Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Les blogs, moins appréciés par Google Actualités ?

Les blogs, moins appréciés par Google Actualités ?

Si l’utilisateur ne souhaite plus voir d’articles de blogs ni de communiqués de presse dans les résultats de Google Actualités, une option est désormais à sa disposition pour lui permettre de voir moins de résultats provenant de ces sources, il pourra même les bannir.

Pour accéder à cette option l’utilisateur de Google Actualités devra cependant être connecté, et donc avoir préalablement créé un compte chez Google. Cette nouvelle fonctionnalité ne fonctionne en effet que pour la recherche personnalisée dit Harvey P., un employé de Google.

Le lien vers la page de paramétrage : http://news.google.com/news/settings

Selon Danny Sullivan, rédacteur en chef de Search Engine Land, l’effet pervers est que des webmasters pourraient demander à Google de reclasser leur blog comme portail d’actualités. Pas sûr que Google réponde à leur demande…

Les blogs et les plateformes de communiqué dans le collimateur de Google.

Le nouveau paramétrage permet à l’utilisateur de régler la quantité de contenus à afficher. Par défaut le bouton est fixé sur « Normale ». L’utilisateur peut demander à voir plus de contenus s’il s’intéresse aux contenus de blogs et aux communiqués de presse.

Autre nouveauté, la nouvelle fonctionnalité permet à l’utilisateur d’automatiser l’actualisation de la page d’accueil de Google Actualités. Toutes les 15 minutes sa page se rafraîchira sans intervention.

Danny Sullivan pose une question intéressante : qu’est-ce qui permet à Google de déterminer que le site d’actualités est un blog ou pas ? Quand le webmaster est sur le point de demander une inclusion de son site dans Google Actualités il a la possibilité de définir la nature de son site. Cette explication ne répond pas tout à fait à sa question, car lorsque SearchEngineLand.com avait été soumis à Google Actualités la possibilité de désigner la nature de son site n’existait pas. Google se baserait sur d’autres critères pour définir la nature d’un site (blog, communiqué de presse, portail d’actualités, etc.).

Pourquoi Google creuse-t-il un abîme entre les portails d’actualités, les blogs et les plateformes de communiqués de presse ? D’après Danny Sullivan le blog sera considéré comme un citoyen de seconde classe. L’impact du filtre aurait néanmoins été plus important s’il ne demandait pas à l’utilisateur de se connecter.

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 5

  • Sebastien de Kyototradition
    18 mai 2011 14 h 31 min

    Je ne suis pas persuadé qu’il y ait beaucoup de personnes qui utilisent les options avancées de Google. Alors, oui, ça montre un état d’esprit chez Google, mais en terme d’impact, je ne suis pas sûr que ce soit très important.

  • Bibi Fricotin
    18 mai 2011 15 h 17 min

    Il faut avouer que sur certains sites de communiqués de presse, l’information est moins riche que sur un vrai journal en ligne.
    En revanche pour les blogs, c’est plus discutable…

  • Maman
    19 mai 2011 16 h 20 min

    C’est un peu frustrant de lire ca quand on est une blogueuse et que l’on passe des heures à écrire des articles et à se documenter pour apporter des infos correctes et utiles à nos lecteurs…:(

    • Abcmoteur
      21 mai 2011 2 h 04 min

      De toute façon je crois que Google devient de moins en moins impartial dans ses résultats… :s

  • Rach
    26 mai 2011 17 h 59 min

    Je suis d’accord avec Sebastien – je pense que l’impact sur les blogs sera assez limité…

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.