Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Une blogueuse condamnée pour un avis négatif de restaurant

Une blogueuse condamnée pour un avis négatif de restaurant

Un restaurant a fait condamner une cliente qui a osé publier un avis négatif dans son blog fin août 2013. L’affaire dépasse les frontières de l’Hexagone. Les faits sont relayés dans BBC News – Grande Bretagne -, dans SearchEngineLand.com – États-Unis – et ailleurs. Les restaurants doivent-ils poursuivre les auteurs d’avis négatifs ? Faut-il condamner tous les blogueurs ?

Restaurant Il Giardino dans Google Maps

Plainte et condamnation de la blogueuse

Le restaurant Il Giardino du Cap Ferret (33) a attaqué sa cliente en référé, une blogueuse – surnommée L’Irrégulière -, pour avoir publié un avis négatif du restaurant dans son propre blog. La blogueuse condamnée devait changer le titre de l’article, payer 2500 euros à titre de provision sur dommages et intérêts et de frais de procédure.

Pour le tribunal de grande instance de Bordeaux le titre de l’article “L’endroit à éviter au Cap-Ferret : Il Giardino” était non seulement une critique mais aussi un dénigrement – article 1382 du code Civil. Le tribunal n’a pas condamné le contenu – une critique qui “relève de la liberté d’expression” – mais plutôt le titre qui tient du dénigrement.

La trop grande visibilité de l’article associée au nom du restaurant a poussé la gérante à réagir. L’article en question était positionné en 4ème position du classement de Google.fr.

Bad buzz du restaurant

Pour Greg Sterling, auteur chez Search Engine Land, la décision aurait été compréhensible si la critique était diffamatoire et différente des autres opinions laissées dans Tripadvisor et dans Google+ Local. Il faut comprendre qu’il s’agit surtout du titre de l’article, le contenu n’est pas concerné. Vincent Coquaz, auteur du site Arrêt du images, indique que la blogueuse “a choisi elle-même de supprimer l’article même si le tribunal ne l’y obligeait pas (seul le titre devait être modifié)”.

Aujourd’hui le restaurant est poursuivi par un bad buzz et de nombreux avis négatifs. Des individus partagent leur avis même s’ils n’ont jamais mis les pieds dans le restaurant. Difficile à digérer. Dans Google+ on peut lire par exemple ces avis : “Un restaurant ou la liberté d’expression ne figure pas au menu” (seulement 1 étoile attribuée au restaurant) ou “Il ne faut jamais contrarier Internet..!” (là aussi, une étoile seulement).

Avis négatifs dans Tripadvisor.

Mise à jour le 17 juillet 2014 : ces avis négatifs ont été supprimés de Tripadvisor, en revanche ceux de Google+ sont toujours présents.

Avis négatifs du restaurant dans Tripadvisor.

Avis négatifs dans Google+.

Avis négatifs du restaurant dans Google+ Local

Travailler son E-réputation

Le titre de l’article apparaissait en première page de Google.fr quand les internautes tapaient le nom du restaurant. D’après les propos de la gérante c’est ce qui a mis le feu aux poudres :

Peut-être qu’il y a eu des erreurs dans le service, ça arrive parfois en plein mois d’août, je le reconnais. Mais cet article montait dans les résultats Google et faisait de plus en plus de tort à mon commerce, alors qu’on bosse sept jours sur sept depuis 15 ans, je ne pouvais pas l’accepter.

Je dirais qu’on n’éteint pas le feu avec du liquide combustible. Une bonne compréhension des besoins de la clientèle, une remise sur pied du restaurant associées à une stratégie d’e-réputation effective auraient pu changer la donne. Les clients et la gérante du restaurant auraient été tous deux gagnants.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 2

  • Rei
    17 juillet 2014 8 h 01 min

    N’importe quoi!
    Ca aurait été une fille sur facebook qui partage son avis à ses 50 milliards de potes dans le monde c’est la même chose, quand on est déçu, on le dit autour de soit.
    C’est la base même de la satiscopie, en dessous de 8/10 vous perdez 10 à 50 clients pour 1 client mécontent.
    Il m’est arrivé une fois de manger du riz et poisson pourri dans un restau jap, bah j’l’ai dit a tout l’monde et boycotté pour pas que d’autres se fassent avoir! C’est quoi se pays d’hypocrite?! droit de la libéretée d’expression mes fesses! En gros vous acceptez de jouer le jeu d’être sur le net que si on dit du bien de vous? c’est pas comme ça que ça marche.
    Les lois n’ont pas étaient revues et adaptées a notre époque.
    En tout cas vive la pub! un restaurant qui fait ça sans même avoir contacter la blogueuse au préalable, ça me donne pas envie de dépenser mes sous chez eux.

  • tata
    17 juillet 2014 18 h 52 min

    All bad reviews on Tripadvisor have been deleted now…

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.