A propos de l'auteur

Yassine AISSAOUI

Consultant Web Marketing indépendant spécialisé dans le référencement (SEO), les liens sponsorisés Google AdWords, le community management et WordPress. J'accompagne les entreprises qui ont soif de visibilité dans Google Search et les Médias Sociaux, en France. Mon profil dans LinkedIn Yassine AÏSSAOUI.

Articles Associés

  • C’est un moyen de monétiser son blog comme un autre, après au niveau des moteurs et si il y a vente d’un gros volumes de liens. Le risque est pris ! En ce moment, beaucoup de sites de casino utilise ce procédé. C’est alléchant, quand on sait qu’ils veulent une page « profonde » parmi 2000 et que c’est 120$ pour 1an …

  • Xavier

    Nous étions au salon du e-marketing 2011 et lors d’une conférence nous avons appris qu’un concurrent réservait un budget achat de liens pour ses clients … Presque honteux quand on sait que c’est interdit par la charte Google, et donc le site prend le risque d’être blacklisté.

  • Bonjour,

    J’ai pratiqué la vente de liens à une époque où j’avais un PR le justifiant (7) et où Google ne considérait pas officiellement cela comme « mal ». Je passais d’ailleurs par Text Link Ads, une régie qui avait à l’époque pignon sur rue. Les liens sur un PR7 se vendaient alors pas loin de 300 euros par mois. J’avais 7 emplacements, je te laisse donc deviner combien ça me rapportait. Les sujets des liens n’avaient à l’époque rien à voir avec les jeux en ligne, le viagra ou le porn.

    J’ai cessé un peu avant que les premières victimes de la chute de PR ne commencent à se manifester, et je me rappelle du bruit que ça a fait à l’époque (fi 2006 ou début 2007), au moment où j’ai fermé le site.

    Je reçois aujourd’hui 7 à 8 demandes d’échanges ou d’achats de liens par semaine (PR 5 à 6 selon les pages), essentiellement liées au poker (mais pas que), et je refuse systématiquement, pour 3 raisons :

    1– J’ai été ultra pénalisé pendant 2 ans (duplicate content systématique par la faute de mon blogware en fait probablement considéré comme des pages satellites).
    2– Les liens proposés le sont généralement pour des sites n’ayant aucun rapport avec le mien, ou qualitativement pauvres (oui, j’ai une très haute opinion de moi-même sic) et je ne tiens pas à polluer mes visiteurs
    3– Les échanges de lien sont toujours sur des sites au PR largement inférieur au miens.
    4- Dans le cas de l’achat de lien, les tarifs sont généralement trop bas pour être intéressants.

    Je suis en revanche complètement pour le guest blogging, non seulement pour des raisons d’échanges de liens (je guest blog ici et là à l’occasion), mais également pour donner un coup de frais à la ligne éditoriale, et permettre à d’autres points de vue de s’exprimer, tant que la qualité est au rendez-vous.

    Voilà, j’espère que ça répond à la question.

    • Merci pour ton commentaire Frédéric.

  • SWCF

    Oui sympa ton témoignage Frédéric. Ca fait des sous en effet.
    L’utilisation du Pagerank comme donnée brute pour un échange ou en achat de lien est dépassé.

    Au lieu de s’embêter avec une régie publicitaire Google, la vente de liens pourraient être une solution.

  • Ling-en Hsia

    Comment Google peut faire la différence entre un lien contenu dans un article dont l’auteur a reçu un paiement et un lien ordinaire?
    Je ne vois donc pas pourquoi et comment Google te pénalisera.

  • Je confirme que cela se fait beaucoup dans le domaine des jeux en ligne, tout simplement parceque la conccurrence est féroce et peu font des échanges de liens de peur de renforcer des conccurrents, et qu’il est extremement difficile de trouver des annuaires/sites de communiqués de presse (de bon niveau) qui acceptent ce genre de sites.

    Après, perso je ne le fais pas, mais j’y pense quand je vois les sommes affichées … !

  • Laurent

    Je fait de la vente de lien via un réseau de plus de 200 sites, ont arrive à en vivre si ont fait les choses bien, Google le refuse mais le fait lui même en poussant ces propres sites dans les recherches sur son propre moteur, sauf que lui positionne ces sites comme bon lui semble.

    Je propose même de gagner des liens à gros pagerank vers le site des participant ici : concours-netlinking.com et ceci gratuitement. 😉

  • Selon qu’on parle de Guest blogging ou d’achat de liens (genre en blogroll ou footer) on est quand même sur 2 choses très différentes selon moi.
    Cette fameuse notion de lien factice est pour moi une grande hérésie. Le véritable lien naturel est une telle goutte d’eau dans l’Océan…. la chasse est perdue d’avance sur les liens « grey »… le simple fait de baser le ranking sur les backlinks est problématique.

Tous droits réservés. 2008-2016 - Ya-graphic.com - France

Abonnez-vous !