18 erreurs à éviter au lancement d’un blog corporate Examiné par le . Une personne de votre entourage vous a peut-être dit que WordPress - le moteur de blog - peut vous apporter beaucoup de visiteurs parce qu’il est bien optimisé Une personne de votre entourage vous a peut-être dit que WordPress - le moteur de blog - peut vous apporter beaucoup de visiteurs parce qu’il est bien optimisé Rating:
Vous êtes ici:Accueil » Blogging » 18 erreurs à éviter au lancement d’un blog corporate

18 erreurs à éviter au lancement d’un blog corporate

Une personne de votre entourage vous a peut-être dit que WordPress – le moteur de blog – peut vous apporter beaucoup de visiteurs parce qu’il est bien optimisé pour les moteurs de recherche. C’est vrai, mais c’est aussi faux. J’ai connu WordPress en 2006, à cette époque – c’est loin – je bloguais sur la plateforme gratuite Blogger que je ne renie en rien.

Comme WordPress Blogger est une excellente solution de création de blog. Google Inc. utilise son propre produit pour bloguer, la start-up de micro blogging Twitter utilise aussi Blogger pour communiquer, de nombreuses petites entreprises utilisent aussi Blogger. En fin d’article je propose d’autres solutions de blog – plateformes et moteurs de blog.

Note: Si vous souhaitez créer et référencer un blog corporate sous WordPress dans le but de trouver de nouveaux prospects, contactez-moi.

Logo WordPress

Des fautes à éviter

La faute, l’erreur dans le blogging est un sujet classique qui a été traité à plusieurs reprises depuis pas mal d’années. Chacun propose sa propre vision d’erreurs à éviter. Même s’il peut y avoir des convergences les erreurs de chacun ne sont pas les erreurs de tous. Ce billet est une contribution.

Je dois préciser que cette liste n’est pas exhaustive. Comme je l’ai dis dans un article vous ne devez pas vous arrêter aux points suivants qui sont néanmoins de bonnes bases pour réussir votre blog professionnel. [à lire: Faut-il suivre les modèles pour réussir le référencement de son blog ?]

Voici les erreurs à éviter au lancement d’un blog corporate - blog d’entreprise PME – motorisé par WordPress.

1. Pas de stratégie

Première et grande erreur, vous n’avez pas établi de stratégie. Rien de rien. Vous avez décidé de vous lancer à l’aventure, comme ça, parce que c’est bien d’avoir un blog. Vous voulez créer un blog pro, mais vous ne savez pas par quoi commencer ni comment commencer.

Avant de créer votre blog vous devez établir un objectif et penser aux moyens pour l’atteindre. Posez-vous des questions : Pourquoi je veux créer un blog corporate ? Pour qui ? Combien de personnes vont s’occuper du blog ? Ont-elles déjà une expérience dans le blogging ? Quelle plateforme ou moteur de blog allez-vous choisir ? Un blog demande beaucoup d’investissement en temps et donc en argent, est-ce vraiment utile de créer un blog ? Quels seraient les résultats ? Ces questions sont très importantes, elles vous permettront de définir la ligne éditoriale de votre blog.

2. Thème de blog médiocre et dangereux

Vous avez trouvé un beau thème de blog, vous avez raison de chercher un beau thème, c’est très important pour le SEO et pour l’expérience utilisateur. Le design ne doit pas faire fuir vos visiteurs. Beaucoup font l’erreur de télécharger leur thème sur des sites douteux, attention aux codes malveillants cachés dans les thèmes… Vous êtes prévenus.

3. Recherche de mots-clés ignorée

Vous n’avez pas fait de recherche de mots-clés et vous n’avez pas optimisé les pages de votre blog – surtout la page d’accueil – pour les moteurs de recherche. Installez une extension SEO, vous avez le choix. [à lire: 11 conseils pour référencer votre blog]

4. La concurrence ne vous intéresse pas

Vous ne regardez jamais ce que fait la concurrence. Si vous gérez une entreprise, ça ne devrait pas être difficile.

5. Mauvais choix de nom de domaine

Vous n’avez pas bien choisi le nom de domaine parce qu’il est trop long – plus de 3 mots -, parce qu’il comporte plus de 2 tirets, etc. Vous pouvez placer votre blog dans un répertoire du site web de votre entreprise – comme ceci : www.mon-entreprise.com/blog -, notamment si votre site corporate n’a que 5 à 10 pages statiques. [à lire: Comment choisir mon nom de domaine]

Dans son livre Réussir son blog professionnel, Thomas PARISOT dit que le blog en répertoire peut éclipser le site. Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il dit. Les articles du blog doivent toujours être en relation avec le thème du site. Le blog propose de multiples solutions pour mettre en avant le site corporate. Le blog d’entreprise est le prolongement du site de l’entreprise, il ne peut pas servir à autre chose que de promouvoir le site, les produits et/ou les services de l’entreprise. Le blog est une chance pour le site de l’entreprise. Il offre ce que le site statique ne peut pas offrir : du contenu frais pour les moteurs de recherche.

6. URLs pas claires

Vous n’avez pas optimisé les URLs. Allez dans les options de permaliens pour sélectionner la bonne option.

7. Titres d’articles trop longs

Un défaut que je remarque souvent dans certains blog d’entreprise ou d’association, c’est le titre trop long. « Trop long » veut dire plus de 70 caractères. Vous devez écrire des titres courts et pertinents. Un titre d’article est très important, peut-être plus important que le contenu de l’article. Les titres de journaux sont de bons exemples, vous devez passer beaucoup de temps à réfléchir sur vos titres. Je vous conseille de trouver 5 titres par article et de sélectionner le plus court et le plus pertinent. N’oubliez pas d’insérer les mots-clés, c’est important pour le SEO.

8. Inscription massive dans des annuaires

Vous pensez qu’inscrire votre blog dans plus de 20 annuaires – voire plus de 50 dès le premier jour – va booster le référencement de votre blog. C’est faux. Vous devez faire peu de liens, mais des liens en provenance de sources fiables. Cela ne vous interdit pas d’inscrire votre blog dans les annuaires, loin de là, les annuaires ont encore leur importance. Mettez-vous bien en tête que les liens d’annuaires ne suffisent pas pour réussir son référencement. Tentez aussi le linkbaiting.

Vous pensez qu’en peu de temps une prestation de référencement naturel va propulser votre blog en première page de Google pour un mot-clé ultra compétitif. Je vais peut-être vous décevoir mais le SEO est un travail qui s’inscrit dans une perspective longtermiste. LA clé de la réussite, c’est l’obtention de liens en provenance de sources fiables. Et quand vous avez atteint votre objectif vous ne devez pas stopper le travail de référencement naturel.

9. Statistiques ignorées

Vous avez oublié de placer un script qui vous permet d’analyser l’audience de votre blog. Cette erreur tient plus de l’étourderie. A installer le plus tôt possible pour quantifier les performances du blog, pour voir si vos efforts ne sont pas inutiles.

10. Réseaux sociaux non liés au blog

Vous n’avez pas lié vos comptes de réseaux sociaux à votre blog. Une belle erreur, surtout si vos comptes Twitter, Facebook, Google+ ou LinkedIn ont acquis une certaine autorité.

11. Pratique d’échange de liens

Dès le premier jour vous pratiquez l’échange de lien avec une quantité de sites et/ou blogs spécialisés dans une thématique différente et/ou de piètre qualité. N’acceptez pas bêtement les demandes d’échange de liens.

12. Pages importantes ignorées

Vous négligez la page à propos, la page contact, et la page des mentions légales. Ces pages font autorité aux yeux des utilisateurs. Sans elles votre blog manquera de crédibilité. C’est une erreur plutôt rare. Renseignez vos coordonnées : adresse postale, téléphone, courriel, plan et autres informations pertinentes à propos de votre établissement.

13. Liens sortants massifs

Vous établissez systématiquement des liens sortants vers des sites et/ou blogs qui ne sont pas nécessairement de qualité.

14. Pas de contenu intéressant

Vous ne répondez pas aux besoins de votre lectorat. Vous pensez que WordPress et ses extensions vont développer tout seuls le trafic de votre blog. Grosse erreur ! Seules les extensions essentielles devraient être installées. C’est vous, votre écriture, votre personnalité et les informations que vous publiez qui doivent intéresser les visiteurs et les fidéliser.

15. Pas de modération de commentaires

Vous n’avez pas installé d’extension anti spam. Vous ne modérez pas les commentaires, vous pensez peut-être que votre lectorat aime les messages russes et anglophones qui vantent les mérites du viagra et des jeux de casino. Détrompez-vous ! L’extension Akismet peut vous aider à contrer ces mauvaises herbes.

16. Publication rare, peu régulière

Après le lancement de votre blog vous publiez très peu d’articles et vous manquez de régularité. Certains vous diront qu’il est inutile de publier tous les jours et qu’il vaut mieux publier rarement, mais des articles de qualité. Je vous dis que vous pouvez publier un article par jour, voire plus… et de qualité. Vous connaissez votre métier et les actualités de votre secteur d’activité, alors mettez vous au travail, ça devrait être facile.

J’avais créé un blog spécialisé dans l’évènementiel, la directive que je proposait à mon équipe était de publier 3 articles par jour, le travail était strict, il ne fallait pas abandonner en cours de route. Un mois et demi après son lancement le blog comptait près de 800 visiteurs uniques par jour. En l’incluant dans Google Actualités le blog dépassait le millier de visiteurs uniques par jour.

17. Monotonie

La régularité n’est pas synonyme de monotonie. Dans le blogging la monotonie est synonyme de l’échec. Chaque semaine vous devez surprendre votre lectorat. Sortez de l’ordinaire, montrez que vous faites la différence, tordez le cou aux idées reçues, prouvez que vous êtes leader dans votre domaine, montrez de la nouveauté, informez. Votre objectif est de vendre un produit ? Présentez-le sous différents angles, montrez en quoi il se démarque des produits de la concurrence – sans les nommer bien sûr.

Certains vous diront de ne pas faire d’auto-promotion, je vous dis que vous pouvez faire ce que vous voulez, votre blog est votre maison. Mais surtout, reportez-vous au point de départ (1).

18. Pas de redirection 301

Vous avez abandonné une plateforme de blog gratuite pour WordPress, mais vous n’avez pas fait de redirection permanente de l’ancien blog vers le nouveau. Vous vous contentez de reprendre vos anciens billets et de les republier sous WordPress. Le contenu dupliqué va faire mal, très mal.

  • Des plateformes gratuites pour bloguer : Blogger, CanalBlog, OverBlog.
  • Des moteurs de blog (CMS) : WordPress, DotClear, Drupal, Joomla, SPIP, etc.

Et vous, quelles sont vos fautes ?

Vous avez certainement fait des erreurs de jeunesse en matière de blogging, notamment des erreurs qui faisaient obstruction au trafic et à l’expérience utilisateur. N’hésitez pas à les partager dans les commentaires pour en discuter sereinement.

A propos de l'auteur

Consultant SEO, Social Media et Content Strategist

Consultant SEO + Social Media + Content Strategist situé dans le sud de la France. J'optimise le référencement des sites Web, je conseille les entreprises sur leur stratégie de communication digitale.

Nombre d'entrées : 1418
  • http://blog.jasmineandco.fr Jasmine

    Vous pensez qu’il est indispensable d’utiliser l’option qui inscrit vos tweets sur votre mur FB ? Et faut-il installer sur son blog WP un plugin qui inscrit sur la page d’accueil les précédents tweets ? Merci pour cet article !

    • http://www.ya-graphic.com/ Yassine A.

      Indispensable, non. Faut-il ? C’est une bonne question. Je le fais sur ce blog même si je n’y vois aucun intérêt, c’est un gadget. J’avais publié un article sur un sujet proche. Les flux RSS de Twitter augmentent le PageRank d’un blog

  • http://case.oncle-tom.net Oncle Tom

    “le blog en répertoire peut éclipser le site” ≠ “le blog en répertoire va éclipser le site”.

    Si le site est plus ancien et moins bien conçu que le blog, le référencement bénéficiera à ce dernier.
    La séparation en sous-domaine a l’avantage de pouvoir éventuellement présenter plusieurs résultats (pour le blog, et pour le site) sur 1 ou plusieurs pages de résultats de cherche.
    A contrario, l’avoir sur un même domaine, en sous-répertoire, c’est faire bénéficier au blog de l’historique de référencement du-dit site.

    La réflexion porte véritablement sur le lien entre le blog et le site (car non, ils ne doivent pas toujours parler de la même chose). Ça dépend si on souhaite en faire une entité à part entière, un élément totalement intégré au site.

    Ensuite, quand on se sert d’un blog à la fois pour les pages de son site, et pour une partie d’actualités, la question ne se pose même pas.

    • http://www.ya-graphic.com/ Yassine A.

      J’ai acheté votre livre que je trouve très bien. Mais comme dans tout ouvrage il y a des points discutables, ambigus.

      Vous avez raison quand vous dites que pour les moteurs de recherche le blog en sous répertoire est assimilé au site corporate. Cependant le terme “éclipser” n’est pas un bon choix et je vais vous dire pourquoi.

      Dans cet article, il s’agit de mettre les moyens en place pour acquérir du trafic et vendre. Le blog permet de créer une nébuleuse d’articles pour le site. Il expose, présente de nouveaux produits et/ou services, annonce des évènements, bref, crée du contenu autour du site et pour le site. Il y a une dimension e-marketing.

      Le blog marketing ne peut pas “éclipser” le site de l’entreprise. Le terme éclipser signifie “cacher”, “dissimuler”, “masquer”. Ce qui est caché ne peut pas être montré au public. Le blog marketing ne doit pas cacher, bien au contraire, il doit rendre visible.

      Autre argument. Si le blog en sous-répertoire est bien référencé, le site profite lui aussi du référencement – si et seulement si ses pages ne font pas obstruction aux robots des moteurs de recherche.

      Argument suivant. Dans le nom de domaine, “/blog” indique le blog en sous répertoire. Dès le moment où le visiteur peut voir le nom de domaine http://www.mon-entreprise.com/blog, il voit aussi le domaine du site.

      Il y a plus de chances qu’un blog en sous-domaine “éclipse” le site corporate, notamment si le site présente des lacunes au niveau du référencement.

  • Jean Michel

    Une erreur à ne pas commettre (je l’ai expérimentée à mes dépends) : lier son compte twitter à son blog et le flux rss de son blog à son compte tweeter… effet mise en abyme garanti !

    Cordialement,
    Jean Michel

    • http://www.ya-graphic.com/ Yassine A.

      Bien au contraire, c’est une erreur de ne pas lier le compte Twitter à son blog (point 10). Je le fais et mon compte Twitter se porte plutôt bien.

      • Jean Michel

        bonsoir,

        je me suis mal exprimé : ce que j’évoque c’est la répétition si l’on affiche ses tweets sous forme d’article et ses articles sous forme de tweets (si si, ça existe :)

  • http://ezpublish.publish-it.fr experts cms eZPublish

    un blogueur préférera WordPress comme un web marketer craquera pour Drupal, et… les autres pour Joomla! En effet ce dernier permet à la fois de mettre en ligne un blogue, un site vitrine ou même une e-boutique. Il permet tout, mais sans les avantages des autres CMS.

    • Yem

      WordPress ne se limite pas au blog, même si c’était son but premier à l’origine. Sa souplesse permet de le customiser facilement et rapidement sans nuire aux performances pour des sites vitrine voire des sites e-commerce.

  • http://wp-themes-pro.com Alex de WP Themes Pro

    Bonjour Yassine,

    Je suis d’accord sur tous les points sauf le N° 16. Enfin, c’est ni vrai ni faux, il y a des exemples de réussite dans cette voie et des exemples de blogs qui publient rarement et qui réussissent. Après ils ne jouent pas forcément que sur le SEO pour générer leur trafic, je te l’accorde.
    En tout cas, je te rejoins sur le contenu, il doit être de qualité que la publication soit fréquente ou non.

    Sinon, bravo pour ton nouveau thème, je ne sais pas de quand date le changement mais c’est propre et très pro !

    Au plaisir
    Alex

    • http://www.ya-graphic.com/ Yassine A.

      Bonjour Alex, merci pour le compliment, c’est flatteur, mais je crois que le thème est fait surtout pour l’utilisateur (point 2). Le thème a été mis à jour en début de semaine. Concernant le point 16 je dirais que chacun fait selon ses possibilités et selon ses moyens. La réussite vient avec un travail de qualité régulier et le temps.

  • Yem

    “chercher un beau thème, c’est très important pour le SEO et pour l’expérience utilisateur” non, l’esthétique d’un site n’a absolument aucun impact sur le SEO. Un “beau” site peut être très mal optimisé alors qu’un site “moche” pourra être au top de l’optimisation SEO.

    • http://www.ya-graphic.com/ Yassine A.

      Votre propos ne me surprend pas. Je vous réponds que si je devais faire le choix entre un thème moche sur-optimisé et un beau thème pas au top de son optimisation, mon choix tend vers le second. Car comme je le dis toujours le SEO ne suffit pas, le SEO n’est pas un objectif à atteindre, le SEO est un moyen d’atteindre un objectif. Bien sûr il y a de très beaux thèmes à éviter. Il ne faut pas confondre le fonctionnel et l’esthétique. Les deux doivent se marier correctement.

  • http://blog.avenseo.com/ Béatrice

    Merci beaucoup pour cet article ! Nous sommes en phase de lancement de notre blog corporate justement, et vos conseils sont éclairants. J’ai constaté en particulier qu’il est difficile d’appliquer le point 16, c’est-à-dire publier très régulièrement, surtout lorsque le sujet de notre blog est étroit.

  • Caroline

    Bonjour,
    Voilà un article qui recadre en effet sur des points importants. Bien que mon blog ne soit pas corporate pour l’instant (c’est un projet de développement en 2e partie de la vie de ce blog), je suis très friande des conseils pour optimiser son blog.
    Alors comme beaucoup, le point 16 en ce qui me concerne n’est pas évident. J’essaie de tenir un rythme régulier, mais je dois conjuguer avec ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Disons que ce blog est une bonne approche technique pour appréhender le php, les extensions, le SEO et les stratégies de fidélisation. Il y a une question qui je me pose : que doit contenir exactement la page “mentions légales” ? J’ai fouillé sur le net, mais j’y ai trouvé à boire et à manger, bref pas d’infos toujours pertinentes, voire contradictoires.
    Mon thème je l’ai eu chez Alex et j’ai aussi le bouquin de Thomas Parisot.
    Bonne journée,
    Caroline

    • http://www.ya-graphic.com/ Yassine A.

      Bonjour Caroline,

      Avez-vous regardé les mentions légales des blogs pros pour vous en inspirer ?

      Bonne journée également.

  • Caroline

    Bonjour Yassine,
    Ben oui justement, et je trouve que d’un site à un autre il y a des variations. Hormis les coordonnées, le statut, je me demandais si juridiquement, ces mentions légales pouvaient être différentes en fonction de la destination du site.
    Ou est-ce les mêmes pour tout le monde ?
    Bonne journée
    Caroline

Tous droits réservés. 2008-2014 - Ya-graphic.com - France

Lettre d'information

Abonnez-vous !

Abonnez-vous pour suivre les conseils, critiques et astuces dans le monde du SEO et du Social Media. Renseignez votre adresse e-mail ci-dessous !