Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Apologie de l’ego du blogueur (ou vlogueur)

L'ego du blogueur / vlogueur

Apologie de l’ego du blogueur (ou vlogueur)

Un jour, sur Twitter, une personne m’a dit que j’avais un énorme ego. Elle parlait certainement d’ego surdimensionné. Peut-être que c’est vrai, peut-être que c’est faux. Ce qui est sûr, c’est que cette personne n’est pas psychologue. Moi non plus je ne suis pas psy, mais je peux apporter un éclairage sur la question. Quand on connaît les mots, on connaît mieux les choses.

Je ne pense pas à l’ego du blogueur tous les jours. Je n’en fais pas une obsession. Ça m’a traversé l’esprit ce samedi soir. J’étais à mon bureau, sur mon smartphone, et je me suis ennuyé pendant une bonne demi heure. Ça arrive à tout le monde de s’ennuyer. Le moteur de cet article c’est cet ennui. Chez moi l’ennui précède toujours quelque chose d’intéressant et de bon. L’ennui c’est comme un bateau qui navigue sans destination. Parfois la tempête le met à l’épreuve. Et quand il en sort c’est un nouveau monde qui s’offre à lui.

Sans ego, point de blogueur ni de vlogueur.

Des internautes considèrent que l’ego “surdimensionné” c’est mal. Pour moi cet ego est nécessaire pour devenir blogueur et se créer une notoriété, pour se démarquer des autres, se créer une identité forte. Sans ego, point de blogueur ni de vlogueur.

Gagnez plus de 2000€/mois en vendant vos cours ou formations en ligne
GRATUIT : Recevez les premiers modules de la formation par e-mail.

Qu’est-ce que l’ego ?

Le terme “ego” signifie étymologiquement “je”, “moi” – du latin. Un blogueur qui a honte de son ego ne devrait plus s’exprimer à la première personne du singulier. Il devrait s’abstenir de partager ses propres expériences, humeurs et réflexions. Un blogueur qui a honte de son ego a forcément honte de lui-même, de son individualité. Il devra éviter de parler à la première personne du singulier. Le “je”, individuel, s’effacera au profit du “nous”, collectif.

Il existe, certes, des blogs multi auteurs, mais pour être auteur, ne faut-il pas parler à la première personne du singulier ? Ne faut-il pas se démarquer des autres auteurs ? Sinon comment le blog pourrait se démarquer des autres blogs et développer sa visibilité dans les moteurs de recherche ?

Avoir un ego “surdimensionné”, c’est mal ?

L’ego du blogueur est essentielle pour celui qui aspire à se créer une notoriété, à se démarquer des autres pour développer sa visibilité dans les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. L’ego dit “surdimensionné” ne serait qu’une individualité surdimensionnée. Mais au juste, que signifie le terme “surdimensionné” ?

Popeye et les épinards“Surdimensionné” c’est quand une chose présente des dimensions plus grandes que la normale dans sa catégorie. Son antonyme c’est “sous-dimensionné”. Souvent le terme a une connotation péjorative. Quand on dit à quelqu’un qu’elle a un ego surdimensionné ce n’est pas pour la flatter.

Pour moi cet ego surdimensionné c’est comme l’épinard de Popeye. C’est une super individualité, un “je” et un “moi” plein d’assurance et de force. Un “je” et un “moi” faible a peu de chances de faire sa place dans une blogosphère installée depuis presque 2 décennies.

L’ego et ses dérivés

On peut apprécier avoir un ego surdimensionné. En revanche, quand on est traité d’egocentrique, d’egoïste ou d’egotique, ce n’est pas pareil.

L’egocentrique est une personne qui ramène tout à soi, à ses propres intérêts. Elle considère que son opinion est la plus importante. L’egocentrique se voit comme une personne à suivre et à admirer. Par opposition, l’allocentrisme est la tendance à faire d’autrui le centre de l’univers. Il y a un peu d’egocentrisme chez le blogueur. Par contre le blogueur ou vlogueur en manque de notoriété et egocentrique fait plus rire qu’autre chose.

L’egoïste est une personne qui ramène tout à sa personne. La différence avec l’egocentriste, c’est que l’egoïste ne se soucie pas des autres. Critiquez un de ses articles, l’expression de son visage sera identique à celle d’une vache qui broute dans les alpages.

L’egotique est une personne qui une forte tendance à parler de soi. C’est quelqu’un qui s’aime de manière exagérée. L’egotique est une personne narcissique. Je ne crois pas que ce soit une bonne chose pour le blogueur. C’est plus un handicap qu’une vertu. Le blogueur n’a plus de vision distanciée par rapport à lui-même puisqu’il est cousu à sa propre personne. La moindre critique et le blogueur devient rouge d’émotion. Vous avez blessé son amour-propre.

On peut apprécier son ego surdimensionné, mais si cet ego n’est qu’une forme d’egocentrisme, d’egoïsme ou d’egotisme, il faudra faire un travail sur soi. Autrement dit ça se soigne.

L'ego du blogueur / vlogueur

Ma conclusion

Quand quelqu’un vous dit que vous avez un ego surdimensionné, demandez-lui d’aller crier fort dans un coussin, ça devrait lui passer. L’ego est nécessaire pour devenir blogueur et se créer une notoriété. Il faut affirmer son ego surdimensionné sans se laisser attirer dans les bas-fonds de l’egocentrisme, de l’egoïsme ou de l’egotisme, sinon vous êtes mal barré. 🙂

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Pas de commentaires

Réagissez !