Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Trop de plaintes et de coups de gueule dans LinkedIn ?

Trop de plaintes et de coups de gueule dans LinkedIn ?

Trop de plaintes et de coups de gueule dans LinkedIn ?

Les messages de gens qui râlent et qui se plaignent, on en voit souvent sur le réseau professionnel LinkedIn. Voici des messages types, vous allez certainement en reconnaître :

“Cet employeur se moque du monde!!”
“Arrêtez de m’envoyer des messages de drague! On n’est pas sur Facebook!!”
“Je ne trouve pas de stage! Help! Un J’aime svp!!”
“J’en ai assez de ces agences qui…”
“Pour la énième fois je n’ai pas été sélectionnée à l’entretien.”
“On me reproche d’être trop jeune pour être chargée de communication .”
“Quelqu’un a dit que j’étais trop âgé!”

[ad id=”32650″]

C’est du vu et revu. J’ai donc posé cette question sur LinkedIn :

Les gens qui lancent leur coup de gueule et qui se plaignent sur LinkedIn, vous en pensez quoi ? Ça vous fatigue ou ça vous donne plus d’énergie ?

Ce que j’en pense, je l’ai juste résumé en un proverbe : “Mieux vaut allumer une chandelle que maudire l’obscurité.”

Bien sûr je pense que chacun est libre de publier ce qu’il veut – dans le respect des autres. De toutes façons on ne peut ni museler les gens ni leur faire dire ce qu’on veut. Ce message n’est donc pas une plainte mais juste une observation pour comprendre.

Qu’est-ce que les utilisateurs ont répondu ?

Ce que je peux dire, d’abord, c’est que j’ai obtenu 28 mentions J’aime, 12 commentaires et plusieurs milliers de vues. Au moment où j’écris ces lignes le post est en train de circuler, donc les chiffres que j’ai donné peuvent changer.

  • La majorité de mon audience provient de la région de Paris et de Lyon.
  • La plupart des vues viennent de mes relations de 2ème degré.

Certains utilisateurs ont considéré, à tort, mon post comme une plainte. Je leur ai répondu. Peut-être que je m’étais mal exprimé. Je voulais juste savoir si les gens aiment ces types de messages qui font très souvent un buzz.

D’autres utilisateurs se sont montrés compréhensifs, compatissants avec les plaintes et les coups de gueule. Ce qui explique la quantité de mentions J’aime et les partages de ces posts. L’utilisateur Samy ALAMI MEJJATI m’a répondu ceci :

Pour ma part je ne dirais pas que ça me fatigue, ni que ça me donne de l’énergie. Si un like par exemple peut aider quelqu’un qui peine à trouver un stage, ça ne me dérange absolument pas de le faire. Ou par exemple un post “coup de gueule” sur le manque de professionnalisme ou d’empathie de la part d’un recruteur que je peux aussi liker parce que je me retrouve dedans, surtout après être passé par l’épreuve de la recherche de stage. Après il y a certains posts dans lesquels je ne trouve pas d’intérêt à lire donc je saute le pas. Comme je l’ai dit, je pense que cela dépend vraiment de l’intérêt qu’on accorde à tel ou tel type de posts.

Je lui ai répondu :

Ça sonne un peu comme de la démagogie. Moi je ne like jamais ces messages, non pas parce que leur sort me laisse indifférent mais parce que c’est à eux de trouver la solution. Il faut encourager la jeunesse à se débrouiller seule, à ne pas attendre l’aide de l’autre. Le like ne résout aucun problème. Ça me rappelle le buzz de Jérôme Jarre pour la Somalie. Peut-être qu’il a aidé des gens, c’est très bien, mais ça ne résout pas le vrai problème de la famine en Somalie (instabilité politique, manque d’infrastructures, manque d’hôpitaux, etc.). Les gens ont liké, puis ont oublié. Le like est devenu LA solution, pas pour moi.

Il y a aussi la réponse de Charlène CHALLER :

J’y vois un cri du coeur, et un appel au secours, de là viendra soit une prédisposition importante à la victimisation façon Caliméro, soit une vraie recherche de solutions avec l’échange de conseils constructifs.

D’autres utilisateurs ont dit qu’ils évitent ces messages qu’ils considèrent comme contre-productifs, des ondes ou des signaux négatifs. C’est le cas avec Habib Si Ali qui a répondu : 

oui,c’est un signal négatif , surtout pour les personnes qui cherchent des opportunités pour leur parcours professionnel.

Dans la même veine il y a la réponse de Ronan TROMEUR :

Je ne lis pas plus que les premiers mots … je ne “surfe” pas sur les réseaux sociaux pour me prendre des ondes négatives

Cet article peut être mis à jour selon les réponses que je reçois. Si vous souhaitez rejoindre la discussion cliquez sur le lien : Rejoindre la discussion

[ad id=”32648″]

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Pas de commentaires

Réagissez !