Logo Ya-graphic : Création de boutique en ligne et référencement Google
Nous sommes à votre service pour vous proposer le meilleur service de référencement Google et de création de site e-commerce. Depuis 2008 nous apportons satisfaction à nos clients, qu'ils soient de France ou d'ailleurs.
3 av Adrien Mazet, Rés La Carraire, bât c - n°36, Miramas, FR
(+33) 06.52.64.70.04
contact@ya-graphic.com
Suivez YA-GRAPHIC

Le déclin de Viadeo ?

Logo de Viadeo

Le déclin de Viadeo ?

Logo de Viadeo

Le réseau social professionnel Viadeo traverse-t-il une période grave ? Est-il en déclin ? Autrement dit, court-il à sa fin ? Faut-il passer tout son temps sur Viadeo au détriment de LinkedIn ? D’après les chiffres ce dernier connaît une forte croissance en France mais aussi à l’étranger.

Le déclin

Le terme « déclin » ne signifie pas nécessairement la fin. Il désigne une « progression » vers une fin « prévisible ». A priori rien n’est encore joué. Par définition le terme déclin désigne l’état d’une chose qui court vers sa fin ; il est synonyme de l’affaiblissement, ce qui laisse présager une fin très proche et rapide si le réseau ne se réveille pas en 2011. La probable fin de Viadeo ne sera pas une exception à la règle, depuis la fin des années 90 le Web a vu fleurir un cimetière des sites de réseaux sociaux.

En effet, depuis la fin des années 90 le Web a vu passer de nombreux sites de réseaux sociaux. Parmi les sites qui vont être cités il est possible que vous n’en connaissez pas. Il y a par exemple SixDegrees – qui a ouvert en 1997 et fermé en 2000 -, Ryze.com, Tribe.net, Friendster – qui résiste encore à Singapour, en Malaisie et dans les Philippines -, Yahoo! 360° voire même le pathétique Second Life qui faisait beaucoup parler de lui il y a quelques années, et MySpace – qui a été créé en 2003.

Des « contenus-vores »

Existe-t-il une espérance de vie moyenne du site de réseau social ? Facebook n’aurait pas pu réussir s’il était resté élitiste, un réseau fermé, et s’il n’avait pas « emprunté » la plupart des idées à Friendster et MySpace. Aujourd’hui Facebook s’engraisse sur la base des millions de profils et de ce que publient les membres quotidiennement. Google+ veut marcher sur ses pas.

Un jour Facebook aura sa place dans le cimetière quand d’autres nouveaux sites de réseaux sociaux émergeront avec de nouvelles idées. Toutes les heures que vous passez à fournir du contenu à Facebook, à Twitter, à Google+, à Viadeo, à LinkedIn ou à tout autre réseau social seront fort probablement perdues définitivement d’ici quelques années. C’est terrible, imaginez tout l’investissement en temps et en argent que vous gaspillez sur ces sites… Des outils vous permettre de sauvegarder et de récupérer votre contenu, mais tous les sites de réseau social ne le permettent pas.

[quote]Conseil : considérez les réseaux sociaux – Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, Flickr, etc. – comme des supplétifs de votre site : blog d’entreprise, portail, forum, etc. Si vous souhaitez créer un blog professionnel WordPress – optimisé SEO – n’hésitez pas à me contacter.[/quote]

Trouvez un emploi en 60 jours
Gratuit : 2 PDF sur LinkedIn (plus de 40 conseils et astuces). Recevez-les par e-mail !

Les statistiques

D’après un sondage de l’IFOP, en France, en 2011, dans le classement de la notoriété des réseaux sociaux Viadeo reste encore devant son concurrent LinkedIn. Viadeo est connu de 27% des internautes, son concurrent LinkedIn de 25% des internautes. La tendance est néanmoins en faveur de LinkedIn dont la progression est beaucoup plus importante :

  • LinkedIn progresse de 11%, c’est la plus forte progression de tous les réseaux sociaux testés en 2011.
  • Viadeo ne progresse que de 3% seulement.

En France, depuis le 3 novembre 2011, LinkedIn a dépassé le seuil des 3 millions de membres.

En Europe, en date du 21 novembre 2011, le réseau social professionnel comptait plus de 31 millions de membres ; d’après une infographie de Viadeo publiée en novembre 2011, le réseau français comptait seulement 9 millions de membres en Europe.

LinkedIn a été créé en 2003. Son réseau se développe non seulement en France mais aussi à l’international. Il totalise près de 135 millions de membres dans plus de 200 pays et territoires ; Viadeo compte un peu plus de 40 millions de membres à travers le monde.

Donc ?

En résumé, si Viadeo ne se reprend pas cette année son déclin sera beaucoup plus évident l’année prochaine, voire en 2014. Les exemples de sites qui ont jeté l’éponge ne manquent pas. La logique se répète.

LinkedIn écrase Viadeo en France et à l’international. Vous et votre entreprise devez faire un choix juste, sans céder à l’extrémisme.

Faut-il investir son temps uniquement sur Viadeo ? Sur LinkedIn ? Voire même sur tout autre réseau social ? Tout dépend de vos objectifs et de votre stratégie !

N’hésitez pas à me rejoindre sur LinkedIn : http://www.linkedin.com/in/yassineaissaoui

Sources :

Yassine A.

Professionnel du SEO et du Webmarketing depuis plus de 10 ans. J'apporte PLUS de visibilité et PLUS de ventes aux entreprises, agences, startups et micro-entrepreneurs que j'accompagne. Certifié Google. Mes spécialités sont le référencement naturel (SEO) et la création de site E-commerce.

Commentaires : 18

  • Aurélien
    16 janvier 2012 7 h 58 min

    Bonjour,

    Si le seul argument permettant de parler de déclin est la mise en comparaison des chiffres avec Linkedin, Viadeo a donc toujours été en déclin… On peut difficilement comparer un réseau américain qui est entré en bourse avec un réseau social européen, mais surtout franco-français.

      • Alex C
        18 janvier 2012 12 h 28 min

        Le nombre d’abonnés n’a rien à voir avec le ranking.

  • Eric
    16 janvier 2012 11 h 09 min

    Salut Yassine,

    Ton analyse est intéressante, mais ne crois-tu pas que Viadeo peut se “contenter” du marché français, voire européen pour vivre. En d’autres termes, en web, est-il indispensable d’être à l’international pour survivre ?
    La très bonne connaissance du tissu local peut être un atout face aux gros du web outre-atlantique.

  • Benamails
    18 janvier 2012 23 h 27 min

    Viadeo est présent en Europe mais aussi en Amérique du Nord (Canada) via son acquisition d’Unyk et ses 16 millions de membres.
    A part atteindre sa taille critique, Viadeo n’a jamais fait la moindre synergie en terme de service (gestion du carnet d’adresse entre autre)

  • Olivier Zara
    19 janvier 2012 16 h 14 min

    Merci pour ce billet. Je ne reprends pas ici l’intégralité de mes arguments, voir mon dernier billet sur ce sujet :
    http://www.reputation.axiopole.info/2012/01/04/viadeo-rest-in-peace/

    Je trouve important ton introduction sur le “déclin”. Effectivement, depuis que Linkedin a décidé de se développer à l’international, certains réseaux locaux comme Viadeo sont sur le déclin. Pour éviter de disparaître, il y a plusieurs solutions. La plus difficile, c’est l’innovation ! Ensuite, on peut aussi changer de business comme l’a fait Loic Le Meur avec Seesmic. Enfin, on peut aussi revendre sa base utilisateurs a un service tiers. Ce fut le cas du service de carnet d’adresses Unyk qui a revendu sa base utilisateurs à … Viadeo… qui revendra peut-être la sienne un jour à… ? 😉

    “Les prévisions sont difficiles surtout en ce qui concerne l’avenir !”. Mais, pour Viadeo, je trouve que la prévision devient de plus en plus facile chaque année…

  • Pierre-André Fontaine
    20 janvier 2012 11 h 30 min

    Bonjour
    L’article est très pertinent, mais il faut quand même prendre en compte que Viadéo est un site payant, que les réseaux sociaux ne sont pas encore très utilisés, ils sont en “développement”, surtout que pour le moment les entreprises ne se servent pas encore des réseaux sociaux, les réseaux n’ayant pas encore pénétrés ses marchés … Les entreprise qui pour le moment investissent sur Facebook le font parce que les médias en général ne jurent que par Facebook, en terme d’efficacité les résultat sont insignifiant, les résultats sont intéressant uniquement parce que Facebook revend toutes les informations censés être confidentiel, les utilisateurs adorent pour se faire “remarquer”, “voir” (une forme de célébrité)s’inscrire sur les pages “Fan Club” avec le j’aime et automatiquement les Firmes captent le profil et les renseignements comportementales et affectifs du clients il suffit d’un peu de Marketing …
    L’enjeu pour tous les réseaux c’est de trouvé le bon modèle économique, d’être payant sur les abonnements et rentables, c’est d’ailleurs le principal problème de Facebook qui est gratuit est pas rentable en temps que “réseau social” … J’ai et je continu d’investir du temps et de l’énergie sur Viadéo, car c’est le seul qui vraiment permet de concrétiser du profit, il m’a consolidé mon référencement, première page de google sur “conseiller en entreprises” … Il est rare de voir dans les premières pages de google un profil Facebook. Je suis souvent en rage contre Viadéo concernant le service et divers autres points emmerdant, mais il remplit mieux sont rôle de réseaux et de base de données on consolide vraiment son réseau et on se fait de véritables relations business et amicales … Linkedin lui a un avantage sur viadéo il est américain et international et bénéficie d’une plus vaste population plus “moderne” et dynamique … Comparez leurs classements sur alexa.com et vous constaterez qu’un français, une entreprise Française à plus d’intérêt sur Viadéo, mais nous sommes en France et on est loin d’être doué et performant, je fait beaucoup plus de développement avec des étrangers qu’en France ou tout doit être gratuit, pas cher pas performant comme notre économie, exemple mon bouton “don” qui rapporte de l’argent grâce surtout au USA et le Quebec, pas en France (très peu) parler en d’ailleurs avec Loic Le Meur il en sait long sur le sujet et adore San Fransisco …
    Il faut attendre encore …

    Sinon j’ai vraiment apprécié votre article, il mérite d’être développé !!! Très cordialement, Pierre-André …

  • lionel
    21 janvier 2012 14 h 45 min

    Bonjour,

    Ce billet est très intéressant. Je suis entièrement d’accord avec cette affirmation :

    “Toutes les heures que vous passez à fournir du contenu à Facebook, à Twitter, à Google+, à Viadeo, à LinkedIn ou à tout autre réseau social seront fort probablement perdues définitivement d’ici quelques années.”

    Mieux vaut passer un maximum de temps à travailler sur ses propres sites même si les réseaux sociaux peuvent être très utiles.

    amicalement

  • Christophe
    22 janvier 2012 22 h 22 min

    En tant que freelance, j’utilise Viadeo quotidiennement. Il reste un excellent moyen pour moi de développer mon réseau pro et ma clientèle. Il me permet également de me tenir au courant du marché et des évolutions de mon secteur.

  • pierre
    10 février 2012 0 h 33 min

    hello – en fait zon ka s’internationaliser ! et améliorer leur site surtout sur i-phone on peut mm pas déconnecter… bref, juste un pb informatique j’en suis certain bonne chance viadéo

  • Virginie
    10 février 2012 12 h 09 min

    Bonjour,

    Si le propos du billet ne concerne pas le service auquel on accède sur VIADEO, il n’en reste pas moins que le service en France et sûrement dans toute l’Europe tient une part importante dans l’avenir ou le déclin de n’importe quelle activité, web ou pas web. Ex : J’ai besoin de me faire connaître, j’ai besoin de savoir ce qu’il se passe, j’ai besoin de ceci ou de cela, c’est toujours associé à une condition et la condition est ce qu’on appelle le service.
    Je ne pense pas que VIADEO soit si en déclin que cela dans la mesure où précisément il répond à besoin et apporte un service.
    Il me semble qu’il y a de la place pour VIADEO en tant que réseau pro de proximité et de la place pour LINKEDIN en tant que réseau pro international. Il me semble que les deux peuvent encore largement se développer, parce qu’il y a un vrai besoin encore et de vraies attentes encore aussi et que pour le moment ces 2 réseaux y répondent, sans que l’on puisse les comparer à FACEBOOK qui est un réseau fourre-tout.
    Quand aux comparaisons de progression, elles ne sont valables qu’à partir du moment où l’on compare ce qui peut l’être réellement, à partir d’un point de départ qui est sur la même base. Sinon on fait dire n’importe quoi aux comparaisons et en clair que ce qui nous arrange, sans que ce soit nécessairement juste. J’ai tendance à appeler ça des prédictions de perlimpinpin !
    En tout cas, bon réseautage quand même à tous, parce qu’il y a réellement beaucoup à faire grâce aux réseaux.

  • Laurent
    10 février 2012 15 h 03 min

    Viadeo n’a qu’à cesser de prendre ses “clients” pour des XXXXXXXX. La moindre action est DEVENUE payante.
    De plus, j’ai été victime d’un renouvellement intempestif de mon abonnement(coupé durant 2 mois, puis Hop, magie, de nouveau abonné et débité), pour lequel j’ai réussi à obtenir gain de cause après avoir sortie les textes de loi (seul moment ou ils ont réagi).

    Aujourd’hui, j’utilise principalement LinkedIn.

  • james
    10 février 2012 17 h 37 min

    Je trouve que Viadéo joue bien son rôle en France.

    Beaucoup de recruteurs lisent les profils et peuvent vous contacter directement.

    Pour ce qui est de la mort de ce réseau social à court ou moyen terme, cela va dépendre de la manière dont Viadéo va gagner son “argent”.
    Pour ma part, j’accentuerai le côté publicité ciblée mais non obligatoire je clique pour oui ou je ne clique pas sur l’encart (encarts publicitaires pour les offres d’emploi, interviews Viadéo, visites des entreprises, reportages sur les métiers, reportages sur des réussites grâce au réseau Viadéo…).
    Viadéo devra entretenir des partenariats avec les entreprises et les réseaux sociaux puissants et préserver son côté “à la Française”.

    Bonne continuation à Viadéo !

Ce n'est pas possible de commenter pour le moment.