’oeuf:

    http://blogs.mediapart.fr/blog/miloo/040512/google-retire-openad-de-ses-resultats-de-recherche

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.