#SarkoCensure, le hashtag de la révolte sur Twitter Examiné par le . Internet Sans Frontières, l’association pour la promotion et la défense de la liberté d’expression sur Internet dénonce une « évidente censure » de quatre compt Internet Sans Frontières, l’association pour la promotion et la défense de la liberté d’expression sur Internet dénonce une « évidente censure » de quatre compt Rating:
Vous êtes ici:Accueil » Social Media » #SarkoCensure, le hashtag de la révolte sur Twitter

#SarkoCensure, le hashtag de la révolte sur Twitter

Internet Sans Frontières, l’association pour la promotion et la défense de la liberté d’expression sur Internet dénonce une « évidente censure » de quatre comptes Twitter d’utilisateurs entre le 16 et le 18 février 2012. La particularité de ces comptes est qu’ils étaient non favorables au chef de l’État Nicolas Sarkozy.

Les premières lignes du texte d’Internet Sans Frontières, publié le dimanche 19 février 2012 :

« Cette évidente censure du plus grand réseau social de microbbloging quelques heures après la création d’un compte officiel Nicolas Sarkozy inquiète Internet Sans Frontières et la communauté de défense de la liberté d’expression en ligne en France. » Internetsansfrontieres.com

Les comptes suspendus :

  • @_nicolassarkozy
  • @mafranceforte
  • @fortefrance
  • @SarkozyCaSuffit
  • et aujourd’hui @sarkocensure
Compte Twitter suspendu

Compte Twitter suspendu

Le hashtag #SarkoCensure

Depuis ce dimanche un bon nombre d’utilisateurs de Twitter s’interroge sur la suspension de comptes parodiques sur le président candidat Nicolas Sarkozy. Au moment où cet article est rédigé le hashtag #SarkoCensure est au top des tendances de Twitter. Certains utilisateurs avaient pu noter que le hashtag n’apparaissait plus dans les tendances, c’est un « incident » que j’ai pu également noter.

Pour jeter un oeil sur les tweets qui répondent au hashtag #SarkoCensure – il y en a pas mal – il vous suffit de vous rendre sur le moteur de recherche de Twitter : http://twitter.com/#!/search-home et d’y taper le mot-clé #SarkoCensure

Question

Pensez-vous que les utilisateurs de Twitter ont raison de s’en prendre à Nicolas Sarkozy ? Ne devraient-ils pas s’en prendre plutôt à Twitter ?

Source : Internet Sans Frontières

A propos de l'auteur

Consultant SEO, Social Media et Content Strategist

Consultant SEO + Social Media + Content Strategist situé dans le sud de la France. J'optimise le référencement des sites Web, je conseille les entreprises sur leur stratégie de communication digitale.

Nombre d'entrées : 1446
  • Tristan

    Les comptes parodiques ne sont pas les seuls visés : ceux qui dénoncent les suspensions restent actifs encore moins longtemps. @SarkoCensure n’était en rien parodique.

    Vous pouvez d’ailleurs rajouter @LaCensureForte, @MrSarkozy et @SarkozyCestFini à la liste.

  • http://www.david-bost.fr le web hamster

    S’en prendre à Sarkozy c’est normal, c’est son équipe qui a signalé les comptes. Donc c’est lui le premier censeur. Mais #TwitterCensure aurait aussi une raison d’être.

    Mais voici la riposte : #opClownSarko !

Tous droits réservés. 2008-2014 - Ya-graphic.com - France

Lettre d'information

Abonnez-vous !

Abonnez-vous pour suivre les conseils, critiques et astuces dans le monde du SEO et du Social Media. Renseignez votre adresse e-mail ci-dessous !