Le clash entre le fondateur de DuckDuckGo et Google Examiné par le . Gabriel Weinberg, fondateur du moteur de recherche DuckDuckGo, se plaint de Google à cause de ses pratiques anticoncurrentielles. Un exemple duck.com redirige v Gabriel Weinberg, fondateur du moteur de recherche DuckDuckGo, se plaint de Google à cause de ses pratiques anticoncurrentielles. Un exemple duck.com redirige v Rating:
Vous êtes ici:Accueil » Actualités » Le clash entre le fondateur de DuckDuckGo et Google

Le clash entre le fondateur de DuckDuckGo et Google

Gabriel Weinberg, fondateur du moteur de recherche DuckDuckGo, se plaint de Google à cause de ses pratiques anticoncurrentielles. Un exemple duck.com redirige vers google.com annonce Weinberg.

Le moteur de recherche DuckDuckGo contre Google

Gabriel Weinberg a rencontré la FTC récemment pour se plaindre de Google. La progression de DuckDuckGo pourrait être bien meilleure si Google ne lui mettait pas des bâtons dans les roues.  Le fondateur du nouveau moteur de recherche avance pas moins de trois arguments.

1/ L’entreprise de Weinberg était intéressée par l’achat du domaine duck.com qui appartenait à son ancien propriétaire, On2 Technologies, mais la demande a été rejetée. Finalement c’est Google qui a acquis le domaine en rachetant l’ensemble de l’entreprise. Aujourd’hui le site duck.com redirige vers Google.com.

2/ Gabriel Weinberg a dit qu’il était difficile de définir DuckDuckGo comme site de recherche par défaut dans le navigateur web Google Chrome. La modification du système de recherche instantanée a également été critiquée : « C’est un simple clic sur Firefox et c’est cinq étapes sur Chrome et généralement les gens n’y parviennent pas », a-t-il dit selon le Sydney Morning Herald.

3/ Les smartphones Android sont livrés avec le moteur de recherche Google par défaut. Weinberg a déclaré que le système d’exploitation mobile Android ne facilitait pas l’usage d’un autre moteur de recherche. Les utilisateurs peuvent ajouter DuckDuckGo en tant qu’application sur leur smartphone, mais c’est moins pratique qu’un moteur de recherche installé par défaut, a-t-il dit.

Évidemment le porte-parole de Google s’est défendu des arguments de Weinberg qui, il faut le rappeler, n’est pas le seul à se plaindre de la firme auprès de la FTC. D’autres grandes entreprises du Web accusent Google de manipuler les résultats de recherche pour orienter les utilisateurs vers ses propres produits.

[meteor_slideshow slideshow="seo"]

A propos de l'auteur

Consultant SEO, Social Media et Content Strategist

Consultant SEO + Social Media + Content Strategist situé dans le sud de la France. J'optimise le référencement des sites Web, je conseille les entreprises sur leur stratégie de communication digitale.

Nombre d'entrées : 1367
  • http://www.brunotritsch.fr Bruno

    Bonjour,

    Je pense qu’on n’a pas fini d’entendre parler de concurrence déloyale avec Google et c’est logique puisqu’il est à la fois juge et partie, notamment en ce qui concerne l’indexation de ses propres solutions.

    Ensuite Microsoft a été réprimandé sur le fait que ses outils étaient installés d’office sur les PC, notamment Internet Explorer, alors il serait difficile de ne pas appliquer le même principe à ses concurrents.

  • http://www.4w-seo.fr/ Quentin

    “D’autres grandes entreprises du Web accusent Google de manipuler les résultats de recherche pour orienter les utilisateurs vers ses propres produits.” C’est tellement ça, et on va y aller de plus en plus…
    La dernière modification sur les pages de résultats (renvoi des options à gauche vers le haut) présage surement un nouvel espace AdWords…

Tous droits réservés. 2008-2014 - Ya-graphic.com - France

Lettre d'information

Abonnez-vous !

Abonnez-vous pour suivre les conseils, critiques et astuces dans le monde du SEO et du Social Media. Renseignez votre adresse e-mail ci-dessous !