A propos de l'auteur

Yassine AISSAOUI

Consultant Web Marketing indépendant spécialisé dans le référencement (SEO), les liens sponsorisés Google AdWords, le community management et WordPress. J'accompagne les entreprises qui ont soif de visibilité dans Google Search et les Médias Sociaux, en France. Mon profil dans LinkedIn Yassine AÏSSAOUI.

Articles Associés

  • Salut,
     
    Merci pour l’article mais je suis assez étonné de cette solution. Pour fréquenter pas mal le monde SEO il était de riguer de chercher des PR 7, 8,9 ou 10 plustôt que de multiplier le nombre de BL de 0 ou 1 !!! Mais comme il semble que le PR soit de moins en mois utilisé ou important….
    J’attends de voir quand même, tout n’étant jamais fixe dans le web et avec GG
    Merci
    walter

  • Julien Sévère

    Alors après il faut calculer entre le temps nécessaire pour obtenir ses 10 liens de qualité et 100 liens d’annuaires… si cela est rentable car le temps c’est de l’argent.

  • r4i

    J’ai faillis avoir une crise cardiaque en lisant le titre de ton article ^^

  • Aymeric jacquet

    Mouais… Rand Fishkin vend sa sauce, mais la réalité est totu de même tout autre.
    Une citation sur techcrunch ? Un lien sur yahoo News ? Il ne faut pas rêver, la plupart des clients cherchant du référencement de qualité n’auront jamais ces liens.
    Pour ce qui est de la valeur des liens, même si effectivement des liens « faibles » sont pondérés, il n’en reste pas moins que 100 liens faibles valent mieux que 10 liens de qualité qui sont fermé à la plupart des projets.
    Comme le souligne Julien sévère, je ne suis pas persuadé que l’exemple donné soit pertinent, cart oui, le temps c’est de l’argent.

    • Et pourquoi pas Lemonde.fr ou peut-être Nasa.gov tant que vous y êtes ? Soyons sérieux enfin.

      • Aymeric Jacquet

        « Une citation sur techcrunch ? Un lien sur yahoo News ? » c’est de ce type de liens dont parle Rand Fishkin et seulement de ce type de liens forts.
        Et pour info, je suis toujours sérieux.

        • Je ne crois pas que ses exemples doivent être pris au pied de la lettre. 😀 C’est comme si je disais qu’il valait mieux obtenir 2 backlinks de Lemonde.fr et de Nasa.gov plutôt que 50 liens de faible qualité. Comme dirait l’autre il ne faut pas voir le doigt mais la lune. 😉 Moi je vais plus loin que cette vidéo, je dis, mais pourquoi se donner des limites ? Pourquoi « qualité VS quantité » au lieu de « qualité en quantité » (soumission aux annuaires thématiques compris).

          • Aymeric Jacquet

            J’ai bien compris le sens de l’article, merci pour moi.
            Je trouve juste que les exemples pris par Rand Fishkin sont un peu extrêmes.
            Pour ce qui est de l’obtention des liens de qualité à prioriser par rapport à la masse, j’aurais encore été d’accord à 100% avec cette théorie il y a 2 ans, depuis, mon point de vue a pas mal été nuancé suite à de nombreux tests effectués, principalement au niveau rentabilité des travaux de référencement.
            Obtenir un bon lien de qualité, pérenne, prend du temps, parfois beaucoup de temps, trop de temps pour ce que ça rapporte réellement d’autant plus que bien souvent on les obtient sous forme d’échange et si on n’est pas dans une logique d’échange triangulaire, mais A>B et B<A, ce lien est pondéré et perd de son importance.
            Il y a d’autres pistes mais bien trop nombreuses pour être énumérées ici.
            Concernant ce fameux rapport qualité / Quantité, au final, j’ai bien peur qu’il aille dans le sens de la quantité comme on peut le voir dans les résultats de nombreux concours de référencement.
            Le temps de trouver un lien de qualité, de l’étudier, de le négocier, de l’appliquer, on a le temps de mettre en place, des dizaines, des centaines voir des milliers de backlinks de qualité moindre certes, mais au final plus rentable pour vous et vos clients.

  • Agence Web AxeNet

    Excellent titre !
    Il a du faire bondir pas mal de gens avant la lecture de l’article.
    Sinon, à partir du moment u votre site est de qualité, il est toujours jouable de négocier des échanges de liens avec d’autres sites de qualité, et surtout, de préférence dans la même thématique. La Nasa et autres ne sont pas forcément les meilleurs pour des backlinks vers un site qui vend des vêtements d’enfant ou des fournitures de bureau. Il faut tout de même savoir transposer. En ce sens, j’adhère totalement à cet article.
    ps : le plugin wp touch ne fonctionne pas sur iphone avec le nouveau champ de commentaires (pas possible de commenter)

    • Vous m’avez compris. 🙂 Je vais voir pour le problème de wp touch.

  • Axenet

    Il semble que cela fonctionne (commenté à partir d’un Iphone). Modif réussie 😉

  • Je suis tout à fait d’accord avec Aymeric. La tendance actuelle est de promouvoir d’excellents articles remplis de contenus et truffés de mots clés… Comptez une bonne heure à rédiger et… beaucoup d’espoir pour le faire publier.
    On est encore à l’ère d’un netlinking simple, rigoureux, mais … de masse.
    Privilégier les rubriques adéquates pour un max de pertinence, quant aux échanges ? bof…souvent parking à liens, je suis assez sceptique.
    Référenceurs n’oubliez pas de faire vos liens tous les matins !

    • Rudy

      Je ne suis pas surpris de voir votre raisonnement sur ce commentaire de blog Madame!

      J’ai été client de Linkbox et Perfeo. Vos services me faisaient perdre du temps et de l’argent. Vous savez de quoi je parle…

      Des articles « truffés de mots clés », des liens en « masse », bref, en d’autres termes cela s’appelle du spam. Sans rire vous appelez ça du travail professionnel ?

  • Le titre de votre article m’a interpelé, ensuite j’ai été rassuré en lisant le contenu. Votre conclusion est parfaite: la qualité en quantité, mais cela demande un boulot énorme.

Tous droits réservés. 2008-2016 - Ya-graphic.com - France

Abonnez-vous !

Abonnez-vous !