fbpx

Droit à l’oubli : Google confronté à 10.000 demandes par jour

Droit à l’oubli : Google confronté à 10.000 demandes par jour

Depuis jeudi 29 mai, jour de la publication de son formulaire conforme au droit à l’oubli, Google fait face à un véritable raz-de-marée. Les bureaux de la société reçoivent quotidiennement une pluie de 10.000 demandes de suppression de liens.

Droit à l'oubli : Google face au raz-de-marée des demandes de suppression de liens

Ce jeudi 29 mai 2014 Google Inc. publiait un formulaire qui se voulait conforme à la décision de la Cour de justice de l’Union européenne. Ce formulaire permet aux citoyens européens de supprimer des résultats de recherche, notamment des données personnelles non pertinentes, obsolètes ou inappropriées. C’est une mesure qui leur permet de soigner leur e-réputation. Seulement Google peut ne pas valider toutes les demandes, il y a des conditions à respecter et des délais de suppression jusque-là inconnus.

>> à lire : Le droit à l’oubli : 14 points essentiels pour tout comprendre

D’après le Wall Street Journal le géant du web aurait reçu près de 41.000 demandes depuis la mise en ligne du formulaire. Plus de 10.000 demandes par jour sont envoyées à Google. La cadence s’est toutefois ralentie. Dès les premières heures de la mise en ligne du formulaire Google recevait 20 demandes par minute en moyenne. Maintenant c’est 7 demandes par minute en moyenne. A l’avenir le rythme des demandes devrait s’essouffler.

Yassine A.

Expert visibilité Google (SEO, webmarketing) depuis plus de 10 ans. Certifié Google. Créateur de boutiques en ligne et responsable e-commerce. Basé en France métropolitaine.