Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Bouton +1 de Google+ : l’outil du spammeur ?

Bouton +1 de Google+

Bouton +1 de Google+ : l’outil du spammeur ?

Dans des articles et des commentaires de blogs, des communautés Google+, je vois souvent des utilisateurs affirmer sans l’ombre d’une preuve que le +1 de Google+ a une influence dans le classement des résultats de recherche. Et si je leur dis le contraire, ils me répondent que si ce n’est pas le cas aujourd’hui, ça le sera demain.

Voulez-vous connaître mon avis ? Restez sur cette page, je vous dirais que ce bouton +1 est déjà apprivoisé par celui qui utilise toutes les techniques pour faire remonter des pages web de piètre qualité dans le classement de Google : le Spammeur.

Impact du bouton +1 de Google+ en SEO

Le bouton +1 : un signal social

On a l’habitude de penser que les signaux sociaux sont pris en compte par les moteurs de recherche, aujourd’hui personne ne doutera de l’impact indirect d’un Like de Facebook ou bien d’un ReTweet de Twitter en SEO. Les algorithmes des moteurs de recherche comprennent ces signaux comme des indicateurs d’intérêt pour une page web. Il serait donc stupide de penser que le +1 de Google+ n’a aucune utilité pour le moteur de recherche. Ce bouton +1 fait partie de la moelle de Google, ce n’est pas comme les Likes et les ReTweets.

Le bouton +1 est un signal social, il est aussi une recommandation.

Le bouton +1 est aussi une recommandation

La notoriété de votre marque personnelle ou de votre entreprise se construit à long terme, toutefois les sites de social media peuvent vous offrir une “notoriété éphémère”. Ce qu’il faut comprendre, c’est que ces sites constituent une chance pour tous. Ils jouent un rôle de prescription, de recommandation, c’est ce que j’indiquais dans le livre de David Réguer, E-réputation : manager la réputation à l’heure du digital, publié aux éditions Dunod. Pour que les gens découvrent le contenu de vos pages web et le partagent vous devez faire une bonne utilisation du hashtag, connaître les heures de grande écoute et vous engager socialement. Un nouveau blogueur peut en effet s’attirer un nombre de visites ponctuelles qualifiées à condition que ses articles apportent de la nouveauté, qu’ils soient de qualité et surtout engageants. Regardez par exemple dans Twitter quand les utilisateurs partagent, tweetent et retweetent une belle infographie, pensez-vous qu’ils connaissent l’auteur de l’infographie ? Si les utilisateurs découvrent votre super contenu, vous avez des chances d’obtenir des liens, c’est tout l’avantage des sites de réseau social, ils vous permettent de faire découvrir le super contenu de vos pages web.

Il s’agit de corrélation, pas de causalité

J’ai pu lire que les +1 pouvaient améliorer le classement d’une page web si et seulement si les +1 provenaient d’utilisateurs qui possèdent une forte autorité sociale.  Autrement dit, les +1 du petit utilisateur de Google+ ne vaudraient pas grand-chose. Il y aurait donc des +1 à poids social variable. Ce n’est pas mon avis. Je pense plutôt que si un utilisateur disposant d’une forte autorité sociale met un +1 à une page web, c’est parce que cette page web fournit un contenu de qualité, informatif, très intéressant. Et c’est justement pour cette raison qu’elle recevra d’autres partages et, in fine, des liens entrants qui auront un impact dans le classement du moteur de recherche. Corrélation ne signifie pas causalité affirmait Matt Cutts en réaction à une publication de Cyrus Shepard dans le site Moz.com.

Le +1, dans le collimateur des spammeurs

J’ai vu des blogueurs  qui vantaient les mérites du +1 avant même son déploiement en France ! Ça continue encore aujourd’hui, le +1 sera un outil efficace pour « ranker », mais personne ne donne des preuves sérieuses et irréfutables. S’il y a des preuves, elles se contredisent. Les propos frôlent parfois la mauvaise foi, le charlatanisme aussi puisque certains utilisateurs s’attribuent des qualités de voyance : « si le +1 n’a aucun impact en SEO aujourd’hui, il en aura un plus tard » disent-ils.

Si un jour Google affirme de manière officielle que le +1 a un impact direct dans le classement des pages web, le taux de spam dans Google+ pourrait être multiplié par 1000. Il existe déjà des sites qui proposent l’achat de +1, mais je pense qu’il serait plus utile pour eux d’acheter des liens de publications Google+ – qui passent du PageRank -, encore faut-il que ces publications soient achetées à des comptes qui possèdent une moyenne ou forte autorité sociale.

Est-ce que le +1 sera plus important que les autres signaux sociaux en termes de SEO ? Imaginez un article posséder plus de 80 +1 et seulement 3 Likes et 2 tweets, pensez-vous une seule seconde que ce déséquilibre ne sera pas pris en compte par l’algorithme de Google ?

Un indicateur au service des systèmes de liens

Si le bouton +1 de Google+ n’influence pas directement le référencement d’un site, il peut être considéré comme un indicateur d’intérêt pour l’algorithme de Google. En effet les signaux sociaux crédibilisent les liens entrants acquis par un site web, les spammeurs l’ont bien compris. Ces signaux sont exploités notamment pour du linking pyramidal.

Des contenus de piètre qualité en 1ère page ?

Si vous croyez en l’impact des +1 sur le SEO, vous serez d’accord pour penser que n’importe quelle page web peut s’offrir une première page de Google. Vous verrez en effet les spammeurs s’offrir des +1 à bas prix et voir leurs articles monter dans le classement de votre moteur de recherche favori. Vous connaissez les conséquences, le bouton +1 aura moins de valeur que les Like et les ReTweet, il sera tout simplement dévalorisé, sa réputation sera entachée. Vous verrez l’équipe anti spam de Google attribuer des pénalités à des publications Google+, des pages web, voire des comptes Google+.

Pour conclure, je dirais qu’avant de vous lancer tête baissée dans Google+, il est préférable pour vous de réfléchir à votre cible. Quel est le profil d’utilisateurs que vous recherchez ? Est-il dans Google+ ? Dans Facebook ? Dans Twitter ? Par exemple, je verrais mieux une boutique en ligne de prêt-à-porter féminin dans Pinterest et dans Facebook.

Si vous voulez investir votre communication dans Google+, ne vous focalisez pas sur l’acquisition de +1 qui ne sont que des indicateurs. Comme le dit le proverbe ne mettez pas la charrue avant les bœufs. Efforcez-vous plutôt de créer du contenu de qualité, du contenu engageant, engagez-vous socialement et suivez les gens que vous ciblez.

Voilà pour ce qui est de mon avis concernant l’impact du +1 en référencement naturel (SEO). Comme d’habitude je vous donne l’occasion de réagir dans les commentaires ci-dessous. Vous pouvez dire que le bouton +1 a un impact en SEO, mais il faudra me donner des preuves ici et maintenant.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.