A propos de l'auteur

Yassine AISSAOUI

Consultant Web Marketing indépendant spécialisé dans le référencement (SEO), les liens sponsorisés Google AdWords, le community management et WordPress. J'accompagne les entreprises qui ont soif de visibilité dans Google Search et les Médias Sociaux, en France. Mon profil dans LinkedIn Yassine AÏSSAOUI.

Articles Associés

  • Yassine, on fait de la transmission de pensées!

    J’ai moi aussi un article sur mon blogue qui s’appelle: Le référencement est mort, vive le référencement.

    Il date d’un certain temps par contre. Intéressant de voir comment le débat refait sans cesse surface.

    On en parle beaucoup effectivement de ce temps là. Il faut dire que Google pousse beaucoup les résultats naturels «vers le bas»…

    Histoire à suivre donc, dans le merveilleux monde des moteurs de recherche !

  • Un joyeux casse tête pour les simples bloggeurs! Ça vous garantie du travail pour les 10 prochaines années!

  • Effectivement, mais je dirais que le recherche universelle et la recherche locale datent déjà d’un temps certain. Le recherche mobile également mais ce qui est nouveau pour cette dernière c’est que la population d’internautes mobiles croit significativement. (merci Apple).
    – le temps de chargement des pages est une nouveauté, à la fois parce que Google l’annonce et aussi parce qu’il nous fournit un indicateur dans le webmaster tools.
    – l’analyse du sentiment devrait pour affiner le « pagerank » (je ne parle pas de la barre verte qui disparait mais du pagerank au sens large, ie la prise en compte des liens pour classer les sites) devrait également être à l’ordre du jour.

    • Le temps de chargement des pages Web n’est pas un critère nouveau. Aujourd’hui on en parle beaucoup plus parce que Google dit de manière explicite et précise qu’il va en tenir compte dans un avenir proche. Cela dit, personne ne nous interdisait d’améliorer le temps de chargement des pages Web. L’expérience utilisateur est aussi importante que l’optimisation des sites pour les moteurs de recherche. C’est depuis longtemps une évidence inscrite dans les consignes de Google.

  • Les comportements et les algorythmes changent mais on ne peut pas parler de mort à proprement parler du terme référencement.

    Après avoir vu arriver adsense, beaucoup disait la même chose et ils sont toujours référenceurs d’après leur site web 😉

    Sinon, il est vrai que ces services annexes commencent à causer problème comme Sylvain(Axenet) le montrait dans un article récent.On se retrouve de plus en plus avec une dilution des résultats du référencement naturel dans une page sandwich google : c’est ça le problème actuellement à mon avis.

    • « Le référencement naturel est mort, vive le référencement naturel » est un jeu de mot. Autrefois en France, quand un roi décédait, un autre prenait sa place, ce qui peut sous entendre une certaine continuité. D’où l’expression, « le roi est mort, vive le roi ». Le sujet de ce billet, si je devais en choisir un autre, serait « Vive le référencement ! » (un peu pour contre-buzzer). Mais en général le Web évolue, d’où l’idée de « mort », de « périmé », de « désuet », d' »obsolète ». Combien de grandes sociétés du Web ont sombré après des moments de gloire faute de nouvelles idées et d’adaptation ?
      Vous avez tout à fait raison de dire qu’on ne peut pas parler de mort du terme « référencement ». Car je parle précisément du « référencement naturel ». Monsieur Durocher pourra peut-être vous donner quelques raisons sur le choix de son titre… 🙂

  • Bonjour,

    On parle beaucoup de « bouleversement » du référencement naturel avec des titres très forts. Finalement, on s’adaptera comme à chaque fois…

    Comme le dit M. Joly, la plupart des points que vous évoquez datent mais subissent une évolution majeure, et il est important de la souligner.

    Merci.

    • Vous faites bien de répéter que certains points évoqués « datent, mais subissent des évolutions majeures ». Donc selon vous, quelles sont les évolutions majeures ?

    • Entièrement d’accord avec cette remarque. Perso je trouve même cela de plus en plus intéressant. Car avec le temps, notamment via le SMO, la palette de moyens augmente pour tout ce qui concerne la promotion et le référencement d’un site web.

  • Ce dont vous parlez 😉 (temps réel, mobile, local…)

    Merci.

  • La recherche personnalisée ne va pas rendre le positionnement plus ardu, car tout les 180 jours, la balance est remise à zéro. On obtiendra donc du trafic en différé malgré une amélioration de positionnement dans les SERPs « communes » (sans cookie).

    Il faut faire avec ces modifications, certains l’ont déjà fait avec succès, surtout quand on observe le positionnement local et le spam de certains.

  • Disons que Google sort beaucoup (trop) de nouveautés en ce moment au niveau du tri et de l’affichage des résultats. Et qu’on a du mal à s’y retrouver. Maintenant le métier de référenceur reste le même.

  • Bonjour Yassine,

    Finalement, personne ne devrait être étonné de ces évolutions. Nous sommes sur le Web et par définition tout change très vite.

    Je trouve cela rassurant que le travail de référencement exige des mises à jour constantes et je me réjouis des nouveaux challenges apportés par les nouvelles forme de recherche.

    Merci pour l’article

    Notre post sur le sujet :

  • greg

    Bonjour

    En gros il va falloir raqué pour être positionner ?
    Google adwords par exemple

Tous droits réservés. 2008-2016 - Ya-graphic.com - France

Abonnez-vous !