fbpx

Sidekick permet de défiler l’historique de vos accusés de réception

Sidekick d'Hubspot

Sidekick permet de défiler l’historique de vos accusés de réception

Il y a quelques mois je présentais 3 outils qui vous permettaient de recevoir vos accusés de réception dans Gmail et Outlook.fr. Parmi ces outils il y avait Sidekick de l’agence américaine Hubspot. Ce dernier a été mis à jour. Une campagne d’emailing l’a annoncé récemment.

La dernière mise à jour de Sidekick se résume à un simple chargement de l’historique de vos accusés de réception. Le GIF ci-dessous montre comment la nouveauté se présente. Défilez simplement votre page vers le bas, Sidekick chargera vos anciens accusés. Certains trouveront ça utile, d’autres non et c’est mon cas. L’extension de Sidekick pour le navigateur Chrome est largement suffisante.

Daniel Wolchonok, chef de produit chez Hubspot, ajoute que la recherche de notifications par le moteur de recherche interne reste une autre possibilité pour fouiller dans votre historique.

Signals pour tracker les emails

Sidekick : outil de tracking des emails

Sidekick est un service qui vous permet de savoir si votre destinataire a ouvert l’e-mail que vous avez envoyé via un service de webmail tel que Gmail ou Outlook.fr. L’outil va plus loin qu’un simple service d’accusé de réception puisqu’il vous permet de savoir si vos liens hypertexte – inclus dans votre e-mail – ont été cliqués. Sidekick vous permet aussi de savoir quel appareil votre destinataire a utilisé pour lire votre e-mail – ordinateur de bureau ou mobile – ainsi que le lieu où votre e-mail a été ouvert – ville, pays. L’outil a bien sûr des limites.

Sidekick by Hubspot

Il y a bien sûr d’autres outils pour savoir si vos destinataires ont bien lu vos emails dans Gmail ou Outlook.fr, j’en cite quelques uns : Rightinbox.com, Bananatag.com et Streak.com.

Yassine A.

Expert visibilité Google (SEO, webmarketing) depuis plus de 10 ans. Certifié Google. Créateur de boutiques en ligne et responsable e-commerce. Basé en France métropolitaine.