X

AMP : WordPress.com l’adopte, les sites auto-hébergés ont leur plugin

Depuis hier Google déploie les pages AMP dans ses résultats de recherche mobile. Ce projet open-source, créé pour améliorer considérablement la vitesse de chargement des pages sur les smartphones et les tablettes, pourrait avoir des conséquences sur le classement des sites. Mark Armstrong, communiquant au sein de l’équipe WordPress.com, a annoncé que la plateforme WordPress.com adopte l’AMP (Accelerated Mobile Pages). Les sites WordPress auto-hébergés peuvent installer un plugin AMP.

AMP installé automatiquement dans WordPress.com

Twitter, Pinterest, Chartbeat, Parse.ly, Adobe Analytics et LinkedIn constituaient au mois d'octobre 2015 le premier groupe de partenaires technologiques qui prévoyait d'intégrer l'HTML AMP. WordPress.com aussi en faisait partie.

Chaque article de la plateforme WordPress.com possède une extension /amp/ en fin d'URL - pour la version mobile. D’après les premiers tests réalisés par des ingénieurs de Pinterest les "pages AMP se chargent quatre fois plus vite et utilisent huit fois moins de données que des pages optimisées pour les mobiles traditionnels. Un web mobile meilleur et plus rapide c'est une bonne chose pour tout le monde, notamment les utilisateurs, les plateformes comme Pinterest et les éditeurs."

AMP est ajouté automatiquement dans la plateforme WordPress.com, les éditeurs de WordPress.com n’ont rien à faire. Quand les visiteurs arrivent sur un site de WordPress.com depuis une recherche mobile, les articles devraient se charger plus rapidement. Armstrong a donné un exemple de page AMP, ici https://en.blog.wordpress.com/2016/02/24/amp-for-wordpress-dot-com/amp/.

Dans les résultats de recherche de Google les pages AMP sont présentées dans un carrousel. Il est toutefois possible que la démonstration proposée par Google subisse des évolutions.

Dans les résultats de recherche de Google les pages AMP sont présentées dans un carrousel.

Et pour les CMS ?

Automattic, l’entreprise qui édite la plateforme, a également lancé un plugin WordPress qui permet aux utilisateurs du CMS de profiter des améliorations des performances mobiles offertes par AMP. Le plugin a été testé depuis octobre 2015 et est actuellement actif sur 8 000 installations. Un autre plugin WordPress, créé par les développeurs Mohammed Kaludi et Ahmed Kaludi, offre cette possibilité d'ajouter la fonctionnalité AMP dans un CMS WordPress. On en verra certainement d'autres.

Plugin WordPress Accelerated Mobile Pages (AMP).

SEO

Il se pourrait que le leader de la recherche montre une préférence pour les contenus "AMP-friendly". On sait déjà que la vitesse d'affichage des pages est un des multiples facteurs de référencement (SEO). Les éditeurs de sites WordPress peuvent ne pas installer l'AMP dans leur installation, mais ce sera à leur désavantage. D'après un éditeur indépendant "il est plus logique d'attendre et de voir comment ça se passe".

"Si ça devient une norme et que Google commence vraiment à promouvoir plus fortement les pages AMP dans les résultats de recherche, alors il sera plus judicieux de revoir notre position. Nous allons attendre et voir comment ça se passe avant de perdre potentiellement beaucoup de temps sur une autre norme qui peut ou ne peut pas bien se passer", ajoute l'éditeur.

AMP contre Instant Articles

Le lancement officiel de l'AMP par Google est une riposte aux Instant Articles de Facebook. Alors que ceux-ci sont spécifiques à la plateforme, disponibles uniquement au sein de l’application et contrôlés par Facebook, l’AMP de Google fonctionne partout, c'est un projet open-source, contrôlé par l'éditeur. Facebook est un monde clos ; les pages du réseau social sont principalement conçues pour garder les utilisateurs.

Question aux utilisateurs de WordPress auto-hébergé : Ferez-vous partie de ceux qui patienteront un moment avant d'installer l'AMP ?

Ya-graphic.com utilise des cookies.